Stephen Curry - James Harden - Russell Westbrook - LeBron James - Most Valuable Player - LaMarcus Aldridge - NBA
Stephen Curry et Russell Westbrook sont de très sérieux candidats au titre de MVP.

Le MVP d'Inside Basket : Stephen Curry, Russell Westbrook ou LeBron James ?

2515
lectures
Avis

Inside Basket a interrogé ses rédacteurs et ses lecteurs pour pouvoir donner son MVP 2015.

A quelques semaines de la fin de la saison régulière, une grande question fait débat au sein de la NBA : qui est le Most Valuable Player de la saison 2014/2015 ? Du coup, Inside Basket a décidé de donner son avis sur la question en questionnant ses rédacteurs et ses lecteurs pour pouvoir lister les candidats au trophée et définir qui est le MVP d'ISB. 23 personnes ont finalement voté pour le joueur qui est selon lui le meilleur de la saison et on a ainsi pu élire le MVP de la rédaction.

 

  • Stephen Curry : 14 votes (61%)

 

Sans aucune contestation, Inside Basket a choisi Stephen Curry ! Le meneur a été élu 14 fois à la première place et quand ce n'était pas le cas, il était généralement mentionné comme un joueur qui méritait le trophée. Mais ce résultat n'est pas vraiment surprenant : Steph' est le meilleur joueur de la meilleure équipe et c'est généralement les joueurs qui correspondent à ce profil qui sont finalement récompensés. 23,4 points à 47,9% aux tirs, 7,9 passes décisives, 4,3 rebonds et 2,1 interceptions en moyenne par match, Curry a des stats de MVP. Certes, ce ne sont pas des chiffres si impressionnants et quelques joueurs font mieux que lui mais c'est une ligne de statistiques très solide tout de même. Il a fait preuve de leadership et régularité tout au long de la saison et a su développer son jeu. Il sait maintenant quand il doit impliquer les autres et quand il doit prendre ses responsabilités. Il a mûri.

 

Mais est-il vraiment le joueur le plus Valuable ? Oui, il a le meilleur différentiel de la Ligue avec +11,9. Oui, il a le meilleur rendement global de la NBA avec 17,6. Oui, il a l'un des meilleurs rendement offensifs avec 113,6. Mais des joueurs comme LeBron James et James Harden paraissent plus "indispensable" au sein de leur équipe. Et si Curry a de si bonnes statistiques, c'est également grace à ses coéquipiers. Vous allez dire que LeBron et James ont également à leur côté des joueurs talentueux mais on aura plus tendance à dire que c'est eux qui rendent leurs partenaires meilleurs. Est-ce le cas pour Stephen ? Est-ce lui qui rend les autres meilleurs ou ce sont les autres qui le mettent en valeur ? Réponse en Playoffs.

 

  • LeBron James : 4 votes (18%)

 

Derrière Stephen, c'est LeBron James qui a accroché la seconde position. Son équipe, les Cavs, a réalisé une saison très satisfaisante avec un bilan de 47 victoires pour 26 défaites. Et malgré son mauvais début de saison et ses absences, les statistiques de LBJ sont très bonnes. Il tourne actuellement à 25,8 points, 7,3 assists et 5,8 rebonds en partageant les ballons avec Kyrie Irving, Kevin Love et plusieurs autres joueurs de talent. Au-delà des chiffres, il a porté Cleveland à la deuxième place à l'Est et a agi tel un leader.

 

Mais si c'était lui le vrai MVP de la saison ? James est de loin le meilleur joueur du monde. Alors pourquoi vouloir récompenser un autre joueur même si sa saison est meilleure ? Et Curry a-t-il mieux joué que lui cette année ? Le joueur a un bilan personnel de 45 victoires contre 17 défaites et on a bien vu qu'en son absence, les Cavs n'étaient rien. Lorsqu'il est revenu en janvier après deux semaines de repos, il a remis son équipe (alors au fond du trou) dans le droit chemin. Aujourd'hui, il est indispensable dans l'Ohio. Mr Stephen Curry l'est-il en Californie ? Et puis, le King a deux grands avantages sur le Warrior : il sait défendre et il n'est pas dépendant du tir à trois-points. En effet, l'ailier a été sélectionné dans la NBA All-Defensive First Team à cinq reprises et son talent de défenseur n'est plus à prouver. Concernant l'adresse extérieure, Curry ne vit pratiquement que de cela alors que James domine dans tous les secteurs du jeu que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur.

 

  • Russell Westbrook : 3 votes (13%)

 

Russell Westbrook a littéralement explosé depuis février. En 24 matchs, il a signé sept triples-doubles et dix doubles-doubles avec une moyenne de 30,7 points, 10,5 passes décisives et 8,8 rebonds. Résultat : son équipe n'a perdu que sept rencontres. Mais malheureusement pour lui, un trophée de MVP ne se remporte pas sur deux mois de compétition. S'il a été bon avant, il était loin d'avoir le niveau d'un Most Valuable Player. Et surtout, son équipe n'est même pas encore sûre de participer aux Playoffs. Y a-t-il eu beaucoup de MVP qui n'ont pas joué les phases finales ? Certes, West est actuellement le meilleur scoreur de la Ligue, le meilleur meneur au rebond, le cinquième meilleur passeur et le deuxième intercepteur. Mais il perd également le plus de ballons en NBA avec 4,3 pertes de balles par match, il a une adresse catastrophique de 42,7% aux tirs et a surtout un différentiel de points marqués de seulement +3,9. Russell est aussi exceptionnel que décevant. Il est à la fois un joueur polyvalent, génial, explosif et un bouffeur de ballon, un faux meneur et un casseur de système. C'est ça pour vous, un MVP ?

 

  • James Harden : 1 vote (4%)

 

"Quoi ? Seulement un vote ?" se diront certains lecteurs. Et ils auront raison. James Harden mérite mieux que seulement 4% des avis. Mais rassurez-vous, les 22 qui ne l'ont pas choisi n'ont pas manqué de le mentionner comme le second MVP. Car si peu de personnes adorent ce joueur et le voient comme le meilleur joueur de la saison, énormément l'apprécient et voient en lui l'un des meilleurs cette année. Et pour cause, le joueur compile 27,1 points, 7 passes décisives et 5,8 rebonds. Il a appris à impliquer les autres tout en sélectionnant ses tirs pour permettre à cette équipe de Houston d'être la plus compétitive possible. Pendant l'absence de Dwight Howard, il a porté son équipe sur ses épaules et il l'a fait à merveille ! C'est ça, la marque d'un MVP : le joueur qui sait élever son niveau de jeu quand il faut pour le bien de son équipe.

 

  • LaMarcus Aldridge : 1 vote (4%)

Ça peut en surprendre plusieurs mais c'est bien LaMarcus Aldridge qui a été choisi par l'un de nos rédacteurs. Et si l'on regarde ce joueur de plus près, on peut remarquer que ce n'est pas si "surprenant" que ça. L'intérieur tourne à 23,4 points à 46,4% et 10,4 rebonds par match et son équipe, les Blazers, ont un très bon bilan de 45 victoires pour 25 défaites. Jusque-là, il n'y a rien de si spécial qui fait d'Aldridge un MVP. C'est surtout son attitude sur le terrain qui impressionne. Serein, il pousse ses coéquipiers à le suivre et les rend meilleurs. Il crée des espaces pour eux et sa simple présence sur le terrain leur donne confiance. A l'instar de LeBron, son talent est "contagieux". Dommage pour lui que la hype et les stats ne soient pas en sa faveur car il aurait fait un très beau Most Valuable Player tout de même ! Peut-être dans quelques années...

 

Mentions à : Chris Paul, Anthony Davis, Kevin Durant et Blake Griffin

Ailleurs sur le web