207

online

LeBron James et les Cavs s'offrent un Game 5

LeBron James et les Cavs s'offrent un Game 5

 

Cleveland terrasse Golden State à la faveur d'un gros match de son Big 3 et évite ainsi un sweep historique.

Les Cavaliers sauvent l'honneur ! Alors que toute la planète basket s’apprêtait à célébrer l'excellence des Warriors pour leur deuxième titre en trois ans, les coéquipiers de LeBron ont sorti un gros match et gagnent le droit de disputer un Game 5 à l'Oracle Arena.

 

La rencontre part sur de grosses bases offensives. À la faveur d'une avalanche de lancers francs (33 dans le premier quart !), les deux équipes marquent beaucoup. Après 12 minutes, les joueurs de l'Ohio ont inscrit 39 points (record NBA) et leurs adversaires ''seulement'' 33. Un écart déjà décisif puisque qu'il ne sera jamais comblé et les Cavaliers s'imposeront de 21 unités (137 à 116).

 

Mais qu'est-ce qui a changé dans ce match pour que la tendance s'inverse ? Et bien déjà, pour la première fois dans la série, chaque membres du Big 3 ont réalisé un gros match. LeBron James y va de son petit triple-double (31 points, 10 rebonds et 11 passes) et domine enfin Kevin Durant (qui signe tout de même 35 points, 4 rebonds et 4 passes mais avec une panne d'adresse : 9/22). Kevin Love est précieux à la finition (23 points à 7/14) et Kyrie Irving s'est équipé de sa sulfateuse (40 points, 7 rebonds et 4 passes à 7/12 à trois points). Mais, surtout, les role players se sont réveillés. Tristan Thompson sort enfin un match correct (5, 10 et 5) pendant que J.R Smith trouve la mire de loin (5/9 à 3 pour 15 points). C'est d'ailleurs toute l'équipe qui a pris feu derrière l'arc puisque les Cavaliers s'emparent du record du plus grand nombre de trois points marqués lors d'un match des Finales NBA avec 24 swichs de loin.

 

En face, Stephen Curry nous offre un tout petit match : 14 points à 4/13 dont 2/9 à trois points (ce qui nous donne un joli 4/18 en cumulé avec Kevin Durant), 5 rebonds et 10 passes. Même constat du côté de Klay Thompson qui n'inscrit que 13 points en 11 tirs. Draymond Green a beau sortir un gros double-double (16 points et 14 rebonds) et Shaun Livingston se démener en attaque (10 points), les Warriors s'inclinent et Tyronn Lue réussit son pari fou : s'imposer en continuant de jouer sur un rythme effréné.



Ailleurs sur le web
Votre avis ()