James Harden élu MVP par ses pairs, un trophée légitime ?

James Harden - Stephen Curry - LeBron James - DeAndre Jordan - Golden State Warriors - NBA
Crédit photo : Getty Images

La star des Houston Rockets remportent le premier trophée de MVP décerné par les joueurs de l'histoire.

Le NBPA, le syndicat des joueurs de la Grande Ligue, organisait ce mardi 21 juillet sa première remise de récompenses. Contrairement aux trophées décernés par la NBA où le jury est composé de journalistes, ce sont ici les joueurs qui votent pour élire les vainqueurs des différents prix. Ces récompenses sont au nombre de six puisque outre le titre de MVP, les joueurs doivent également choisir le meilleur défenseur, le joueur le plus "clutch", le joueur le plus difficile à défendre, le joueur dont vous souhaitez secrètement qu'il soit dans votre équipe et enfin la salle qui procure le meilleur avantage de jouer à domicile.

 

La vraie question concernant ces trophées réside dans leur pertinence et la place qu'ils prennent par rapport aux titres officiels que distribuent la NBA. Même si tous les joueurs préfèrent sûrement recevoir un prix officiel plutôt que ceux remis par le NBPA, quoi de plus gratifiant qu'être reconnu par ses pairs ?

 

En effet, seuls les joueurs peuvent avoir une réelle légitimité sur la qualité de leurs coéquipiers ou adversaires puisqu'ils les côtoient tout au long de l'année. Comment les journalistes peuvent décréter (on ne remet absolument pas ce choix en question) que Kawhi Leonard est le meilleur défenseur 2015 alors qu'ils n'ont, jusqu'à preuve du contraire, jamais attaquer contre lui ? La vérité du terrain est détenue uniquement par les acteurs qui sont donc les mieux placés pour reconnaître qui est le plus fort d'un côté ou de l'autre du terrain. Ces récompenses peuvent représenter une nouvelle motivation pour les joueurs avec l'objectif d'être reconnu par ce qui se fait de mieux dans le monde en terme de niveau de jeu.

 

Place maintenant aux résultats qui diffèrent un peu des journalistes, on vous laisse découvrir ! Le titre, le plus convoité, de MVP a été attribué au Rocket James HardenThe Beard devance le Most Valuable Player 2015 officiel, Stephen Curry, mais aussi LeBron James et Russell Westbrook. Le côté offensif de l'arrière est apprécié par ses pairs. Deuxième scoreur de la ligue, il compile 27,4 points accompagnés de 5,7 rebonds et 7 passes décisives. Harden déclarait plusieurs mois auparavant être le meilleur joueur du monde, il peut désormais se targuer d'avoir gagné le premier trophée de MVP élu par ses collègues.

 

Concernant le meilleur défenseur de la Ligue, la différence est criante avec les journalistes puisque Kawhi Leonard ne figure même pas parmi les nominés selon le NBPA : DeAndre JordanAnthony DavisTony Allen et Jimmy Butler. C'est finalement le pivot des Clippers, auteur d'une volte-face mémorable pour prolonger à Los Angeles, qui remporte ce trophée.On imagine que les Mavs n'ont évidemment pas voté pour lui ... Sinon, DJ tournait cette saison à 11,5 points, 15 rebonds et 2,2 contres. Personne n'avait gobé en moyenne plus de 15 rebonds sur une saison régulière depuis Dennis Rodman en 1993-1994 sous le maillot des San Antonio Spurs (17,3 rebonds).

 

Ensuite, Stephen Curry a été élu joueur le plus décisif, mais également le plus difficile à défendre devant les mêmes nominés que le MVP, à savoir James Harden, LeBron James et Russell Westbrook. Ses playoffs 2015 ont très certainement pesé dans la balance avec ses shoots importants à répétition et ses dribbles qui hantent encore les nuits de Matthew Dellavedova !

 

Le King ne repart pas les mains vident puisqu'il rafle le titre de "Player you secretly wish was on your team", en français cela donne : le joueur dont vous rêvez secrètement qu'il soit dans votre équipe. Il devance dans cette catégorie Steph Curry, Anthony Davis et le papy de haut niveau Tim Duncan.

 

Enfin, l'Oracle Arena des Golden State Warriors remporte la récompense de la salle qui procure le meilleur avantage de jouer à domicile. Les supporters des champions NBA ont donc été récompensés de leur ferveur tout au long de l'année qui a permis aux joueurs de Steve Kerr de s'inclinerquatre fois seulement à domicile sur 103 rencontres (saison régulière + playoffs). Ce trophée est donc incontestable et incontesté. Dans les nominés, on retrouve les salles d'OKC, de Portland et de San Antonio.

Ailleurs sur le web