Le spectacle se fera à Washington

john wall - bradley beal - randy wittman - jared dudley - washington wizards - NBA
Crédit photo : Katherine Frey - The Washington Post

On ne cesse de parler de Lob City ou encore du jeu huilé des Warriors, mais les Wizards promettent également du jeu et surtout de la vitesse.

La saison passée, les Wizards ont pu expérimenter le jeu en small ball en plaçant Paul Pierce au poste 4. Depuis, l'ancien capitaine des Verts est parti en direction des Clippers, mais il l'a laissé des idées de jeu à Randy Wittman pour proposer du jeu rapide.

 

Le Head Coach des Wizards veut également jouer sur les atouts de ses deux hommes forts que sont John Wall et Bradley Beal, de vrai poison offensif par leur rapidité. Au cours du training camp qui s'est ouvert hier, les Wizards ont laissé voir aux journalistes les différents exercices qui doivent permettent aux Wizards de gagner en rapidité de jeu et John Wall l'explique dans le Washington Post :

C'était complétement différent parce que nous avons fait beaucoup d'exercices de course parce que notre attaque a changé. Nous faisons beaucoup plus de up-tempo. Vous voyez toutes ces petites boîtes là-bas (quatre boîtes sur la ligne des trois points, deux sur chaque aile et deux sur chaque corner), c'est là où nous devons être à chaque fois que l'on a la balle. Donc cela demande beaucoup de courses. Nous allons faire plus chaque jour pour être meilleurs dans cet exercice et être en parfaite forme physique parce que si nous voulons jouer à cette vitesse et à ce rythme, nous devez être en forme.

Randy Wittman sait ce qui fait pour obtenir le meilleur de ses joueurs :

Nous devons faire de grands efforts offensivement. Nous avons été en dessous de la moyenne, en termes de points par match, de points sur 100 possessions, en rythme de jeu. Toutes ces choses doivent être améliorées. Je pense que si nous gardons ce que nous avons fait défensivement et que nous améliorons nos chiffres en attaque, ce sera le moyen le plus sûr d'aller plus loin.

Cette envie d'aller plus vite et de créer des espaces c'est aussi vu dans le recrutement de cet été. Si Jared Dudley est encore blessé, ce dernier répond parfaitement au besoin d'espace et représente une menace longue distance non-négligeable. Ensuite, il y a Gary Neal et Alan Anderson, d'autres menaces à trois points, sans compter sur les Big Men qui peuvent s'écarter comme Drew Gooden.

 

Les Wizards nous promettent du jeu rapide et donc plus de spectacles. Malgré une performance plutôt satisfaisante la saison dernière, il est évident que le jeu des Wizards a pris du plomb dans l'aile, surtout après le départ de Trevor Ariza, l'ailier qui assurait le jeu rapide de Washington. C'est peut-être la bonne année pour Washington, d'autant que certains doivent se montrer sous leur meilleur jour, comme Beal.

Ailleurs sur le web