Quels remplaçants au All-Star Game ? (Conférence Est)

Le 15 Février prochain, à New York, se jouera le All-Star Game 2015, l'occasion d'y retrouver tous les meilleurs joueurs de la Ligue. Si les titulaires sont déjà connus, Inside Basket vous propose de découvrir qui sont les joueurs qui, selon nous, méritent d'être présents au match des étoiles.

 

  • JIMMY BUTLER : 20,1 PTS, 6 RBS ET 3,3 PDS

Favori pour remporter le titre de Most Improved Player, l'arrière a clairement passé un cap cette saison, devenant un des meilleurs poste 2 de la NBA, voire le meilleur de sa conférence ! Même si le joueur est actuellement en perte de vitesse, son début de saison avec Chicago (29V-17D) est exceptionnel, faisant de lui un All-Star en puissance. Leader des Bulls sur le terrain, aux côtés de Pau Gasol, Butler mérite d'accompagner l'Espagnol à la grande messe du basket, afin de décrocher sa première étoile.
 


 

  • JEFF TEAGUE : 17,1 PTS, 2,7 RBS ET 7,5 PDS

Meneur sous-estimé, Jeff Teague n'est pas aussi médiatisé qu'un Kyrie Irving ou un Brandon Jennings, mais a su, année après année se faire une place parmi la crème des meneurs de la Ligue tout en rendant son équipe meilleure. Tout comme un Tony Parker en son temps, Jeff Teague est ce type de joueur aux stats très correctes, leader et gestionnaire d'une équipe au jeu collectif très bien huilé et première de sa conférence (37V-8D).
Meilleur passeur, marqueur et intercepteur des Hawks, premiers de la Conférence, Teague mérite incontestablement sa première sélection au All-Star Game.
 


 

  • DWYANE WADE : 21,7 PTS, 3,9 RBS ET 5,4 PDS

Alors que beaucoup l'imaginait une nouvelle fois titulaire aux côtés de LeBron James, Flash s'est fait devancer au dernier moment, de quelques votes, par Kyle Lowry. Même si Wade ne débutera pas le match (une première depuis 2005 !) il reste à l'heure actuelle un All-Star indiscutable aux stats toujours aussi ronflantes. 
De plus, avec la longue absence pour blessure de DeMar Derozan, ainsi que les débuts de saison râtés de Lance Stephenson et Joe Johnson, les extérieurs ne sont pas légion à l'Est et ce manque de concurrence devrait garantir une onzième sélection au MVP du All-Star Game 2009.
 


 

  • BRANDON KNIGHT : 17,9 PTS, 4,2 RBS ET 5,1 PDS

La surprise du chef ! Même s'il est fort probable que les coachs NBA lui préfèrent Kyrie Irving, MVP du match en titre, comment ne pas mentionner le super début de saison de Brandon Knight et des Bucks ? Certes le bilan des Cavaliers est supérieur à celui de Milwaukee (25-20 contre 22-22), mais l'ex-Piston nous semble être plus "valuable" pour les Bucks, qu'Irving aux Cavs. En effet, le succès de Cleveland s'explique beaucoup par la présence et les performances de LeBron James, alors que le jeu de Milwaukee repose beaucoup sur les épaules de son meneur.
Pour en terminer avec cette comparaison, les deux joueurs possèdent des stats semblables (20,9 points, 3,1 rebonds et 5,2 passes pour Kyrie) mais un temps de jeu relativement différent (38 minutes pour Irving contre 32 pour Knight). Voilà pourquoi, selon nous, Brandon Knight doit être préféré à Irving pour compléter l'impressionnante ligne arrière de la Conférence Est aux côtés de John Wall et Kyle Lowry.
 


 

  • PAUL MILLSAP : 17 PTS, 7,9 RBS ET 3,2 PDS

​Régulier et efficace au possible, Paul Millsap est ce qui se fait de mieux au poste 4 à l'Est, martyrisant chaque soir les raquettes NBA. Malgré le retour d'Al Horford cette saison, l'ailier a su garder des statistiques quasi-identiques à l'année dernière, le tout avec un bilan collectif bien supérieur ! Voilà pourquoi Millsap mérite clairement une seconde sélection consécutive au match des étoiles, retrouvant au passage son coach Mike Budenholzer ainsi qu'un (ou deux) de ses coéquipiers. 
 


 

  • CHRIS BOSH : 21,2 PTS, 7,6 RBS ET 2,1 PDS

Malgré un bilan collectif négatif (20V-24D), Chris Bosh reste, au même titre que son coéquipier Dwyane Wade, un incontestable All-Star en puissance. Finaliste NBA malheureux la saison passée, Bosh est resté fidèle à Miami, malgré le départ de LeBron. Même si la vie est beaucoup plus difficile sans James, l'intérieur n'a pas fuit ses responsabilités, portant le Heat sur ses épaules, le tout avec de très bonnes stats, meilleures que l'année dernière. 
Une dixième sélection pour CB1 sera par ailleurs l'occasion de revoir les Three Amigos de Miami jouer à nouveau sous le même maillot, celui de la Conférence Est.
 


 

  • AL HORFORD : 15,1 PTS, 6,8 RBS ET 3,2 PDS

​Difficile de choisir pour le poste restant entre le pivot des Hawks et le géant monténegrin d'Orlando. Une fois encore, nous partons du principe qu'il est beaucoup plus facile de faire des stats dans une équipe de bas de tableau que chez le leader de sa Conférence. Voilà pourquoi notre choix, se tourne vers l'intérieur dominicain plutôt que sur l'aspirateur à rebonds du Magic (19,4 points et 11,3 rebonds).
Déjà double All-Star (2010 et 2011), Horford revient d'une saison difficile, passée en grande partie à l'infirmerie. Huitième la saison dernière, les Hawks se sont transformés en véritable machine à gagner depuis le retour de leur joueur, preuve de l'impact et de l'efficacité de ce dernier. 
Comme Miami les années précédentes, Atlanta mérite, au vu de ses résultats d'envoyer trois de ses joueurs au Madison Square Garden. 
 


Mentions spéciales : Nikola Vucevic (mauvais bilan collectif), Kyrie Irving et Kemba Walker (trop forte concurrence aux postes arrières).

Ailleurs sur le web