149

online

Preview San Antonio Spurs vs Memphis Grizzlies

Preview San Antonio Spurs vs Memphis Grizzlies

  
San Antonio Spurs - Kawhi Leonard - LaMarcus Aldridge - Tony Parker - Memphis Grizzlies - Tony Allen - NBA
Crédit photo : Mark Sobhani

Entre la stabilité des Spurs et la rigueur des Grizzlies, ce premier tour réservera des duels tactiques où la moindre erreur fera la différence.

  • Leur saison régulière 

 

La continuité. 61 victoires et 21 défaites, encore une autre saison au dessus de la soixantaine de succès, la 3ème sur les 4 derniers exercices. Tim Duncan n'est plus là mais les autres poids lourds de la franchise officient toujours. Tony Parker tient encore les rennes, malgré des statistiques en baisse constante (10.5 points, 4.5 assists), le français n'a jamais moins joué que cette saison (25.4 minutes passées sur le terrain). Cela s'explique bien évidemment par son âge (34 ans), mais aussi par la capacité de Kawhi Leonard à prendre de plus en plus de responsabilités balle en main. The Klaw marque et passe davantage. Sa performance face à Houston, le 6 mars dernier, est restée dans les mémoires. Les 12.4 points, 7.8 rebonds et 2.3 passes de Pau Gasol montre l'efficacité du vétéran espagnol et son expérience sera primordiale pour les play-offs. 

 

Septième place obtenue sans grand suspens sur cette fin de saison régulière, les Grizzlies se sont distingués par une valeur pour eux, la défense. L'addition de David Fizdale après le semi-échec Dave Joerger l'an passé a permi de bâtir de la troisième meilleur mur de la NBA (100 points encaissés de moyenne). La saison de la franchise du Tennessee est assez contradictoire. Autant les Grizz' ont remporté des victoires probantes (face à tous les gros) mais les derniers matchs sont venus gâchés tous les efforts consentis jusque-là. 5 défaites sur les 6 derniers matchs, les batteries sont déchargées pour Mike Conley & Co. Si la défense suit, l'attaque n'est clairement pas au même niveau (29ème, 100.5 points marqués). Il faudra donc s'attendre à un vrai combat pour que Memphis accroche au moins un match dans cette série. 

 

  • Les équipes

 

San Antonio Spurs : 

Le cinq majeur : Tony Parker, Dany Green, Kawi Leonard, LaMarcus Aldridge, Dewayne Dedmon

Les remplaçants : Pau Gasol, Patty Mills, Manu Ginobili, Kyle Anderson, Jonathon Simmons, Davis Bertrans, David Lee, Dejounte Murray

 

L'interrogation principale dans ce starting five demeure Dewayne Dedmon. Son énergie au rebond et en défense sont les bons complétements à Pau Gasol cantonné à un rôle de sixième homme. Patty Mills apporte encore et toujours sa folie au moment opportun. Son entrée permet à Gregg Popovich de déjouer les tactiques adversaires tant son style est différent de celui de Tony Parker. Danny Green et Manu Ginobili seront là pour apporter de la variation avec des tirs longue distance et une grosse défense de l'autre côté du terrain. Enfin, les indéboulonnables Leonard et Aldridge seront les plaques tournantes de jeu offensif des Texans. 

 

Memphis Grizzlies : 

Le cinq majeur : Mike Conley, Troy Daniels, Vince Carter, JaMychal Green, Marc Gasol

Les remplaçants : Wayne Selden, Andrew Harrisson, Zach Randolph, Wade Baldwin IV, Brandan Wright, Deyonta Davis, Jarell Martin 

 

 

Tony Allen ne sera pas là. C'est ce genre des Woj Bomb que l'on regrette. Qu'importe le niveau de Marc Gasol ou Mike Conley, l'impact de Zach Randolph ou la réussite de Vince Carter, l'absence du coordinateur défensif des Grizzlies est la plus grosse épine que l'équipe pouvait avoir dans le pied. Le banc trop faible et un JaMychal Green pas assez vif pour résister aux phases offensives des intérieurs de San Antonio sont les principaux points faibles des hommes David Fizdale. 

 

  • Le duel à suivre : Pau Gasol vs Marc Gasol

 

La fratrie Gasol va se retrouver pour un nouvel affrontement ! Même si l'âge commence à impacter le jeu des deux espagnols, Pau (36 ans) et Marc (32 ans) restent importantes pour leurs franchises respectives. Le cadet s'offre sa saison la plus prolifique (19.5 points de moyenne) et n'a jamais autant altruiste (4.6 passes). Pau est lui parvenu a transformé son jeu pour l'adapter au style Spurs. Moins de passes, moins de points mais une importance particulière dans la passe avant la passe décisive ou l'écran donnant des points. 

 

  • Les faiblesses

 

Si l'on devait ressortir une faiblesse chez les Spurs, ce serait le poste de meneur. Pas de réel impact player mais le combo Parker-Mills suffira largement à gérer Mike Conley. Le reste sera supérieur à Memphis, en tous points. 

 

Coté Grizz', c'est la grise mine. La blessure d'Allen allié à la faiblesse du banc condamne quasiment la franchise. ce sera compliqué de contrecarrer les plans des Texans. 

 

  • Les coachs

 

On ne présente plus Gregg Popovich. À mi-chemin entre le père et le pensionnaire de l'US Air Force qu'il était, Coach Pop est devenu en 20 ans un personnage incontournable de la NBA. Trois titres de coach de l'année mettent tout le monde d'accord. Il a prouvé par son coaching et son play book perfectionné au fil du temps grâce à l'incroyable stabilité insufflée à l'effectif des Spurs. 

 

Le duel parait encore déséquilibré lorsqu'on pose les yeux sur les fauteuils de coach. David Fizdale a repris le flambeau de Dave Joerger après 8 ans d'assistanat au Heat. Sa saison reste convenable malgré une dernière ligne droite ratée. Le choix de continuer avec Randolph sur le banc est un choix fort pour un entraineur rookie mais il a prouvé qu'il pouvait se faire respecter de ses hommes. Cette série sera l'occasion d'apprendre d'un maitre. 

 

 

  • Notre pronostic : 4 - 0 San Antonio Spurs

 

Un sweep pour ce premier tour. La blessure de Tony Allen déséquilibre encore plus ce duel entre le deuxième et le septième de cette conférence Ouest. Les Spurs sont armés pour prétendre sérieusement à une finale de Conférence, les Grizzlies ne boxent pas dans cette catégorie. Une victoire des Grizzlies au FedEx Forum pourrait permettre de conserver une synergie de groupe afin de construire une équipe véritablement compétitive pour la saison prochaine.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()