Rajon Rondo, la nouvelle plaie des Mavericks ?

Rajon Rondo - Boston Celtics - dallas mavericks - jj barea - NBA
Crédit photo : USA Today
Rajon Rondo, absent jusqu'à nouvelle ordre.

Rajon Rondo n'a pas été le meneur attendu aux Mavericks. Moins tranchant, moins patron, il est devenu un joueur boudeur et limite agaçant. La galère à Dallas se poursuit, puisque Rajon Rondo n'est pas autorisé à jouer.

En effet, le meneur des Mavericks Rajon Rondo, a été admis à l'infirmerie de Dallas pour des problèmes de dos. Cela fait suite à un match certes très engagé, mas qui a été marqué par l'absence de Rondo en fin de partie. L'ancien Celtic, qui avait forcé deux fautes personnelles en quelques secondes dans le troisième quart-temps hier, a vu les siens se faire battre tout au long du dernier quart-temps.

 

Sur le site de la franchise texane, on peut y lire que le meneur souffre du dos et qu'il n'est pas attendu sur les parquets des playoffs pour la troisième manche de ce premier tour, le premier match des playoffs à Dallas. Pour le moment, les médecins ont expliqué qu'il ne devrait pas revenir avant deux matchs, mais c'est largement pour ne plus revoir Rondo cette saison, tellement les Rockets dominent les Mavericks cette saison, comme en atteste le score d'hier, 111-99.

 

Néanmoins, il est vrai que le meneur souffre depuis plusieurs saisons de pépins au niveau du dos, mais son attitude sur, à côté et en dehors du terrain pose des questions. Hier soir, il a refusé de répondre aux journalistes, suite à cette nouvelle défaite, mais il a surtout été remarqué pour un manque d'intérêt évident sur le déroulement de la rencontre de la nuit dernière. Pour le moment, c'est J.J Barea et Raymond Felton qui devrait assurer le poste de meneur pour tenter une remontée dans une série très mal engagée pour les champions NBA 2011. 

 

Rondo ne remplit pas tellement sa mission de distributeur de caviars, mais il a surtout du mal à partager les responsabilités du jeu, notamment à cause d'un Monta Ellis qui toujours tendance à déborder dans le secteur du meneur, mais également parce que Rondo a une relation assez tendue avec son Head Coach Rock Carlisle. L'ancien Celtic ne trouve pas sa place et cela se voit encore durant ces playoffs.

 

En saison régulière et sous ses nouvelles couleurs (soit 46 matchs), l'ancien capitaine des Verts tournait à 9,3 points (44%, 35% à 3pts), 6,5 passes et 4,5 rebonds. En début d'année, quand il était encore sous les couleurs vertes de Boston, Rondo était à 8,3 points (41%, 25% à 3pts), 10,8 passes et 7,5 rebonds en 32 minutes de jeu (22 matchs joués).

Ailleurs sur le web