Bilan 2015-2016 : Miami Heat

1547
lectures
Avis

Alors que la saison NBA est terminée et que la suivante est déjà débutée, il est temps de faire les bilans par équipe sur la saison 2015-2016. Voici celui du Heat de Miami.

  • La prédiction en début de saison

 

Prédiction de victoires: 48 victoires pour 34 défaites (ouais, on a eu le nez creux). (la preview de l'an passé est à lire/relire ici)

 

  • L'effectif

 

Meneurs: Goran Dragic, Josh Richardson, Tyler Johnson

Arrières: Dwyane Wade, Gerald Green, Briante Webber, Dorell Wright

Ailiers: Joe Johnson, Luol Deng, Justise Winslow

Ailiers-forts: Chris Bosh, Josh McRoberts, Udonis Haslem

Pivots: Hassan Whiteside, Amare Stoudemire

 

  • Les chiffres de la saison

 

Bilan:  48 victoires - 34 défaites

Classement: 3ème de la conférence Est, 1er de la division Sud-Est

Attaque: 100 points marqués par match (23ème de NBA)

Défense: 98.4 points encaissés par match (5ème de NBA)

Meilleur Marqueur: Chris Bosh avec 19.1 points par match

Meilleur Passeur: Goran Dragic avec 5.8 passes par match

Meilleur Rebondeur: Hassan Whiteside avec 11.8 prises par match

Meilleur Intercepteur: Dwyane Wade avec 1.1 interception par match (Mario Chalmers en avait 1.3 mais n'a joué que 6 matchs)

Meilleur Contreur: Hassan Whiteside avec 3.7 crèpes par match

Meilleur Pourcentage: Hassan Whiteside avec 60.6% de réussite aux tirs.

 

  • La saison régulière

 

La saison régulière du Heat fut, comme tout le monde s'y attendait, bien meilleure que la précédente. Le Heat a remporté 11 victoires de plus mais c'est bien l'impression générale qui a surpris, avec une sensation de potentiel finaliste de conférence au fur et à mesure où la saison avançait. Plutôt solide à domicile avec seulement 13 défaites (pour 28 victoires), le Heat avançait un 5 majeur très équilibré. Du moins, jusqu'au retour de la maladie de Chris Bosh, juste avant le All Star Game. Après cela, les avis et pronostics étaient plutôt négatifs pour la suite de la saison. Il n'en fut rien et le small ball articulé autour de Hassan Whiteside en plaçant Luol Deng en 4 a été une grande réussite. L'absence du multiple All-Star sur le terrain ne se faisait pas énormément ressentir (même si offensivement, c'était bien plus compliqué) et le Heat a finalement réussit à récupérer la troisième place de saison régulière après une bataille au bout du bout avec les Celtics, les Hawks et les Hornets. L'apport de Joe Johnson, coupé par Brooklyn, a été déterminant dans la fin de saison, réussissant à créer une dynamique de groupe mélant parfaitement l'expérience de l'ancien Hawks, de Luol Deng et de Wade évidemment, avec la jeune génération, pour le moins surprenante, de Josh Richardson, Justise Winslow et Tyler Johnson. Les récents draftés du Heat ont prouvé toute la saison qu'ils étaient une pierre importante de l'édifice et si le tir de Winslow doit encore être travaillé, l'ailier a prouvé qu'il avait un gros potentiel et que défensivement notamment, il pouvait affronter les plus grands de la ligue. 

 

  • Les Playoffs

 

Le Heat retrouvait donc les Playoffs après un an d'absence. Malgré la belle troisième place, Miami est tombé au premier tour face à de solides Hornets, qui ont impressionné et qui seront de sacrés outsiders par la suite. Au bout d'une série totalement folle et dont le momentum a plusieurs fois changé de camp, le Heat a réussit à s'imposer à l'aide de son expérience mais aussi notamment grâce à la blessure de Nico Batum qui a coûté cher aux Hornets. Une victoire étriquée en 7 matchs mais une victoire tout de même. En demi-finale de conférence, le triple champion NBA s'est retrouvé face à des Raptors extrêmements décevants face aux Pacers mais auteur d'une saison régulière magnifique. Ce fut compliqué, et les blessures de Jonas Valanciunas et Hassan Whiteside ont clairement joué sur le résultat final mais le Heat s'est incliné lors de l'ultime match au canada, après avoir poussé le Small Ball au maximum en ayant aligné Winslow en 5 avec Deng et Joe Johson sur les postes 3 et 4. Au final, le Heat est tombé sur plus fort avec un DeMar DeRozan en forme sur la fin de série et même si l'objectif de la finale de conférence révée face aux Cavs de LeBron n'a pas été atteint, ces Playoffs restent une grande satisfaction du côté de la Floride. 

 

Les points positifs

 

- Les jeunes très prometteurs avec Winslow, Richardson et Johnson. 

- La confirmation de Hassan Whiteside même s'il y a encore beaucoup de boulot

- La défense impressionnante du Heat

 

Les points négatifs

 

- La santé de Chris Bosh qui inquiète de plus en plus

- Les Blessures en général avec notamment Tyler Johnson, Josh McRoberts puis Hassan en Playoffs.

- L'attaque n'a pas toujours été présente, avec une gestion du ballon parfois compliquée, des pertes de balles stupides et une réussite derrière l'arc douteuse. 

 

Bilan global

 

Pour conclure, la saison du Heat fut une réussite. Si la finale de conférence leur a échappé de très peu, les Playoffs ont été plus que convainquant malgré un small ball poussé à l'extrème et les jeunes ont prouvés qu'ils avaient de la ressource et que l'avenir du Heat pouvait être intéressant. Depuis, Wade est parti, mais ça, c'est une autre histoire. 



Ailleurs sur le web