Julius Randle, un étudiant en NBA

1155
lectures
Avis

Le rookie des Lakers a beau avoir quitté les bancs de la fac, voilà qu'on lui redonne des devoirs !

Alors que les Lakers moississent à la 14ème place de la conférence Ouest (15 victoires pour 41 défaites), il y a bien un joueur qui aurait pu bénéficier de cette saison en bas de tableau, c'est Julius Randle. Mais à défaut de se faire la patte sur le terrain, l'ancien wildcat positive et tente de tirer profit au maximum de son année blanche. Le plus haut choix de draft (7ème) des Lakers depuis 32 ans et un certain Kermit Washington (drafté en 5ème position lors de la draft 1973) a, en plus de sa rééducation, des devoirs à faire. Mitch Kupchak, le GM des Lakers, a en effet donné à son rookie la responsabilité d'écrire des rapports sur chacun des matchs des Lakers en détaillant ce que son équipe avait fait de bien et de mal (de quoi vider quelques cartouches d'encre !). Il lui était demandé en particulier de s'intéresser aux matchups à son poste. Nombre de joueurs ont excellé durant leur carrière grâce entre autres à leur expertise et leur compréhension du jeu (de LeBron James à Jason Kidd en passant par Shane Battier) et Julius Randle, qui voudrait devenir rédacteur sportif après sa carrière, a pris très à coeur ce rôle d'analyste.

 

C'est facile de dire "Oh je suis blessé, je ne peux rien faire". Mais ce n'est pas mon cas. Je veux apprendre. Je veux être aussi préparé que possible pour la saison prochaine. 

 

En plus de passer beaucoup de temps à regarder des matchs NBA, Julius Randle a profité de ses quatre mois de convalescence pour reposer son tibia (jambe droite) cassé lors du premier match de la saison régulière et faire changer la vis qu'on lui avait installée dans le pied droit. Avec une rééducation sérieuse et une véritable implication dans son rôle de rookie/étudiant, Julius Randle veut se donner toutes les chances de revenir du bon pied l'an prochain.

 

Je prends des notes sur tous ces gars, sur comment je les attaquerai la saison prochaine. J'essaye juste de devenir un étudiant du jeu à l'extrème et m'assurer que lorsqu'on jouera 5 matchs en 7 nuits et que ce sera dur, j'aurai mes propres rapports en plus de ceux des coachs

 

Il sera intéressant de voir si Julius Randle saura reproduire sur le terrain tout ce qu'il a noté sur papier.

Ailleurs sur le web