Il risque d'y avoir du changement chez les Lakers

Los Angeles Lakers - Jeanie Buss - Kobe Bryant - NBA
Crédit photo : L.A Times

Le staff des Lakers commence à s'impatienter et affirme que des changements seront à prévoir si la reconstruction prend trop de temps.

Pour la première fois depuis 1976, les Lakers vont manquer les playoffs pour la deuxième année consécutive. Le staff de la franchise ne souhaite cependant pas que le processus de recontruction dure longtemps.

Les Lakers n'ont jamais manqué les playoffs trois années d'affilée et ces deux dernières années représentent les bilans les plus catastrophiques de l'histoire de la Franchise. Jeanie Buss, présidente des Lakers a annoncé que les Lakers seront rapidement de retour sur le devant de la scène. Loin de là l'idée de tanker, elle souhaite que la franchise redevienne ce qu'elle était sous la main de son père Jerry Buss.

Son frère Jim Buss est même encore plus optimiste car il affirme que son équipe sera de retour en finales de conférences d'ici 3 à 4 ans. Cependant, difficile d'imaginer l'équipe actuelle capable de se qualifier en playoffs... l'objectif des finales de conférence semble du coup quelques peu ambitieux pour l'instant.

Avec la majorité de l'équipe composée de roles players et avec un Kobe Bryant très régulièrement blessé ces dernières saisons, il va falloir que l'équipe procède à un processus de recrutement important avant de redevenir compétitive.

Au micro du Los Angeles Daily News, Jeanie Buss affirme que des changements seront effectifs si les résultats ne sont pas là rapidement :

 

Nous le devons à nos actionnaires, nos partenaires et à nos fans. Nous devons aller dans une direction différente pour que cette équipe redevienne compétitive. Nous nous sommes engagés à maintenir cette équipe dans la même direction que DR Buss l'avait exécuté. Je suis sûre, d'après nos opérations basket, que nous serons de retour rapidement dans la course. Si ne nous respectons pas ces buts, alors des changements seront faits. Je n'ai pour l'instant  aucune raison de ne pas les croire quand ils me disent qu'ils peuvent y arriver. Je ne vois pas ce qui les empêcherait d'y arriver.

 

Le futur des Lakers semble donc pour l'instant un peu flou. Avec Kobe Bryant qui possède encore un an de contrat à 25 millions de dollars l'année, la marge de manoeuvre n'est donc pas si large pour les Lakers.

Avec le retour l'an prochain de Julius Randle, drafté en septième position de la draft 2014, blessé dès le début de la saison régulière avec une fracture du tibia, et quelques tours de draft, l'espoir est de mise à Los Angeles. Et si les ambitions de l'équipe ne correspondent pas aux joueurs actuels de l'effectif, le staff affirme qu'ils n'hésiteront pas à effectuer des trades.

Le directeur général Mitch Kupchak a dit que l'équipe estimera la flexibilité cet été, attendant probablement que le plafond éclate en 2016 afin d'effectuer des changements spectaculaires dans son roster. Les fans des Lakers peuvent désormais être surs que le plan n'est pas prévu pour durer éternellement et qu'ils peuvent espérer revoir leur équipe dans le haut de tableau assez rapidement.

Ailleurs sur le web