15

online

Les flops de la Draft 2017 : Zach Collins (épisode 2)...

Les flops de la Draft 2017 : Zach Collins (épisode 2)

  

La cuvée 2017 de la draft est juste exceptionnelle. Cela n'empêche, certains rookies ne sont pas au niveau. Inside Basket vous propose toute la semaine de revenir sur ces joueurs pas au niveau espéré.

Les rookies Ben Simmons, Donovan Mitchell, Jayson Tatum, Dennis Smith, Lauri Markannen ou Kyle Kuzma marquent le jeu par leur talent. Zach Collins des Trail Blazers pas...

Le 13 novembre Portland reçoit Denver. Collins marque le premier panier de sa carrière NBA. Le problème est qu'à ce jour, cela reste le dernier ... Il y a comme qui dirait un problème pour un numéro 10 de la draft. Et, ses stats font peur : 0,4 points et 0,9 rebonds en 7 rencontres. Portland a pris un très gros risque en pariant sur ce jeune intérieur. Drafté par Sacramento, Portland envoie ses choix 15 et 20 pour acquérir Zach. Capable de jouer poste 4 ou 5, il a une grande confiance en lui. Le 23 juin, il déclare même après la draft : 

 

Je ne vois pas pourquoi, je ne serai pas rookie of the year.

 

Choisi par Neil Oshey, le président du club, qui le repère alors que Gonzaga joue à Portland, Collins n'a absolument rien montré pour l'instant ! C'est navrant... Remplaçant dans sa fac, il tourne quand même à 10 points et 6 rebonds en moyenne la saison passée. Longiligne, bon défenseur, possédant une palette complète en attaque, il est comparé à Brad Daugherty à sa sortie de Gonzaga. Pour le moment, les parallèles s'arrêtent là. Nommé plus grosse déception de la Summer League par Kevin Pelton d'ESPN, Zach patauge. Collins compile à Vegas 6,3 points, 5,3 rebonds, 2 steals et 2 blocks en 23.3 minutes par rencontre pour les Blazers durant cette Summer League. Il y shoote à 26%  de réussite et ne joue que trois rencontres. De plus en plus de jeune joueurs décident de rejoindre la NBA après une année à la fac. Le problème est qu'il y a un gouffre entre la NCAA et la meilleure Ligue de basket au monde. Collins est tombé dedans et au rythme où vont les choses, on ne sait même pas s'il ferait un bon joueur de pro A.

 

Vous pourriez être intéressé par : Les flops de la draft 2017 : Malik Monk (épisode1)

Ailleurs sur le web
Votre avis