LaMarcus Aldridge aux Mavericks ? Dallas y croit vraiment

LaMarcus Aldridge - Portland Trail Blazers - Damian Lillard - terry stotts - dallas mavericks - dirk nowitzki - NBA
Crédit photo : USA Today
LaMarcus Aldridge futur Maverick ?
1201
lectures
Avis

LaMarcus Aldridge sera free agent cet été, et malheureusement pour les Blazers, l'ailier-fort de Portland est plus proche de la sortie après une belle déconvenue face aux Grizzlies.

Il y a deux ans environ, LaMarcus Aldridge laissait entendre qu'il souhaitait vivement quitter l'Oregon pour pouvoir s'épanouir dans une franchise qui pouvait raisonnablement jouer le titre NBA. Après l'éclosion de Damian Lillard, un Terry Stotts plus organisateur que Nate McMillan et enfin un recrutement plus intelligent, les Blazers ont été en mesure de jouer les playoffs en dépassant la barre symbolique des 50 victoires en cours de saison régulière.

 

Mais l'échec dès le premier tour face aux Grizzlies a quelque peu remis les Blazers sur pied. Malgré la bonne volonté de CJ McCollum, les hommes de Stotts n'ont jamais été en mesure d'inquiéter Memphis, notamment à cause de l'absence de l'homme à tout faire Wesley Matthews. Pour LaMarcus Aldridge, c'était certainement la défaite de trop et la Free Agency lui tend les bras. Plusieurs franchises se sont positionnées pour pouvoir s'attirer les services de l'intérieur des Blazers et notamment les Mavericks qui tablent sur le sujet depuis pas mal de temps déjà. 

 

Selon Marc Stein d'ESPN, les Mavericks ont eux aussi du ménage à faire dans leur effectif après une saison décevante malgré un effectif plus expérimenté et plus compétitif. L'échec de Rajon Rondo est encore dans les mémoires, Dirk Nowitzki montre ses limites, et Tyson Chandler, en fin de contrat cet été, pourrait finalement faire ses bagages pour un dernier challenge ailleurs, tout comme Monta Ellis. La piste Aldridge serait donc toujours d'actualité, d'autant que l'Allemand de Dallas a expliqué qu'il serait prêt à lâcher sa place de titulaire pour un joueur du calibre d'Aldridge. 

 

Toutes ces spéculations sont prématurées certes, mais lire qu'un futur Hall of Famers, cadre historique des Mavericks, accepte de jouer un rôle secondaire pour un joueur, cela montre bien que la franchise est sérieusement en train de réfléchir à offrir un contrat qu'Aldridge n'est pas en mesure de refuser. Les Spurs n'ont pas dit leur dernier mot, puisque ces derniers doivent aussi réfléchir à leur avenir, avec un Tim Duncan, toujours aussi décisif, mais qui est très proche de raccrocher ses sneakers.

 

Cette saison, LaMarcus Aldridge tournait à 23,4 points (47%, 35% à 3pts), 10,2 rebonds et 1,7 passe en 35 minutes de jeu.

Ailleurs sur le web