Jimmy Butler peut-il franchir un cap ?

Jimmy Butler - Chicago Bulls - NBA
La main à Jimmy Butler en tant que franchise player des Bulls en 2016-17
1330
lectures
Avis

Le franchise player des Bulls de Chicago, c’est bel et bien Jimmy Butler. L'arrière de presque 27 ans (le 14 Septembre) sera le fer de lance de la franchise de l'Illinois en 2016-17. Mais le All Star a t-il la possibilité d'élever encore son niveau de jeu et de flirter avec les performances statistiques de la légende Michael Jordan ?

Derrick Rose et Joakim Noah partis se relancer du côté des Knicks de New York, Pau Gasol en renfort vétéran du côté des Spurs de San Antonio, retour dans sa ville d’origine pour Dwyane Wade et renfort à la mène avec Rajon Rondo en provenance des Kings de Sacramento. Voici l’état des lieux du nouveau visage de Chicago pour la saison prochaine.

 

Certes, le vétéran Dwyane Wade va épauler Jimmy Butler à la marque mais le départ de l’espagnol Pau Gasol va laisser un trou béant dans la raquette. Sur le papier, l’équipe est moins forte qu’en 2015-16 avec une expérience de jeu moins importante, une raquette qui va s'appuyer sur Taj Gibson et Nikola Mirotic qui devrait prendre de l'ampleur en attaque.

 

Lassé des résultats décevants de Chicago, le staff a fait le ménage, axant son attaque sur l’arrière de 2m01, Butler et d’un probable mentor Wade. En 2015-16, le numéro 21 des Bulls affiche un séduisant 20,9 points, 5,3 rebonds, 4,8 passes décisives, 1.6 ballons volés, bien au delà de sa moyenne de points en carrière de 13,6. On se rappelle d’ailleurs son monumental carton à la mi-Janvier face aux Sixers où la star inscrit 53 points. Vous pouvez d'ailleurs retrouver ses highlights en toute fin d'article. Cette même saison, en Décembre dernier face aux Raptors de Toronto, Butler inscrit même 40 points en une mi-temps (total de 42 points, 2 en seconde mi-temps), effacant des talettes sa majesté Michael Jordan avec 39 points en une mi-temps face aux Bucks de Milwaukee en 1989. Il faudra rééditer des exploits de la sorte pour faire des Bulls un outsider sérieux à l’Est.

 

Médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Rio 2016, le joueur des Bulls à la coupe de cheveux iconique doit franchir un palier, le palier de la régularité, le palier qui ferait passer son statut de All Star à Superstar. L’arrière en a le potentiel avec un jeu séduisant et aérien, un tir à trois points à perfectionner et une régularité à la marque qui lui fait défaut. Et Chicago doit continuer à gagner, au sein de cette historique franchise qui n'a plus disputé les finales NBA depuis 1998 et le dernier des six titres de Michael Jordan.

 

Un avenir incertain à Windy City en Juillet dernier, le joueur ne savait même pas s’il faisait parti du packaging avec Derrick Rose. Puis le staff de Chicago a misé, tout misé sur son jeune joueur qui va rentrer dans sa 6ème année au sein de la ligue américaine. L'année de la maturité, Butler peut et doit franchir un cap. Mais en est-il capable ? Espérons que ce choix s’avérera judicieux auquel cas le fantôme de Michael Jordan viendra encore hanter le United Center.

 

Vous pourriez être intéressé par : 5 stars NBA qui ont le plus à prouver en 2016-17

 

A voir et à revoir la performance de Jimmy Butler le 14 Janvier 2016 face aux Sixers de Philadelphia :



Ailleurs sur le web