JR Smith le grand perdant de l'intersaison !

JR Smith - Cleveland Cavaliers - New York Knicks - NBA
Crédit photo : ESPN

Aussitôt les finales NBA terminées, JR Smith avait annoncé son intention de devenir free agent. Il avait décliné sa  player-option. Le problème c'est que le joueur est toujours sans club.

On a quand même un peu de mal à suivre JR Smith depuis quelques temps. Le joueur disposait d'un contrat de 6,4 millions de dollars pour la saison prochaine, il serait ainsi resté à Cleveland, dans léquipe qui lui offre un vrai rôle et où il a pu redorer son image. Il aurait attendu tranquillement l'été 2016 et l'explosion du salary cap pour signer un nouveau contrat juteux. Mais non, il a préféré faire une croix dessus pour tester le marché et finalement se retrouver sans réelle solution pour les saisons à venir, et surtout celle qui se prépare déjà.

 

Car on se retrouve à fin juillet, le recrutement de la plupart des équipes est terminé ou alors elles n'ont plus grand chose à offrir. JR Smith ne retrouvera donc pas un contrat du montant de sa player option. Malgré tout, Cleveland reste toujours intéressée. La franchise va sûrement lui offrir un nouveau contrat, mais au minimum. Il devra donc se contenter d'un salaire moindre, même si la volonté première du joueur était justement, de pouvoir prolonger avec les Cavaliers sur plusieurs saisons. Il avoue à demi-mot que finalement, ce n'était peut-être pas une bonne décision.

 

En plus de ça, JR Smith voit son ancien président Phil Jackson lui savonner la planche, en le critiquant ouvertement dans la presse new-yorkaise . Le Zen Master a en effet livré, les raisons qui l'ont poussé à envoyer son ancien joueur dans l'Ohio. Il nous raconte ainsi que son l'ailier avait un comportement rebelle et que cela pouvait à long terme nuire au vestiaire. Le Président des Knicks ne lui rend donc pas service pour la signature d'un nouveau deal.

 

A bientôt 30 ans en septembre prochain, il ne serait pas étonnant de voir l'ancien Nugget faire un petit passage du côté de la Chine comme il a pu le faire lors du lock-out de 2011. EN CBA, Smith affichait des stats affolantes 34,5 points, 7,2 rebonds, 4,3 passes et 2,6 interceptions en 30 matchs avant de revenir en NBA et notamment aux Knicks en février 2012.

 

De quoi sera fait l'avenir proche de JR Smith ? Lui-même ne le sait pas et Jared Dudley a eu les mots pour résumer la situation bizarre et incompréhensible du sniper. Par rapport à son transfert aux Wizards et le fait d'avoir choisi la player option plutôt que la Free Agency cet été, voilà ce qu'explique l'ancien Buck au Lowe Post

 

Je ne vais pas vous mentir. Je voulais me désengager. Mon idée était de partir. Mais dans le même temps, il est dangereux de sortir de son contrat si l’on n’a pas d’autre plan en place. (...) Je ne voulais pas être free agent et me retrouver le bec dans l’eau, comme un J.R. Smith par exemple.

Ailleurs sur le web