183

online

Quels choix pour le Magic d'Orlando ?

Quels choix pour le Magic d'Orlando ?

 

Cette draft est très attendue de tous. Mais la draft est avant tout une histoire de choix pour les franchises. Les top pick sont des All star potentielles. Qui drafter ?

La Franchise de Floride ne s’est jamais réellement remise du départ de D12, des joueurs qui étaient sensés tenir la franchise comme Hedo Turkogulu ou Jameer Nelson ne sont que l’ombre d’eux-mêmes. Turkogulu a été poussé vers la sortie et Nelson semble être promis au même destin. Glen Davis a lui été coupé en février. Arron Afflalo sort de sa carrière year (18.2pts avec notamment 42.7% à 3pts), lui qui était connu pour être un solide défenseur a même été un moment pressenti All Star. Malgré sa fantastique saison, il ne semble plus rentrer dans les plans du Magic. Le message envoyé par la direction du Magic est fort et clair : Laissons place à la jeunesse.

 

La franchise a drafté des joueurs qui semblent s’épanouir au sein de l’équipe. On peut penser à Nikola Vucevic qui vaut déjà un double-double de moyenne (14.2pts et 11reb), à l’ailier Tobias Harris, ou Victor Oladipo qui a progressé toute l’année et n’était pas loin de décrocher le titre de rookie de l’année.

 

La franchise dispose du choix 4 et du choix 12 au premier tour. Il semblerait que la priorité soit de remplacer Nelson, ce qui devrait permettre à Oladipo de retrouver son poste de prédilection en draftant un meneur, il est fort probable que le choix 12 serve à sélectionner un ailier (shooteur ou ailier fort). Rob Hennigan et son front office pourront sélectionner le meilleur meneur disponible avec le 4ème pick, à savoir Marcus Smart ou l’australien Dante Exum. Il faut avouer qu’une association Smart-Oladipo dans le backcourt serait très forte athlétiquement et défensivement.

 

 On ne sait pas si la franchise va maintenir sa confiance au prometteur Tobias Harris au poste 3 et drafter un ailier fort ou privilégier un ailier shooteur pour libérer des espaces. Kyle Anderson ou Rodney Hood seront surement toujours disponibles en 12ème position, on peut même mettre une pièce sur le scoreur Doug McDermott qui n’a pas à l’abri d’une chute le soir de la draft, comme ça a été le cas pour Nerlens Noel ou Ben McLemore l’année dernière.

 

Le Magic a un effectif jeune et ambitieux, et il semblerait qu’il soit enfin en mesure de tourner la page Dwight Howard.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()