246

online

Free Agency 2017 : les 10 ailiers forts à suivre

Free Agency 2017 : les 10 ailiers forts à suivre

  
NBA Free Agency - Blake Griffin - Paul Millsap - Serge Ibaka - Pau Gasol - Zach Randolph
Crédit photo : USA Today Sports

Pour préparer la Free Agency 2017, Inside Basket consacre 5 dossiers au marché des agents libres. Gros plan aujourd'hui sur les ailiers forts. Avec Blake Griffin ou Paul Millsap, les équipes vont se bousculer pour tenter d'arracher ces tops-players mais il existe aussi des bonnes affaires à réaliser cet été.

 

  • 10 : Ersan Ilyasova

Les stats :  13,1 points (43,1% et 35,3% à 3 points), 5,9 rebonds, 0,3 block en 26 minutes par match.

Le salaire :  8.400.000$

 

Ayant fait 5 franchises en l'espace de 2 ans dont 3 cette saison, I'ancien artilleur des Milwaukee Bucks fait davantage office de monnaie d'échange pour des trades qu'un joueur sur qui une équipe peut s'appuyer pour construire. Si Ersan Ilyasova est trop limité en défense, sa qualité de shooteur extérieur reste indéniable au regard de sa saison 2016-2017, même s'il a joué la plupart de ses matchs chez les Sixers où il a pu gonfler ses statistiques. Il est peu probable qu'une équipe lui offre un contrat à la hauteur de celui qu'il touche actuellement, on peut donc s'attendre à le voir obtenir un contrat axé autour des 5-6 millions la saison.

 

  • 9 : PATRICK PATTERSON

Les stats :  6,8 points (40,1% et 37,2 à 3 points), 4,5 rebonds, 0,4 block en 25 minutes par match.

Le salaire : 6.050.000$

 

Les années passent et ressemblent pour Patrick Patterson. Joueur depuis maintenant 3 ans des Toronto Raptors, 2Pat s'est imposé comme un solide back-up au poste 4. Energizer en sortie de banc, Patterson ne ménage pas ses efforts pour mener la second unit des Raptors chaque soir de match. Seul bémol pour le joueur :  son incapacité à progresser ces dernières saisons et à élever son niveau de jeu en Playoffs. Lors de la série contre Cleveland cette année, son apport fut très mince : 5 points, 3 points, et deux fois 0 points. En effet, Patrick Patterson est un joueur qui a besoin d'être mis en confiance pour réussir ses matchs. Toutefois, le signer à un contrat aux alentours des 7 voire 8 millions la saison est tout à fait raisonnable et bien pensé pour une équipe qui cherche à se constituer un banc.

 

  • 8 : NIKOLA MIROTIC

Les stats : 10,6 points (41,3% et 34,2% à 3 points), 5,5 rebonds, 0,8 block en 24 minutes par match.

Le salaire : 5.782.450$

 

Attendu comme shooteur pour espacer le jeu chez les Bulls, Nikola Mirotic a réalisé une saison très décevante lorsqu'on connait son talent et ses qualités. Catastrophique en défense, choix douteux de tirs, shoot peu fiable, le poste 4 espagnol a alterné le bon comme le très mauvais. Incapable d'être régulier et trop peu efficace en défense, Mirotic ne semble pas pouvoir prétendre à un poste de titulaire en NBA à moins de progresser. Depuis son arrivée dans l'Illinois en 2015, "Niko" n'a pas progressé en défense et il s'est mué en spot up shooter alors qu'il possède bien des qualités au poste bas. Peu mis en valeur par le système mis en place par Fred Hoiberg, on attend beaucoup mieux l'an prochain si l'international ibérique quitte la franchise de Chicago. Néanmoins, Mirotic ne devrait pas avoir de mal à trouver une franchise en NBA ou rester chez les Bulls puisqu'il reste un joueur à profil intéressant.

 

  • 7 : JAMYCHAL GREEN

Les stats : 8,9 points (50%), 7,1 rebonds, 0,4 block en 27 minutes par match.

Le salaire :  980,431$

 

Après s'être révélé l'an passé, JaMychal Green est devenu titulaire chez les Grizzlies et a confirmé son nouveau statut en réalisant sa meilleure saison pro. Le nouveau poste 4 des Grizzlies dispose actuellement d'un contrat ridicule par rapport à son apport au sein de l'équipe. Si le joueur a récemment exprimé son souhait de rester dans le Tennessee, l'incertitude plane sur combien les dirigeants de Memphis pourront lui proposer puisqu'ils disposent déjà de très gros contrats (Marc Gasol, Mike Conley, Chandler Parsons). Nombreuses seront les teams qui seront prêts à dérouler le tapis rouge pour JaMychal Green qui pourrait être l'une des très bonnes affaires de cette free-agency.

 

  • 6 - TAJ GIBSON

Les stats :  10,8 points (51,5%), 6,2 rebonds, 0,7 block en 21 minutes par match.

Le salaire : 8.950.000$

 

Commençant la saison comme titulaire chez les Bulls, ces derniers ont finalement tradé Taj Gibson contre Anthony Morrow, Joffrey Lauvergne et Cameron Payne lors de la trade deadline à OKC, où il a fini la saison. Associé à Steven Adams, le duo intérieur a formé une raquette très solide défensivement en étant la meilleure équipe au rebond et la 10eme meilleure défense de la ligue. A presque 9 millions la saison, c'est presque cadeau pour un intérieur qui peut jouer ailier fort ou pivot. On peut faire l'hypothèse que bon nombre de teams seront prêts à offrir un contrat aux alentours des 13 millions la saison pour Gibson.

 

  • 5 - ZACH RANDOLPH 

Les stats : 14,1 points (44,9%), 8,2 rebonds en 25 minutes par match.

Le salaire : 10.361.445$

 

Candidat au titre de meilleur 6eme homme de la saison, Zach Randolph a parfaitement su se muer en parfait relais d'attaque pour relancer la saison des Grizzlies. Maintenant des stats quasi-similaires à la saison dernière, tout en jouant 5 minutes de moins, Z-BO a, une nouvelle fois, réalisé une saison très solide. Ailier fort à contrecourant de la tendance des nouveaux postes 4 qui jouent davantage au large, Randolph ne sera sûrement pas l'intérieur le plus courtisé par les équipes NBA. A 35 ans, celui qui joue depuis maintenant 8 ans à Memphis, devrait sans nul doute parapher un dernier contrat chez les Grizzlies, qu'il nomme sa "maison", là où il veut être et continuer dans son nouveau rôle de 6eme homme.

 

  • 4 - Pau Gasol 

Les stats :  12,4 points (50,2%), 7,8 rebonds, 2,3 passes décisives, 1,3 block en 25 minutes par match.

Le salaire :  15.500.500$

 

A 36 ans et 17 saisons passées en NBA, l'intérieur ibérique arrive au bout de son histoire en NBA. Si ses stats diminuent logiquement au fil des saisons, Pau Gasol est toujours capable d'apporter offensivement par sa maitrise des fondamentaux. En revanche, le temps passe et le frère ainé de la fratrie est de moins en moins mobile en défense ce qui l'empêche de jouer plus de 25 minutes par match. Gasol dispose d'une player option de 16 millions de dollar, ce qui fait un peu beaucoup pour un joueur limité en défense et dont l'apport offensif décroit de saison en saison. Il a d'ailleurs exprimé son souhait de rester chez les Spurs. De là, deux options s'offrent à lui, prendre cette player option et rester encore un an chez les Spurs ou alors tester le marché pour signer un contrat plus avantageux pour San Antonio. Sauf surprise donc, Gasol devrait rester chez les Spurs.

 

  • 3 : SERGE IBAKA

Les stats: 14,8 points (48 % et 39,1% à 3 points), 6,8 rebonds, 1,4 blocks en 31 minutes par match.

Salaire actuel : 12.250.000$

 

Transféré l'été dernier à Orlando contre Victor Oladipo, puis cet hiver à Toronto contre Terrence Ross, Serge Ibaka n'a pas connu une année de tout repos. Néanmoins, Air Congo a réalisé une saison très satisfaisante malgré une élimination en demi-finale de conférence face aux Cavaliers (4-0). Il a apporté ce qu'il sait faire de mieux : de la défense, des rebonds et du shoot extérieur. S'il n'est plus aussi aérien et impérial dans les airs qu'auparavant, Ibaka reste un joueur dissuasif en défense et un titulaire au poste 4. Au vu de l'explosion du salary cap, l'ancien meilleur contreur de la NBA devrait pouvoir décrocher un contrat aux alentours des 17 millions la saison. En l'accueillant chez les Raptors cet hiver, Masai Ujiri avait déclaré son intention de resigner cet été son nouveau joueur. Toutefois, Toronto doit aussi resigner Kyle Lowry afin de rester compétitif, ce qui pourrait compliquer la signature d'Ibaka. A voir...

 

  • 2 - PAUL MILLSAP

Les stats : 18,1 points ( 44,2% , 31,1% à 3 points), 7,7 rebonds, 3,7 passes décisives en 34 minutes par match.

Le salaire :  20.072.033$

 

Intérieur polyvalent, capable de s'éloigner du cercle, de jouer dos au panier et sachant défendre, Paul Millsap est une valeur sûre en NBA. Depuis maintenant quelques années, il s'est imposé comme l'un des intérieurs les plus complets de la ligue malgré sa petite taille pour son poste. Leader offensif des Hawks, il a encore su mener son équipe en playoffs cette année. Pour une équipe cherchant une seconde voire troisième option offensive, Millsap est le joueur parfait. Son contrat devrait rester approximativement le même, à moins qu'une équipe lui fasse un pont d'or.

 

  • 1 - BLAKE GRIFFIN

Les stats: 21,6 pts (49,3%, 33,6% à 3points), 8,1 rebonds, 4,9 passes décisives en 34 minutes par match.

Le salaire : 20.140.839$

 

Blessé au Game 3 de la série opposant les Clippers au Jazz, Blake Griffin n'a pu porter son équipe en playoffs. Incapable d'enchaîner les saisons à plus de 70 matchs joués depuis 3 ans, le formidable ailier de Los Angeles demeure une superstar en NBA et sa dernière saison reste très convaincante. Disposant d'une player option d'environ 21 millions de dollars, qui ferait de lui le troisième joueur le mieux payé des Clippers derrière Chris Paul et DeAndre Jordan, Griffin devrait probablement tester le marché cet été. Au vu des récents salaires signés et si on se base sur le classement des salaires des ailiers forts, l'ancien vainqueur du concours de dunk pourrait prétendre à un contrat d'au moins 24 millions de dollars par saison (Al Horford, Chris Bosh, Kevin Love, Anthony Davis et LaMarcus Aldridge gagnent plus que lui actuellement). A 28 ans, Blake Griffin est sûrement au prime de sa carrière et beaucoup d'équipes auront l'ambition de le signer. Recruter un joueur de son calibre pourrait transformer une équipe comme les Boston Celtics en véritable prétendant au titre.

 

Des joueurs de moindre de qualité mais d'excellentes affaires, font également être présents lors de cette Free Agency. On peut noter par exemple l'ailier des Clippers Luc-Richard Mbah a Moute, spécialiste défensif, qui constitue un solide back-up au poste 3. Remplaçant chez les Spurs, David Lee a réalisé une saison pleine sans blessure (7,3 points pour 79 matchs joués) et devrait recevoir plusieurs offres de franchises. David West, aussi agent libre cet été, devrait sans nul doute rempiler chez les Warriors afin de tenter de gagner une seconde bague. Enfin d'autres joueurs tenteront de se relancer après une saison ratée tels que Amir Johnson, Jonas Jerebko ou Donatas Motiejunas.

Ailleurs sur le web
Votre avis