LeBron James - Cleveland Cavaliers - Golden State Warriors - Michael Jordan - NBA
LeBron James a été énorme au cours des trois premiers matchs des NBA Finals, même sans son bandeau.

LeBron James réalise-t-il la meilleure finale de tous les temps ?

2733
lectures
Avis

Aujourd'hui, Inside Basket se pose la question ultime : LeBron James est-il en train de réaliser la meilleure finale de l'histoire de la NBA ?

LeBron James a déjà joué cinq NBA Finals. Il a remporté deux titres de champions et a été déjà été élu Most Valuable Player de la saison à quatre reprises. Et pourtant, c'est bien cette année, et pendant ces finales, après qu'il soit arrivé seulement troisième aux votes des MVP, qu'il joue son meilleur basket. En trois matchs, il a réalisé un triple-double, un double-double, deux matchs à plus de 40 points, trois au-dessus de la barre des 30 unités et il a mené des Cavaliers diminués à la victoire à deux reprises. James est mythique et ISB vous explique pourquoi.

 

Tout d'abord, LeBron parait intouchable ! Les Warriors ont tout tenté pour le limiter mais rien n'a marché. Lorsqu'on le trappe, il passe. Lorsqu'on le laisse tirer, il marque. Lorsqu'on lui met la pression, il pénètre. LBJ est trop fort pour être stoppé. Il sait tout faire : tirer, passer, défendre, mener, poster pénétrer, prendre des rebonds, et il fait tout à merveille ! Il domine vraiment le jeu en ce début de finale et il n'est pas prêt de s'arrêter en si bon chemin. Golden State doit vite trouver une solution avant que ce ne soit trop tard.

 

Ensuite, celui qu'on surnomme le King est un véritable leader. Il rend ses coéquipiers meilleurs et sait prendre ses responsabilités le moment venu. Outre sa prolongation du Game 1 ratée, il s'est montré décisif dans les moments chauds. A la fin du Game 3, il a converti ses lancer-francs pour empêcher les Warriors de revenir à la hauteur des Cavaliers. N'oublions pas non plus que, plus que jamais, c'est lui qui annonce les systèmes et qui donne les consignes. C'est le second coach de Cleveland et il remplit très bien cette fonction. C'est encore et toujours lui qui a le ballon dans la main la plupart du temps et qui rythme le tempo des Cavs.

 

En plus de tout cela, LeBron maitrise tout ce qu'il fait. Rien n'est forcé et tout est réfléchi. Lorsqu'on le regarde jouer, on a vraiment l'impression qu'il laisse le jeu venir à lui. En fonction de ce que lui propose la défense, il fait un choix et c'est souvent le meilleur. Comme on dit, sans maitrise la puissance n'est rien. LBJ ne serait pas aussi fort s'il ne contrôlait pas autant le jeu et s'il n'avait pas autant d'impact sur chaque possession. Finalemment, ce qui nous frappe le plus dans ces NBA Finals, c'est le contrôle du jeu de LeBron et pas sa puissance.

 

Enfin, les statistiques de LeBron James sont impressionnantes ! Avec 123 points en trois matchs, il devient le premier joueur à marquer autant au cours des Games 1, 2 et 3. Il dépasse donc Michael Jordan et s'il continue, il pourrait éventuellement battre son record de 41,0 points par match réalisé en 1993 face aux Suns. Mais en plus de sa moyenne de 41 points par match, il prend tout de même 12 rebonds et délivre 8,3 passes décisives en moyenne. Des statistiques impressionantes qui frolent le triple-double et qui ont rarement été meilleures en finale...

 

Mais LBJ n'est pas parfait. On peut lui reprocher sa catastrophique prolongation au Game 1 au cours de laquelle il avait manqué énormémement de tirs et n'avait pas laissé ses coéquipiers shooter. Certains spécialistes de la NBA ont affirmé qu'ils tiraient trop. Vraiment ? En l'absence de Kyrie Irving et de Kevin Love, c'est légitime qu'il tente plus que s'ils étaient opérationnels. Magic Johnson a tenu à prendre sa défense hier sur Facebook. Il a affirmé qu'il adorait son jeu et qu'il devait continuer à prendre entre 30 et 40 tirs ! Ses pertes de balle font aussi beaucoup parler. Sur les trois matchs des NBA Finals, il a perdu en moyenne 3,7 ballons par match. C'est beaucoup, certes, mais il faut savoir que James a très souvent le ballon dans les mains et que c'est donc compréhensible qu'il en gache pas mal. Mais, il devra faire des efforts à ce niveau-là pour les autres matchs.

 

  • Est-il en train de réaliser les meilleures finales de l'histoire de la Ligue ?

 

Face à ces performances exceptionnelles, la question se pose. Joue-t-il mieux que Jordan en 93 ? MJ avait été moins présent au rebond et à la passe mais son pourcentage aux tirs était bien meilleur : 50% pour le Bull contre 40% pour le Cavalier. Difficile donc de trancher mais les prochains matchs nous apporterons surement des réponses. Si l'on fouille un peu les archives, on apprend que seulement cinq joueurs ont marqué au moins 30 points à chaque match des finales. Si LeBron arrive à entrer dans ce cercle très fermé, on pourra dire qu'il aura réalisé l'une des meilleures NBA Finals de tous les temps.

Ailleurs sur le web