Coup de tonnerre : Le Thunder envoie Serge Ibaka au Magic

3423
lectures
Avis

Quelle soirée incroyable ! Les équipes NBA nous offrent une nuit de draft magnifique. Cette fois, Serge Ibaka, l'ailier-fort du Thunder, s'en va au Magic. De quoi convaincre Kevin Durant de rester ?

Le Thunder était tout prêt d'aller en finale NBA. Il leur suffisait de gagner un match avec trois occasions. Ils ont échoué. Cet échec est aujourd'hui lourd de conséquence pour Oklahoma City, puisque Sam Presti, le GM de l'équipe, a tout simplement décidé de faire exploser l'équipe en échangeant l'un de ses symboles. Serge Ibaka s'en va donc au Magic en échange de Victor Oladipo, du 11ème choix Domantas Sabonis et Ersan Ilyasova. L'équipe a eu beaucoup de succès en faisant jouer Enes Kanter et Steven Adams côte-à-côte dans un jeu à deux pivots, réduisant du même coup le temps de jeu de l'ailier-fort congolais. Ce dernier était en fin de contrat l'an prochain, et pas forcément enclin à faire des sacrifices financiers pour rester. Sabonis sera donc un remplaçant de bonne facture derrière les deux golgoths, alors que Victor Oladipo prendra la place de titulaire à l'arrière afin d'apporter ses qualités défensives et en pénétration. L'association Westbrook-Oladipo, haute en énergie, rassemble cependant deux joueurs au style de jeu identique, et qui semblent peu compatibles.

 

Côté Orlando, on récupère l'ailier-fort défensif tant recherché afin de l'associer à Nikola Vucevic dans la peinture. Le profil du néo-espagnol est intéressant : capable de shooter à 3 points en attaque et de défendre le panier, alors que le monténégrin détruit ses adversaires au poste et prendra les rebonds défensifs. La paire semble donc particulièrement prometteuse. Cependant, la progression du jeune Aaron Gordon sera entravée par cette arrivée, et c'est regrettable. En revanche, récupérer un joueur de cette qualité contre un Victor Oladipo décevant et inconstant, Ilyasova qui aurait été coupé, ainsi qu'un rookie dont la valeur reste inconnue est un bon coup...

Ailleurs sur le web