195

online

Kristaps Porzingis, l’invité surprise de cette cuvée 2015 ?

Kristaps Porzingis, l’invité surprise de cette cuvée 2015 ?

 

La draft est dans quelques jours et comme chaque année lors des workouts, certains joueurs se montrent à leur meilleur niveau. Cette année, un prospect en particulier se démarque, il s’agit du Letton Kristaps Porzingis, évoluant en liga ACB à Séville où il affichait une moyenne de 10.7 points, 4.8 rebonds et 1.2 contres de moyenne.

Karl-Anthony Towns, Jahlil Okafor et D’Angelo Russell, voilà le podium qui se dégage pour cette draft 2015. Mais voilà, comme chaque année, certains prospects voient leur cote grimper en flèche et Porzingis en est le parfait exemple. A un point que le joueur est en lice pour être sur le podium selon certaines mocks drafts ! Il faut dire que ce n’est pas souvent que l’on voit un prospect européen 7-foot-1 (2m12 environ) avec un tel potentiel. Quoique… On se souviendra de quelques « bust » comme Dario Milicic, Andrea Bargnani ou encore Jan Vasely, draftés haut mais qui ont déçus… Alors pourquoi Porzingis fascine autant les scouts nba ? On va essayer d'y répondre dans cet article.

 

  • Un talent brut… Déjà prêt pour la NBA ?

 

Alors oui, physiquement il est encore frêle et il faudra qu’il passe un peu de temps à la salle de musculation mais techniquement, Porzingis c’est du lourd. Il possède une mécanique de tir déjà rodée et efficace. Du coup, il peut prendre un tir en sortie d’écran ou alors après un dribble, ce qui fait de lui quelqu’un de très imprévisible et difficile à défendre, surtout pour sa taille et son poste. C’est simple, cette saison avec Séville, c’est du 43% en catch and shoot (avec 136 tirs au compteur). Mais ce n’est pas tout, il peut aussi s’écarter à trois points pour sanctionner une défense qui ne sort pas assez rapidement sur lui. Il affiche un 33/87 dans cet exercice cette saison, soit un 38%, ce qui est très honorable encore une fois. Mais que fait-il lorsque la défense conteste son tir et défend dur sur lui ? C’est simple, il drive vers le panier avec un premier pas efficace (avec une certaine nonchalance au passage), ce qui lui donne ce petit temps d’avance sur son adversaire direct… Son agressivité paye souvent, soit en provoquant la faute ou alors en finissant de manière très autoritaire. La panoplie complète quoi.

 

Défensivement, ce n’est pas extraordinaire mais ce n’est pas non plus déplorable. Son envergure lui permet de défendre haut lors des situations de pick and roll, le tout en contrôlant aussi l’intérieur qui déroule vers le panier. Son agilité et son jeu de jambes lui permettent aussi de défendre sur un joueur plus petit sur des petites séquences. En fait, son plus gros défaut réside dans son jeu dos au panier, que ce soit offensivement ou défensivement… Son physique frêle est sujet à des futures blessures si jamais il ne se développe pas (les exemples ne sont pas difficiles à trouver malheureusement…). Il subit clairement l’impact de son adversaire direct, ne pouvant pas lutter en un contre un sans aide… Alors en NBA avec les mastodontes qu’il y a, cela va être très dur de tenir le choc… D’où le fait qu’il muscle son jeu et rapidement !

 

  • Un crédible numéro 3 de la draft ?

 

On cite le troisième choix de la draft car Towns et Okafor semblent partir avec les deux premiers choix. Du coup, on se pose la question avec Philadelphie qui possède ce troisième choix. Il faut dire qu’il y a quelques indices qui laissent croire que les 76ers vont drafter Porzingis. Dès mars, DraftExpress avait mentionné que la franchise avait fait le forcing pour que le prospect ne retire pas son nom à la draft.  Sam Hinkie a été aussi aperçu plusieurs fois en Espagne pour suivre des matchs, dont Séville. Philly possède un secteur intérieur prometteur mais la récente rechute de Joel Embiid inquiète sérieusement… De quoi relancer facilement la rumeur Porzingis ! Chez certains spécialistes outre-Atlantique, cela peut être aussi un écran de fumée puisque Orlando (avec le cinquième choix) aime beaucoup le Letton… On le sait, Hinkie sélectionne le meilleur choix possible et il semble bien que ce soit l’intérieur de Séville qui tienne la corde… Et puis un duo composé de Nerlens Noel / Kristaps Porzingis dans la raquette serait quelque chose de très intéressant à voir dans le long terme, surtout si l'on additione avec le retour d’Embiid (et la possible arrivée de Dario Saric). De quoi voir l’avenir sereinement dans ce secteur de jeu pour la franchise.

 


En conclusion, Porzingis est un talent brut qui ne demande qu’à éclore en NBA, enfin après un petit tour à la salle de musculation. Les spectres Bargnani (cela tombe bien puisque Porzingis est catalogué comme un Bargnani 2.0) et Milicic sont encore bien présents dans certaines têtes mais le Letton mérite que l’on parie sur lui au vu de son potentiel. Un choix risqué mais qui se tente… Les yeux fermés ! En tout cas, cela prouve bien une chose : peut importe la saison que vous venez de faire, si vous faites de bons workouts pré-draft, votre cote grimpera ainsi que votre hype… Et c’est là que les busts apparaissent le plus souvent.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()