Monta Ellis - Dallas Mavericks - Rick Carlisle - Rajon Rondo - Lignes de Fond - NBA
Monta Ellis est décevant depuis le All-Star Break.

Monta Ellis et les Mavs dans la tourmente

1303
lectures
Avis

Les Mavericks ne sont toujours pas convaincants à l'approche des Playoffs et Monta Ellis est pointé du doigt pour sa maladresse et son attitude...

Nous vous en parlions dans l'épisode 5 de Lignes de Fond, l'ajout de Rajon Rondo ne permet pour l'instant pas à Dallas de passer un cap. Bien au contraire même, les Mavericks ont beaucoup de mal à battre les grosses écuries depuis le mois de janvier. Malgré quelques bonnes victoires par ci par là (à Memphis le 19 janvier, contre Portland le 7 février ou encore contre Houston le 20 février), le bilan de Dallas face aux équipes au bilan positif depuis janvier (8 victoires pour 14 défaites) ne laisse rien présager de bon pour les Playoffs... Si on trouvait que les Mavericks avaient du mal à s'adapter à leur nouveau meneur (et vice versa), il est évident que les Texans ont d'autres problèmes à régler s'ils veulent jouer les premiers rôles en mai prochain et c'est désormais Monta Ellis qui est pointé du doigt.

 

38,9% aux tirs, 27,1% à 3 points au mois de février, puis 38,2% et 21,9% derrière l'arc en mars... Le fantastique scoreur de Dallas a de toute évidence du mal à faire mouche depuis deux mois et sa maladresse se ressent dans les résultats, lui qui en plus d'être le meilleur scoreur de son équipe est peut-être le seul (avec Dirk Nowitzki, dans un tout autre contexte, dos au panier) à pouvoir créer son propre tir. Depuis le 1er Février, les Mavericks affichent un affreux bilan de 3 victoires pour 10 défaites (!) lorsque Monta Ellis est en-dessous de la barre des 20 points. Encore pire, ils sont à 1-6 lorsque l'arrière termine à moins de 33% aux tirs. La franchise texane est en ce moment, encore plus qu'en début de saison, trop dépendante de Monta Ellis et Rick Carlisle ne s'en cache pas. Après leur dernière défaite contre Phoenix lors de laquelle le coach a appelé huit systèmes pour l'arrière coup après coup (pour 8 tirs ratés), Rick Carlisle se défend.

 

Ma responsabilité en tant que coach est de m'assurer que l'on obtienne des tirs. Et Monta est le joueur qui peut se créer des bons tirs. Je crois toujours qu'il mettra le prochain.

 

Cet "abus de confiance" et cette Monta-dépendance a fini par leur coûter une défaite, et pas des moindres puisqu'elle éloigne un peu plus les Mavs de la 6ème place. L'écart avec le Thunder (actuellement 8ème) se réduit dangereusement. Comme si la maladresse ne suffisait pas, plusieurs membres de l'organisation ont dénoncé les sautes d'humeur de Monta Ellis et la mauvaise influence qu'avait son caractère sur le groupe. Avec les déclarations alarmantes d'Amar'e Stoudemire il y a deux semaines, l'ambiance dans le vestiaire de Dallas n'est clairement plus au beau fixe et à onze matchs des Playoffs, le timing ne pouvait pas être plus mauvais. Si le classement reste en l'état, les Mavericks affronteraient les Grizzlies de Memphis au premier tour et on voit mal comment ils retrouveront des solutions offensives efficaces face à la 2ème meilleure défense de la Ligue aux points concédés par match.

Ailleurs sur le web