187

online

Preview Boston Celtics (1) vs Washington Wizards (4)

Preview Boston Celtics (1) vs Washington Wizards (4)

  

Boston Celtics et Washington Wizards vont s'affronter pour une place en Finale de Conférences. Le duel sera serré jusqu'au bout entre deux équipes jeunes aux ambitions claires. Voici la preview du choc opposant les Boston Celtics aux Washington Wizards.

  • Leur début de playoffs

 

Isaiah Thomas a vécu un drame personnel qui a influé sur le début de playoffs des Celtics. Les joueurs de Boston se sont inclinés lors des deux premières rencontres à domicile contre des Bulls accrocheurs. Menés de main de maître par Rajon Rondo, dominateurs dans le secteur intérieur, les hommes de Fred Hoidberg ont montré quelles étaient les limites de Celtics encore verts. Suite à la blessure de Rondo, ils en ont profité pour enchaîner quatre victoires convaincantes consécutives. Tout ne fut pas parfait mais le coup de maître de Brad Stevens, placé Gerald Green titulaire à la place d'Amir Johnson, a fait la différence. Le banc s'est montré à la hauteur. La seule inconnue se nomme Jae Crowder, peu en réussite lors de ce premier tour.

 

Les Wizards se sont également imposés quatre victoires à deux. Ils ont vaincu des Hawks très accrocheurs, sûrs de leur jeu. Marcin Gortat a dominé son duel dans la raquette face à son ancien coéquipier Dwight Howard. En limitant Superman, ils se sont enlevés une belle épine du pied. Plutôt correct en défense, portés par un John Wall exceptionnel, les joueurs de la capitale ont été brillants par séquence, notamment sur le jeu de transition. Otto Porter Jr. fut discret tout comme le banc, clairement le point faible de cette équipe. 

 

  • Les équipes

 

Boston Celtics :

 

Le cinq majeur : Isaiah Thomas, Avery Bradley, Jae Crowder, Amir Johnson, Al Horford

Les remplaçants : Marcus Smart, Terry Rozier, Jaylen Brown, Kelly Olynick, Tyler Zeller, Gerald Green

 

C'est Isaiah Thomas le dépositaire du jeu offensif mis en place par Brad Stevens. Le génial meneur de jeu réalise une saison exceptionnelle. Malgré la perte de soeur, il a pesé de tout son poids lors des victoires de son équipe notamment lorsque Rajon Rondo n'était plus là. Al Horford est la plaque tournante de l'équipe dans le secteur intérieur. Sa vision du jeu crée des décalages. Friable au rebond lorsqu'il est confronté à des intérieurs besogneux, il apporte sa quinzaine de points par match avec régularité et efficacité. Avery Bradley a réalisé une deuxième partie de série excellente contre les Bulls. Jae Crowder est à la peine sur le plan offensif. Amir Johnson devrait retrouver sa place dans le cinq pour être confronté à Markieff Morris. Le banc des Celtics est toujours aussi efficace même si Brad Stevens a fermé ses rotations. La bonne surprise se nomme Terry Rozier tandis que les autres, à commencer par Marcus Smart

 

Washington Wizards : 

 

Le cinq majeur : John Wall, Bradley Beal, Otto Porter Jr, Markieff Morris, Marcin Gortat

Les remplaçants : Brandon Jennings, Bojan Bogdanovic, Kelly Oubre, Jason Smith, Ian Mahinmi, Tomas Satoransky

 

John Wall est exceptionnel cette saison dans son rôle de leader. Avec un style de jeu complètement différent de celui d'Isaiah Thomas, il mène les siens avec réussite. Son compère du backourt a jusitifé son contrat. Bradley Beal est bon des deux côtés du terrain. Ce sont les hommes forts de l'équipe. Qu'il semble loin le temps où ils ne s'entendaient pas. Le reste du cinq majeur comporte des joueurs de devoir. Marcin Gortat devrait apporter du rebond face à Al Horford tandis qu'Otto Porter devra retrouver de l'efficacité au scoring. Le banc est le point faible de l'équipe. Bojan Bogdanovic n'a pas fait un bon premier tour tandis qu'Ian Mahinmi est encore blessé. Seuls Brandon Jennings et Jason Smith se montrent convaincants dans leur rôle. 

 

  • Le duel : Isaiah Thomas vs John Wall

 

Quel duel explosif entre les deux joueurs ! Isaiah Thomas a réalisé une saison régulière exceptionnelle sur le plan du scoring. Malgré sa petite taille, il profite de son arsenal offensif pour punir ses adversaires, que ce soit en pénétration ou à trois-points. D'une réussite insolente lorsqu'il prend feu, il fut l'homme des derniers quarts-temps cette saison. Moins organisateur que son adversaire, il sait tout de même gérer le tempo de son équipe quand il le faut. Ses points sont importants car il est l'arme numéro un à Boston. Malgré les doutes récurrents qui l'ont accompagnés durant sa carrière sur sa petite taille, il a prouvé à ses détracteurs qu'il était un top joueur de la ligue. Le problème reste sa défense. Souvent pris à défaut par ses adversaires de ce côté là du terrain, il lui faudra assurer les minimas alors qu'il sera confronté soit à John Wall, soit à Bradley Beal durant la série.

 

John Wall est le meilleur meneur organisateur de la ligue avec Chris Paul à l'heure actuelle. Il a réalisé sa meilleure saison régulière depuis son arrivée en NBA. Il semble avoir passé un cap dans son costume de leader. Très à l'air sur jeu rapide avec une explosivité incroyable, il a amélioré son tir mi-distance pour posséder d'autres armes sur le plan offensif. Sa faiblesse reste le tir primé. Il n'est guère à l'aise dans l'exercice. Son organisation du jeu est devenue exceptionnelle sur demi-terrain. Il exécute les systèmes de Scott Brooks à merveille. Il possède un excellent sens de la passe. Il possède vraiment un arsenal complet désormais. En défense, il sera opposé à Isaiah Thomas. Le meneur des Wizards est l'un des meilleurs à son poste dans ce secteur de jeu. Néanmoins, il a galéré à tenir Dennis Schroeder durant le tour précédent. Son avantage de taille peut être un atout considérable pour Washington. 

 

  • Les faiblesses

 

Boston n'a pas les armes pour gagner la bataille du rebond face aux Wizards. Al Horford n'aime pas se frotter à des joueurs comme Marcin Gortat. Il faudra néanmoins qu'il bataille sévère pour permettre aux siens de ne pas laisse trop de deuxième chance à leurs adversaires. Le poste 4 de Boston constitue une autre faiblesse. Amir Johnson a été mis sur le banc durant la majeure partie du premier tour en lien et place de Gerald Green. Il manque toujours à Boston cet intérieur suffisamment solide en sortie de banc pour apporter de la dureté. Ils sont également trop dépendants des performances offensives d'Isaiah Thomas. Malgré un système de jeu efficace, les joueurs de Brad Stevens manquent quelquefois de solutions offensives pour seconder leur meneur de jeu. A l'heure où les duels vont être acharnés, il va falloir qu'Al Horford ou Jae Crowder inscrivent plus de points.

 

Washington ne possède pas un banc d'une efficacité exceptionnelle. L'arrivée de Bojan Bogdanovic, sniper reconnu, devait changer les choses. Il n'a pas été en réussite durant le premier tour. Seuls Jason Smith et Brandon Jennings ont apporté de bonnnes séquences de jeu. Il va falloir que les remplaçants fassent un gros effort pour retenir ceux de Boston. Leurs adversaires possèdent l'un des bancs les plus complets de la Ligue. Ils ont toutes les armes nécessaires pour mettre à l'amende leurs adversaires. 

 

  • Les coachs 

 

Brad Stevens est considéré, parmi ses pairs, comme l'un des meilleurs coachs de la NBA. Arrivé il y a peu, il a créé un système de jeu complet dans lequel chaque joueur tire le maximum de son potentiel. Il ne possède pas le meilleur effectif de la NBA mais sa capacité de s'adapter à l'équipe adverse est remarquable. Son dernier coup de maître ? Installer Gerald Green dans le cinq majeur contre Chicago, qui ne parvenait plus à savoir quel joueur il devait défendre. Encore jeune à ce niveau, il a toutes les armes nécessaires pour réaliser une saison exceptionnelle. 

 

Scott Brooks est de retour aux affaires cette saison. Plus qu'un playbook très développé, il est connu pour être un très bon meneur d'hommes. Il est capable de faire en sorte que ses joueurs se transcendent sur le terrain. Il laisse une certaine liberté à ses joueurs. Alors que Brad Stevens ouvre son banc de manière régulière, il a plus tendance à laisser ses meilleurs sur le terrain durant la majeure partie du match. Critiqué à OKC pour sa gestion des matchs en playoffs, il peut faire taire de nombreuses personnes si son équipe s'impose durant cette série.

 

  • Le pronostic : Boston Celtics 4 / Washington Wizards 3

 

Il est très compliqué de se prononcer sur une série comme celle-ci. Les deux équipes ont le même niveau. Elles sont encore jeunes à ce niveau. Les Celtics possèdent un effectif plus long ainsi qu'un meilleur coach. C'est pourquoi il est bien possible qu'ils s'imposent lors d'un septième match dantesque sur leur parquet. Rien n'est moins sur. Washington possède les armes nécessaires pour faire chuter leurs adversaires. En contrôlant Isaiah Thomas tout en dominant la bataille du rebond, il se pourrait qu'ils s'imposent.  Il s'agit d'une des séries les plus attendues de ces playoffs !

Ailleurs sur le web
Votre avis