87

online

Jordan Hill : ''Si Mike D'Antoni était encore là, je ne...

Jordan Hill : ''Si Mike D'Antoni était encore là, je ne serai plus un Laker''

  

Le big man des Lakers a prolongé avec la franchise cet été. Mais il a récemment déclaré que cela n'aurait pas été le cas si Mike D'Antoni était resté aux commandes de l'équipe.

Si Mike était encore là, je ne serai plus un Laker. C'est tout, c'est comme ça. Je ne veux pas manquer de respect à Mike, mais je ne me sentais pas bien dans son système de jeu. Donc pourquoi aurais-je fait le choix de continuer à jouer pour lui ?

L'année dernière je pensais beaucoup trop à mon temps de jeu. Lorsque je faisais une erreur, je me demandais si j'aurais l'opportunité de rejouer dans le match. Actuellement, la situation est bien différente, Byron Scott (ndlr : nouveau coach des Lakers) repose sur moi et je suis dans ses plans. Cela me met beaucoup plus en confiance et me permet de jouer mon jeu sans pression.


Cette déclaration de Jordan Hill peut paraître plutôt étonnante. En effet, il n'avait jamais autant joué que la saison dernière (20.8 minutes/match) et ses stats n'ont jamais été aussi élevées : 9.7 points et 7.4 rebonds de moyenne. On peut alors se demander quelles seront ses stats dans un système de jeu qui lui convient ! De plus, le pivot a révélé avoir arrêté de boire de l'alcool et perdu presque 5 kilos. Si cela lui permet d'être plus à l'aise sur le terrain, le natif d'Atlanta devrait réaliser sa meilleure saison depuis son arrivée dans la ligue il y a cinq ans. C'est en tout cas ce qu'il essaye de nous faire comprendre.

 

Mais les choses ne se passeront peut-être pas aussi bien qu'il l'espère. Même si Jordan Hill a joué 30 minutes lors de la défaite des Lakers face à Phoenix ce mardi, il n'est pas sûr de passer autant de temps sur le terrain en saison régulière. Son temps de jeu, il va devoir le gagner, car il y a du beau monde dans la raquette des Angelinos.

 

Il n'y a pas de doutes sur le fait que le vétéran Carlos Boozer jouera un rôle important dans la rotation intérieure de Byron Scott. L'organisation des Lakers voudra développer le rookie Julius Randle le plus vite possible et Ed Davis a marqué 19 de ses 26 tirs lors de la pré-saison. Ce qui néanmoins devrait jouer en sa faveur, c'est qu'il est le seul à pouvoir vraiment jouer pivot parmi ces joueurs.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis