DeMarre Carroll rêve de jouer aux Knicks ou aux Lakers

demarre carroll - atlanta hawks - los angeles lakers - new york knicks - NBA
Crédit photo : USA Today
DeMarre Carrol de retour à l'Ouest l'été prochain ?

C'est le joker et surtout un joueur très discret qui a largement contribué à la saison des Hawks. Pour autant, le Free Agency le tente bien et pourquoi pour rejoindre les Lakers ou les Knicks

DeMarre Carroll, c'est typiquement le underdog de la ligue. C'est le joueur très discret, qui ne fait pas bruit, mais qui apporte du jus à son équipe et qui comble toutes les fissures qui peuvent se présenter.

 

Peu de franchises lui ont accordé une vraie confiance au cours de sa carrière. L'ancien de Missouri a dû jouer avec la hantise d'être transféré, d'être en bout de banc ou encore de devoir faire des passages en D-League. Le Jazz a bien tenté sa chance sur deux saisons avant qu'il ne rejoigne les Hawks en 2014, mais rien de probant.

 

Les Hawks ont fait un pari sans risque pour 5 millions de dollars sur deux ans. En renfort d'une peinture en mal de soutien et de joueurs en pleine forme, Carroll a bénéficié de 32 minutes de jeu pour compter en moyenne 11,1 points (47%, 36% à 3pts), 5,5 rebonds et 1,5 interception. Cette saison, il a 31 minutes de jeu pour 12,7 points (49%, 39% à 3pts), 5,4 rebonds et 1,7 passe par match. Ses efforts des deux côtés du terrain est un réel soulagement pour la franchise d'Atlanta, qui peut compter sur un joueur à tout faire, laissant les autres cadres et responsables de l'équipe faire le jeu.

 

Les Hawks doivent désormais se poser la question d'une éventuelle prolongation, mais dans le New York Post, celui qui va jouer les playoffs avec un bel outsider cette saison du côté de l'Est, laisse entendre que la Free Agency n'est pas une option à négliger, bien au contraire : 

Quand les mecs parlent d'endroit où ils jouent, ils parlent du Madison Square Garden et du Staples Center. C'est deux endroits-là. New York a beaucoup à offrir et je verrais cela avec mon agent. Nous allons voir toutes les options et j'espère que tout fonctionnera pour le mieux.

Il est surprenant pour un joueur de parler d'une autre équipe alors qu'il est encore sous contrat et qu'il va jouer les playoffs où il aura un rôle prépondérant. Mais cela vient également du fait qu'il n'a jamais eu la confiance de plusieurs franchises de la ligue et que les gros marchés tels que celui des Lakers et des Knicks, sont des endroits de rêve, notamment pour des joueurs qui obtiennent enfin dune reconnaissance après des saisons de galère. Mais les Hawks sont avertir : il faudra sortir plus de billets verts cet été.

Ailleurs sur le web