185

online

Un jour, un prospect : Julius Randle

Un jour, un prospect : Julius Randle

 

La draft NBA aura lieu le 26 juin prochain. Cette cuvée 2014 est attendue comme LA draft qui va succéder à celles de 1984 et 2003. Les joueurs attendus sont censés pouvoir changer le visage des franchises qui les drafteront. Basket Inside vous propose une présentation des 30 joueurs qui sont présentis pour être appelés au premier tour par Adam Silver.

Julius Randle - Kentucky Wildcats (Perdant de la finale de la March Madness)

19 ans - 2,06m - 113kg - Etats Unis

Statistiques : 15,0 pts, 10,4 rbs, 1,4 pds, 0.5 ints, 0,8 blk, 2.5 pdb en 30,8 minutes, 50% au shoot, 16,7% à 3 points et 70,6% aux LF

Position estimée : Top 5

  • PHYSIQUEMENT

Julius Randle, à l'image de ses petits camarades complétant le Top 5 probable de la prochaine Draft comme Parker ou Wiggins, a un physique impressionnant et très avantageux.
Son poids et sa taille sont équilibrés (Même poids que LeBron James par exemple pour 3 centimètres de plus) pour son poste (PF), et il est en plus de ça fort, agile et rapide comparé à ses adversaires directs. Sa force lui permet de marquer même s'il subit un contact, et sa vitesse et son agilité de s'ouvrir le cercle lorsqu'il travaille son défenseur au poste. Il peut également jouer sur jeu rapide sans problèmes.

  • OFFENSIVEMENT

Randle est un excellent joueur sur le plan offensif, mais doit encore travailler certains aspects de son jeu.

 Il a très bien intériorisé son rôle de PF et sait parfaitement ce qu'il a à faire. Il est un très bon finisseur lorsqu'il est en dessous du cercle (Malgré une défaillance sur sa main faible lorsqu'il s'agit de finir), et est capable de driver depuis la ligne à 3-points jusqu'au cercle facilement, même avec un défenseur sur le dos, grâce à son agilité. Il se sert de sa main gauche aussi bien que de sa main droite. Il sait faire sauter son défenseur grâce à des feintes et utiliser la planche depuis différents angles ensuite pour marquer. 

Il a un très bon touché qui lui permet de rentrer la majorité de ses hooks, même depuis dans angles difficiles. 

Il est capable de prendre ses propres de rebonds et de remonter très rapidement au panier pour prendre le contact, voire même marquer en And 1.

Il lui arrive cependant de forcer ses actions. Il travaille parfois trop au poste sans prendre en compte les déplacements de ses coéquipiers, parfois seuls en bonne position mais pas servis. Il doit encore apprendre à mieux lire le jeu pour savoir s'il faut driver ou passer, et également pour éviter de se faire intercepter trop souvent. 

Parfois trop personnel en contre attaque. Cherche parfois trop à se créer un tir sous le cercle au lieu d'avoir un shoot plus ouvert d'un peu plus loin. 

Encore trop inefficace à mi-distance

  • DEFENSIVEMENT

Randle est un excellent rebondeur. L'un des rares à avoir terminé la saiosn avec un double double de moyenne d'ailleurs. Il maintient presque toujours son défenseur le plus loin possible du cercle et dans son dos, et son instinc lui permet de deviner et d'anticiper la trajectiore de la balle pour être le premier dessus. 

Il défend dur grâce à sa force et à ses mensurations, et possède un grand potentiel défensif. Il a travaillé dur pendant sa saison NCAA pour devenir un meilleur défenseur. Il est considéré comme déjà prêt pour défendre sur les PF de NBA. Il se donne beaucoup pour contester le tir de son adversaire direct, même s'il ne contre pas souvent. Reste encore quelques erreurs à régler, mais il est normal de trouver ce genre de petit défaut à son âge. 

Il sait bien lire le jeu en défense et adapter sa défense aux mouvements de l'attaque adverse. 

Sa grande envergure lui permet de mieux gêner ldes Jump shots de ses adversaires directs. 

  • MENTALEMENT

Julius Randle a réussi à devenir l'un des leaders des Wildcats malgré son jeune âge cette année, et a souvent motivé son équipe en montrant l'exemple. Il s'est cependant montré trop discret et trop absent lors de la March Madness, et d'autant plus et fur et à mesure que le tournoi avançait. Il n'a prit en demi-finale qu'un seul shoot en première mi-temps. Il devra à ses débuts en NBA travailler sur sa capacité à ne pas flancher sous la pression.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()