Bilan 2015-2016 : Denver Nuggets

Alors que la saison régulière est terminée et que la suivante a débuté via les Summer Leagues, il est temps de faire le bilan des équipes de la saison 2015/1016. Voici celui des Denver Nuggets.

  • La prédiction en début de saison

 

Prédiction de victoire : 20 victoires pour 62 défaites (Preview à relire ici)

 

  • L'effectif

 

Meneurs : Emmanuel Mudiay, Jameer Nelson, DJ Augustin

Arrières : Gary Harris, Jakarr Sampson, Mike Miller

Ailiers : Will Barton, Danilo Gallinari, Axel Toupane

Ailiers-forts : Kenneth Faried, Darrell Arthur, Joeffrey Lauvergne

Pivot : Jusuf Nurkic, Nikola Jokic

 

  • Les chiffres de la saison

 

Bilan : 33 victoires pour 49 défaites

Classement : 11ème de la Conférence Ouest, 4ème de division Norwest

Attaque : 101,9 points marqués par match (19ème de NBA)

Défense : 105,0 points encaissés par match (21ème de la NBA)

Meilleur marqueur : Danilo Gallinari avec 19.5 points par match 

Meilleur passeur : Emmanuel Mudiay avec 5.5 passes par match

Meilleur rebondeur : Kenneth Faried avec 8.7 rebonds par match

Meilleur intercepteur : Gary Harris avec 1.3 interceptions par match

Meilleur contreur : Jusuf Nurkic avec 1,4 contres par match

Meilleur pourcentage : Kenneth Faried avec 55.8% aux tirs par match

 

  • La saison régulière

 

La saison régulière ne s'est pas avérée aussi négative qu'attendue pour les Denver Nuggets. Avec un Jusuf Nurkic blessé durant une bonne partie de la saison, on a pu observer le talent et la dextérité de son jeune suppléant, Nikola Jokic. L'intérieur est une des satisfactions de la saison pour cette équipe inexpérimentée. S'il continue sa progression dès l'année prochaine, il pourrait faire gagner quelques matchs supplémentaires à cette franchise. Bien entendu, le bilan global en terme de victoires est négatif mais ils ont notamment réussi une belle fin de saison, où ils se sont imposés comme une équipe capable de réaliser quelques coups d'éclat... Cela leur offre notamment de belles perspectives pour l'avenir, eux qui ne visaient pas les playoffs. Emmanuel Mudiay a également bien progressé, même si son rendement fut limité par quelques petites blessures. Danilo Gallinari a également joué une majeure partie de la saison régulière, ce qui ne lui était pas arrivé depuis un certain temps. Ses qualités offensives ont été mises en avant dans le système offensif de cette équipe. Afin de viser les playoffs l'année prochaine, il faudra néanmoins progresser sur le plan défensif dès l'année prochaine. Suite à cette campagne dont ils ne doivent pas être honteux, les joueurs ont l'obligation de confirmer l'année prochaine. Malgré tout, ce ne fut pas suffisant pour aller en playoffs de la Conférence Ouest. Ils ont pu également récupéré le sixième choix de la dernière draft pour sélectionner un combo guard au profil très offensif : Jamal Murray.

 

Les satisfactions

 

- Nikola Jokic, le jeune serbe de 21 ans a réalisé de jolies choses cette saison dans le secteur intérieur. Avec de telles qualités sur le plan offensif, il a toutefois des progrès à effectuer sur le plan défensif où il n'est pas assez présent au rebond ou dans le combat physique.

- Will Barton : le joueur un peu fou a prouvé, notamment lors de la première partie de la saison, qu'il était un joueur capable d'enflammer une rencontre en sortie de banc grâce à sa créativité et son aisance balle en main. Il fut très longtemps en lice pour être le 6th Man of The Year

 

Les déceptions

 

- Les blessures. C'est le point noir récurrent de cette franchise depuis deux grosses saisons, les joueurs des Nuggets sont fragiles. Combien ont loupé plus de dix matchs cette saison pour cause de blessures ? Beaucoup trop... 

- Kenneth Faried. Manimal est une énorme déception de ces dernières saisons... Il n'a jamais réussi à franchir le cap tant espéré dans sa progression. Véritable monstre athlétique, le joueur ne marche pas sur la NBA comme il était censé le faire... Un bon titulaire sans plus.

 

Le bilan global 

 

On ne peut pas dire que la saison des Nuggets soit une franche réussite mais des éléments positifs sont à retenir pour une équipe en progression. Les jeunes joueurs sont talentueux avec un énorme noyau de futur très bons de la NBA avec en chef de file le meneur Emmanuel Mudiay, qui se doit de progresser dans la conservation de la balle et sa fiabilité aux tirs, mais aussi Nikola Jokic, Jusuf Nurkic, Joeffrey Lauvergne, Gary Harris et bientôt Jamal Murray... C'est donc une saison moyenne pour cette équipe, qui ne pouvait guère viser plus haut dans une Conférence dans laquelle joue les meilleures équipes de la NBA. Afin de tirer un véritable bilan de la saison, il faudra observer quelle est la progression de cette équipe l'année prochaine. Le vent souffle dans la bonne direction dans les Rocheuses ! 



Ailleurs sur le web