151

online

Flip Saunders ironise sur les vacances de Kevin Love à Boston...

Flip Saunders ironise sur les vacances de Kevin Love à Boston

  

Le président des opérations basket des Wolves réagit face aux rumeurs qui envoient son joueur dans le Massachussetts. Flip Saunders compte bien sur la présence de sa star la saison prochaine.

Les rumeurs concernant la future destination de Kevin Love se poursuivent. Ce n’est un secret pour personne, le joueur veut partir et les Celtics font partie des équipes susceptibles de l’accueillir dès cet été. Inutile de préciser que le voyage à Boston de l’ailier-fort, accompagné de nombreuses photos, n’est qu’une bûche de plus dans le feu qui guette les Timberwolves pour l’intersaison. Flip Saunders, le président des opérations basket de la franchise, tente de jouer les pompiers comme il peut.

« Aux dernières nouvelles, Kevin est sous contrat avec nous et j’espère vraiment qu’il jouera à Minnesota la saison prochaine », rapporte Saunders.

Ce genre de déclaration n’ayant que peu de valeur en ces temps de mercato, Flip Saunders y ajoute une petite pointe d’ironie pour tenter de rassurer.

« Je n’ai pas mon mot à dire concernant les lieux de vacances ou les activités des joueurs. Ils sont libres de faire ce qu’ils veulent ».

Si conserver Kevin Love ne sera pas chose aisée, le déloger de Minneapolis ne sera pas non plus une tâche facile pour les nombreux prétendants au numéro 42.

« Je sais que de nombreuses équipes alimentent une certaine frénésie dans ce dossier mais malheureusement, elles n’ont rien à dire. Je fais des projets qui impliquent la présence Kevin », ajoute le président des Wolves.

Quels sont donc les plans de Saunders ? Pour éviter que son poulain ne suive les traces d’un certain Kevin Garnett en 2007, le front office de Minnesota n’a pas 36 solutions. Il faut montrer à Kevin Love que la franchise va dans la bonne direction. C’est ce que les Blazers ont fait pour conserver LaMarcus Aldridge. Un contrat max semble être la première étape. Ensuite, le coach. La montre tourne, la draft se rapproche et le siège laissé vacant par Rick Adelman n’a toujours pas trouvé preneur. La piste Dave Joerger n’étant plus d’actualité, il sera nécessaire pour les Wolves de trouver rapidement un technicien approuvé par l’ami Kevin.

 

Vient enfin le recrutement. L’effectif actuel semble un peu juste pour viser les playoffs. Le banc fait partie des moins efficaces de la ligue (27,5 pts à 41%) et le 5 majeur manque de cohérence. Quelques changements et de nouvelles têtes ne feraient pas de mal au dixième bilan à l’Ouest de la saison régulière.

 

Mais améliorer l’équipe autour de Kevin Love peut ressembler à une fausse bonne idée. Si Kevin Love, auteur de 26,1 points et 12,5 rebonds en moyenne cette année, se laisse tenter par une nouvelle pige dans le Minnesota, rien ne dit qu’il restera à l’issue de la saison 2014/15. Les Wolves pourraient alors se retrouver à poil avec un roster déséquilibré et sans leader offensif.

 

Un départ cet été dans le cadre d’un trade comprenant un bon choix de draft et un ou deux joueurs bien aguerris semble être une alternative crédible et satisfaisante pour tout le monde. A bon entendeur.

Ailleurs sur le web
Votre avis