Bilan 2015-2016 : Memphis Grizzlies

1207
lectures
Avis

Alors que la saison NBA est terminée et que la suivante est déjà débutée, il est temps de faire les bilans par équipe sur la saison 2015-2016. Voici celui des Memphis Grizzlies.

  • L'effectif

 

Meneurs: Mike Conley – Mario Chalmers – Beno Udrih – Jordan Farmar- Briante Weber – Elliot Williams – Russ Smith – Ray McCallum – Bryce Cotton

Arrières : Tony Allen – Courtney Lee – Xavier Munford – Jordan Adams – Lance Stephenson

Petit ailiers : Vince Carter – P.J. Hairston – Jeff Green – James Ennis - Matt Barnes

Ailier forts : Zach Randolph – Brandon Wright – JaMychal Green - Jarrel Martin - Alex Stephenson

Pivots : Marc Gasol – Chris Andersen – Ryan Hollins – Jarnell Stokes

 

  • Les chiffres de la saison

 

Bilan : 42 victoires - 40 défaites

Classement : 7ème de la conférence Ouest, 3ème de la division Sud-Ouest

Attaque : 99,1 points marqués par match (24ème de NBA)

Défense : 101,3 points encaissés par match (5ème de NBA)

Meilleur Marqueur : Marc Gasol avec 16,6 points par match

Meilleur Passeur : Mike Conley avec 6,1 passes par match

Meilleur Rebondeur : Zach Randolph avec 7,8 prises par match

Meilleur Intercepteur : Tony Allen avec 1,7 interceptions par match

Meilleur Contreur : Marc Gasol et Brandon Wright avec 1,3 block par match

Meilleur Pourcentage : Brandon Wright avec 67,3% de réussite aux tirs.

 

  • La saison régulière

 

Tout ne s'est pas passé comme prévu. Memphis commence pourtant la saison à la manière des Grizzlies : solide sans être flamboyant malgré deux victoires contre Portland et OKC au début de l'exercice. Après un premier mois bouclé avec un bilan de 12 victoires pour 8 défaites, les hommes du Tennessee sont bien placés. Les Oursons réaliseront même une série impressionnante à partir de mi-janvier en remportant neuf de leurs dix matchs. Tout le monde sourit à Memphis. Car la saison 2015-2016 est une saison charnière pour la franchise. Après avoir ressigné Marc Gasol l'année, les dirigeants doivent maintenant convaincre Mike Conley, free-agent et co-franchise player de l'équipe avec Gasol, de rester dans le Tennessee. Fin janvier, les Memphis Grizzlies sont très bien placés dans la course aux playoffs. Mais le 6 février, la saison bascule. Marc Gasol se blesse au pied et doit déclarer forfait pour la fin de la saison. Ses coéquipiers se serrent les coudes et parviennent, dans un premier temps, à limiter la casse. Mais début mars Zach Randolph et Mike Conley doivent à leur tour déclarer forfait. Si le premier n'en a que pour une petite dizaine de match, le second doit lui aussi mettre un terme à sa saison. Quelques jours plus tard, Mario Chalmers, nouveau titulaire à la mène, se rompt le tendon d'achille et est  également contraint à l'abandon. S'en est définitivement trop pour les guerriers de Memphis qui, malgré un état d'esprit irréprochable (avec notamment le premier triple-double en carrière de Matt Barnes) termineront la saison avec quatre victoires en 18 matchs. Ils parviennent toutefois à se qualifier pour les playoffs grâce à leur bon début d'exercice.

 

  • Les playoffs 

 

Septième de la saison régulière, Memphis affronte les San Antonio Spurs au premier tour des playoffs. Personne ne voit les Grizzlies remporter un match (voir même un quart temps...) tellement la confrontation est déséquilibrée. L'équipe du Tennessee aligne sur le terrain un cinq majeur composé de Jordan Farmar (8 points et 3 passes de moyenne en carrière), un Vince Carter de 39 ans, Matt Barnes (36 ans et 8,8 points en carrière), Zach Randolph et Chris Andersen (5,5 points en carrière) pendant que sortent du banc Lance Stephenson et Tony Allen, accompagnés des très renommés JaMychal Green, Xavier Munford, Jarell Martin et P.J. Hairston. Autant dire que les Spurs n'ont pas eu à forcer leur talent pour sweeper l'équipe de Memphis qui oppose malgré tout résistance héroïque. Après cette élimination, le coach Dave Joerger, en larmes, rendra hommage à tout les joueurs passés sous le maillot des Grizzlies cette année là dans ce qui restera probablement un des moments les plus émouvants de cette saison.

 

 

  • Les points positifs

 

- La saison de JaMychal Green, très solide cette saison pour combler les absences.

- Une défense toujours au niveau

- L'équipe a encore montré qu'elle avait un cœur énorme malgré les difficultés.

 

  • Les points négatifs

 

- Une avalanche de blessure comme on en a rarement vu.

- Une attaque pas au niveau, mais ce n'est pas vraiment étonnant dans ces conditions.

- Une qualification en playoffs qui les a privé d'un tour de draft plus haut placé.

 

  • Bilan global

 

Impossible de tirer des enseignements de cette saison tant elle fut cauchemardesque. Vince Carter, Mike Conley, Zach Randolph, Marc Gasol, Mario Chalmers, Tony Allen, Chris Andersen, Jordan Adams, Brandan Wright : voici la liste des joueurs qui se sont blessés au cours de la saison. Trop pour espérer aller loin en playoffs cette année. Memphis a toutefois profité de l'occasion en s'emparant d'un record : celui du plus grand nombre de joueurs à avoir porter le maillot de l'équipe en une saison (28). Un exercice à oublier pour repartir sur de bonnes bases l'année prochaine.



Ailleurs sur le web