Seth Curry ne veut plus être dans l'ombre de son frère

Dans peu de temps, Seth Curry pourra enfin fouler les parquets NBA sans craindre d'être coupé quelques jours plus tard. Une occasion pour lui de prouver à tous qu'il n'est pas juste le petit frère d'un grand joueur.

Il a 25 ans, il est meneur de jeu et son frère fait déjà les grands jours de la NBA, il s'agit de Seth Curry, le petit frère du MVP 2015.

Malgré quelques matchs disputés chez les Warriors, les Grizzlies ou encore les Cavaliers, la cadet de la famille Curry n'avait jamais réussi à s'imposer dans la Grande Ligue mais dominait la D-League.

 

Cependant, cet été, les Pelicans de la Nouvelle-Orléans ont eu une idée, celle d'intégrer Seth dans leur équipe pour la Summer League 2015. Une façon pour eux de tester le jeune homme, voir s'il est enfin prêt. 

Un défi réussi pour l'ancien meneur de jeu de Duke qui a été nommé dans le cinq majeur de la SL.

 

Suite à ces belles prestations, plusieurs franchises se sont intéressées à lui, dont celle de son grand frère, et le 21 juillet, le verdict est tombé, Seth Curry rejoindra l'effectif des Kings de Sacramento pour une durée de deux ans avec un salaire de 2 millions de dollars à la clé.

En effet, Seth n'a pas voulu rejoindre la franchise championne en 2015... La raison ? Il ne veut pas être dans l'ombre de son frère, encore une fois.

 

Je ne voulais pas aller à Golden State. Je ne veux pas revenir dans l'ombre de Steph.

 

Malgré ça, le jeune meneur sait qu'être un "Curry" est une force, après son père puis son frère, c'est son tour

 

J'entends les personnes qui disent que je suis un Curry et que j'en suis là grâce à ça. Mais je pense que c'est le contraire. On m'a toujours comparé à un MVP alors que je dominais les joueurs en D-League.

 

Une comparaison qui risque d'irriter le nouveau King de Sacramento, une situation qui a été comprise par Vlade Divac, General Manager de l'équipe,

 

Je suis au courant que Seth a beaucoup été comparé à son frère et que ça l'a blessé dans le passé mais je ne le ferai pas. Je recherchais un joueur, Seth est mon homme.

 

Cela serait enfin le temps pour qu'un troisième Curry se fasse un nom en NBA, et pourquoi pas, connaître le même succès ?

Ailleurs sur le web