Peu de chance de voir LeBron James MVP

1844
lectures
Avis

Les Cavaliers ont décidé de limiter le temps de jeu de Kyrie Irving et surtout celui de LeBron James. Le titre de MVP est peut-être déjà perdu pour le quadruple lauréat de ce trophée.

Pour être élu MVP de la saison régulière NBA, il est évident qu'il faut tout d'abord appartenir à la meilleure équipe de la saison écoulée, mais aussi avoir les stats et l'impact sur le jeu qui sont incontestables. La saison dernière, Stephen Curry était le leader incontournable des Warriors et ses stats ne laissaient aucun doute sur son influence sur le jeu huilé de Golden State et sa présence sur les parquets parlait également pour lui. 

 

Le meneur des Warriors termine la saison de champion avec 23,8 points (49%, 44% à 3pts), 7,7 passes, 4,3 rebonds et 2 interceptions le tout en 32,7 minutes. Lors de l'exercice NBA précédent, Kevin Durant était le MVP émouvant du Thunder avec un ligne de stats qui affichait 32 points (50%, 39% à 3pts), 7,4 rebonds et 5,5 passes en 38,5 minutes. Concernant LeBron James, ses deux titres de MVP ont été acquis aussi avec des lignes de stats impressionnante : presque 27 points par match, quasiment 8 rebonds et 7 passes par match, mais toujours avec plus de 37 minutes de jeu sur les parquets. Lors de ses titres MVP de 2009 et 2010, c'est plus de 28 points, plus de 7 rebonds et plus de 7 passes en presque 38 minutes de jeu par match.

 

Selon le Cleveland Plain Dealer, les Cavs ont fait le choix de laisser un peu plus au repos le duo Kirye Irving - LeBorn James et de donner un peu plus de places aux vétérans de luxe que sont Mo Williams et Richard Jefferson. Irving a joué en moyenne 36,4 minutes par matchs (sa moyenne la plus haute), mais le meneur ne se débarrasse pas facilement des blessures et des rechutes sont malheureusement à prévoir. Quant à LeBron James, c'est aussi une question de santé. Il n'a joué certes que 36,1 minutes, son plus faible temps de jeu en carrière, mais il a aussi manqué 13 rencontres NBA. En playoffs, James était à 42,2 minutes de jeu et cela ne s'est pas vu face aux Warriors qui ont joué de leur collectif et de leur polyvalence pour rempoter la finale NBA.

 

A l'image de ce qui a été fait pour Tim Duncan lors de sa 13e saison NBA, les Cavs veulent également limiter le temps de jeu de leur leader, afin de donner plus de place à la polyvalence de l'effectif de David Blatt, et ainsi conserver au mieux James qui va tout de même sur ses 31 ans en décembre prochain. Malheureusement pour James, cette réduction du temps va avoir un impact sur ses stats générales, et cela risque de sauter aux yeux du jury qui se laisseront séduire par les lignes de stats qu'auront James Harden ou encore Anthony Davis et bien entendu Stephen Curry et Kevin Durant. Si les Cavs mettent en place correctement une limitation du temps de jeu de James, le cinquième titre de MVP NBA ne sera pas pour la saison à venir. Un mal pour un bien peut-être.

Ailleurs sur le web