110

online

La surprenante transition des Hawks

La surprenante transition des Hawks

  
Atlanta Hawks - Dwight Howard - Dennis Schroeder - LeBron James - Enes Kanter - TJ Warren - NBA
Dwight Howard, le renouveau ?

Le mercredi, Sunkidd vous propose sa chronique. Entre analyses, coups de gueule, trois sujets, trois tons parce que le mercredi, c'est permis. Voici le Sea Sex and Sunkidd.

Les pronostics ne sont pas une science exacte, loin s'en faut ! Ainsi, et alors que la saison débute, Atlanta voit sa côte chuter, beaucoup, parlent de Devin Booker comme MIP et la terre entière voit en Clinton le 45ème président des Etats Unis. Ah satanées pronostics.... On en parle aujourd'hui dans notre chronique hebdomadaire du Sea Sex and Sunkidd ?

 

  • Sea ou le tweet de la semaine : Quand les Etats Unis votent Trump...

 

 

Enes Kanter le Turc bien habitué à la démocratie pleure...

 

 

 

  • Sex ou l'histoire sulfureuse de la semaine : La surprenante transition des Hawks

 

Les Hawks bâtissent leurs succès depuis trois saisons grâce à un zeste de discipline, une louche de continuité et une belle dose de Mike Budenholzer. Cependant, la stabilité Georgienne (NDRL : Atlanta est la capitale de l'Etat de Géorgie) s'achève cet été lorsque la franchise perd Al Horford lors de la Free Agency puis transfère Jeff Teague à Indiana. Depuis, Dennis Schroeder a pris la place du calife et Dwight Howard celle du vizir. Et, alors que démarre la saison, très peu sont ceux qui voient Atlanta prendre la bonne direction. Force est de constater que les pronostiqueurs ont pourtant eu tout faux. En effet, Atlanta brille ! C'est ainsi que Cleveland, le champion invaincu cette saison, est tombé hier soir (110-106) sous les coups de boutoirs de Schroeder (28 points : record en carrière) Howard (17 rebonds) et de Kent Bazemore. Cette victoire est tout sauf anecdotique lorsque l'on sait que les Hawks ont perdu leurs 11 dernières rencontres face aux Cavs dont deux sweeps en playoffs !

Donner leur du crédit !

déclare même LeBron James. En effet, les Cavs sont tombés cette nuit les armes à la main ( LeBron 23 points, Kyrie Irving 29 et Kevin Love 24). C'est peu dire si Cleveland a voulu remporter cette rencontre.

 

 

La présence d'Howard est le vrai tournant. D'abord, cette dernière permet d'avoir un vrai point de fixation intérieur pour les shooteurs extérieurs. Ensuite, et parfois, certaines équipes "doublent" sur lui ce qui laisse de l'espace au très dangereux Paul Millsap (21 points hier). Enfin, la bataille du rebond devient favorable aux Hawks ce qui n'était pas le cas la saison passée (50-39 hier par exemple). Si l'on ajoute de l'intensité défensive supplémentaire avec la présence de Tabo Sefolosha, cela donne une mutation réussit. De l'aggressivité dans le bon sens : voilà ce que veut voir Budenholzer. D'ailleurs, les Hawks sont la formation qui provoque le plus de pertes de balles en NBA (19,5 par rencontres) ! Alors, les prochains adversaires d'Atlanta peuvent trembler (Chicago, Phila, Miami puis Milwaukee), ces mutants là ne lâcheront rien !

 

  • And Sunkidd ou la question de la semaine : TJ Warren, candidat au titre de MIP ?

 

Lorsque l'on parle des Suns, Devin Booker occupe la majorité de l'espace. Pourtant, c'est TJ Warren, l'ailier issu de NC State qui a le plus progressé globalement à Phoenix. Ainsi, il bat d'abord son record de point en carrière face au Thunder lors du second acte de la saison avec 30 points.

 

 

Il convient de garder à l'esprit qu'il tourne la saison passée à 11 points de moyenne en 47 rencontres. Cette année, certes, on parle de 8 rencontres mais ses stats affichent un joli 20 points de moyenne. Ce qui frappe d'abord, c'est sa régularité puisque sa marque la plus basse remonte à hier soir (défaite des Suns à Portland) avec 12 points. Adroit (47% de réussite aux tirs), rebondeur correct (6/matchs) il doit progresser en défense en un contre un comme ses partenaires d'ailleurs. Hormis cela, TJ Warren a l'envergure pour devenir un starter honnête à son poste. Si sa capacité à scorer n'a jamais été remise en question, ce sont en effet d'autres aspects de son jeu qui interrogent. Or cette saison, il intercepte presque autant de ballons que Kawhi Leonard (2 contre 2,2) et prend autant de rebonds que Draymond Green joueur de la même taille. S'il tient ce cap, nul doute que les votants lui porteront de l'intérêt. Giannis Antetokounmpo sera un postulant sérieux pour cette récompense (21,1 points, 8,4 rebounds et 6 assists) tout comme Harisson Barnes (21 points de moyenne), Myles Turner ou Devin Booker cité plus tôt. Affaire à suivre !

 

___________________________________________

 

Nous dédions cette semaine notre chronique à Michel Gougeon qui enchaîne les victoires de prestige au trot monté des les années 70-80 (7 fois le Prix de Cornulier). Il est le partenaire des champions Fandango et Bellino II et connait la gloire également au trot attelé avec 3 Prix d’Amérique  dont un avec le célébrissime Ourasi en 1990, en remplacement de son frère Jean-René ! A la semaine prochaine.

 

Sea Sex And Sunkidd (1) - Tenté par un Cleveland - Golden State épisode 3 ?

Sea Sex And Sunkidd (2) - Un après-midi chez les nuls !

Ailleurs sur le web
Votre avis ()