92

online

Un jour, un prospect : Marcus Smart

Un jour, un prospect : Marcus Smart

  

La draft NBA aura lieu le 26 juin prochain. Cette cuvée 2014 est attendue comme LA draft qui va succéder à celles de 1984 et 2003. Les joueurs attendus sont censés pouvoir changer le visage des franchises qui les drafteront. Inside Basket vous propose une présentation des 30 joueurs qui sont présentis pour être appelés au premier tour par Adam Silver.

Marcus Smart - Oklahoma State Cowboys (Eliminé au premier tour de la March Madness)

20 ans - 1,93m - 100kg - Etats Unis

Statistiques (cette saison) : 18.0 pts, 5,9 rbs, 4,8 pds, 2,9 ints, 0,6 blk, 2.6 pdb en 32,7 minutes, 42,2% au shoot, 29,9% à 3 points et 72,8% aux LF

Position estimée : Top 6

  • PHYSIQUEMENT

Marcus Smart a un physique très aventageux.  Il a un bon équilibre poids/taille et a même une plus grande envergure que sa taille (Environ 2,06 mètres). Son buste et ses bras sont très développés, ce qui lui permet de résister au choc lors d'un contact sur un tir, (Auteur de 19 And 1 cette année sur 31 matchs). Il peut également pénétrer avec beaucoup de puissance dans la raquette. Cette force lui permet égelement d'avoir une bonne détente et donc d'être très polyvalent. En plus de marquer et de passer beaucoup, il est égelement un bon rebondeur.

  • OFFENSIVEMENT

Grâce à sa vitesse, combinée à sa force et à sa lecture de jeu, Marcus Smart est un excellent attaquant. Très puissant dans la raquette et capable de shooter en post up également, il a posé beaucoup de problème à ses défenseurs au cours de ses deux années passées en NCAA. Il est très agressif et aime aller chercher le contact, auquel il peut résister et shooter sans être déstabilisé. Il tire presque 10 lancers francs par match en moyenne. Le Cowboy est très éfficace sur Pick & Roll. 



D'un autre côté, Marcus Smart devra beaucoup travaillé sur son tir avant ses débuts en NBA. Une mécanique hasardeuse et de mauvaises habitudes entravent énormément sé réussite à mi-distance, qui peut parfois s'avérer cruciale. Il a en plus énormément de mal à marquer lorsque son shoot n'est pas ouvert. De plus, comme tous les jeunes joueurs attendus, il veut prouver aux scouts qu'il sait tout faire, y compris shooter et prend donc de mauvais tirs, parfois trop rapides, qui peuvent être de très mauvais choix.



Il lui arrive de ne pas tenir compte des réactions de la défense adverse et de faire ce qu'il avait prévu sans évoluer au cours de l'éction. Il perd encore trop de balles sur ce genre d'actions incensées. 

  • DEFENSIVEMENT

En plus de tout ça, Marcus Smart sait aussi défendre. Pour preuve, sa stat incroyable aux interceptions : 2,9 cette saison !
Il peut défendre sur différentes positions (Postes 1, 2 et 3), et a égelemtn une très bonne lecture de jeu en défense en équipe (En NCAA, beaucoup d'équipes défendent en zone). Il est capable de couper la ligne de passe très souvent grâce à un instinc et à une répidité de reflexion qui lui servent à merveille. Il aime mettre beaucoup de pression au porteur de balle. 

  • MENTALEMENT

Smart est un grand compétiteur. Il se donne de chaque côté du terrain pour tirer son équipe vers le haut, et l'emener vers la victoire, ce que les GM recherchent beaucoup en NBA.

 

Mais l'autre partie de son mental le pénalisé énormément. Smart est floppeur et prétentieux. Il réagit parfois très méchemment et s'est auto-consrtuit une très mauvais réputation. Il est aujourd'hui l'un des joueurs les plus détestés du pays malgré tout son talent. Il a violemment poussé un fan de Texas au cours de la saison, ce qui lui a valu 3 matchs de suspension qui ont couté très cher à son équipe. A tendance à contester les décisions des arbitres et de ses coéquipiers.

 

Vouloir gagner c'est bien, le faire c'est mieux. Il n'a jamais dépassé le premier tour de la March Madness avec OKSU malgré toute sa volonté. 

  • CONCLUSION

Marcus Smart est un joueurs très talentueux avec un très grand potentiel. Il est capable d'attaquer la raquette comme peu de joueurs. Son physique lui permet d'être extrêmement percutant grâce à sa vitesse et à sa force.



Cependant, il devra beaucoup travailler son shoot cet été et aura beaucoup à faire pour apprendre à se maitriser mentalement pour calmer ses mauvaises humeurs, et son flopping.

 

Les débuts en NBA vont être difficiles pour lui avec sa très mauvaise réputation et sa coté très basse auprès des fans. Il devra regagner leur coeur en faisant gagner son équipe et en montrant qu'il est un vrai leader.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis