147

online

Real, Fenerbahçe, Moscou, Olympiakos… Un point avant le début de l’Euroligue...

Real, Fenerbahçe, Moscou, Olympiakos… Un point avant le début de l’Euroligue

  

Le mois de Septembre arrive, et ce sera la rentrée pour les plus grandes équipes européennes de Basket. Qui dit rentrée dit forcément retour de l’Euroligue, l’équivalent de la "Ligue des Champions" de la balle orange. Pour la plupart, les écuries se sont renforcées afin de succéder au Fenerbahçe, vainqueur "à la surprise générale" chez lui en Turquie.

Pour cette saison, forcément, quelques clubs se détachent pour être le favori à la fin du mois de mai. Comme chaque année, nous retrouvons le CSKA Moscou, malgré les départs des deux meneurs Milos Teodosic (en NBA) et Aaron Jackson (Chine). Deux grosses arrivées ont, cependant, rassuré les fans moscovites puisque Léo Westermann et Will Clyburn, auteur d’une très belle saison du côté de Darusafaka, ont débarqué dans les rangs rouge-et-bleu. Otello Hunter, un poste 5 très athlétique, débarque également suite aux départs de Freeland et Augustin. Évidemment, le MVP 2016, Nando De Colo, est toujours présent. Avec cet effectif, le CSKA est le grand favori avec une cote de 3,50, selon le tableau de l’Euroligue proposé par Sports Bwin.

 

Le Real Madrid, le club le plus titré de l’histoire dans la compétition (9 titres), cherche également sa "décima", afin de se rapprocher du palmarès de l’équipe de foot. À l'image des années précédentes, les Madrilènes conservent le noyau dur de leur équipe et enregistrent l'arrivée du français Fabien Causeur de Bamberg (poste 2) et de Ognken Kuzmic (poste 5). Ce dernier sort d’une très belle saison du côté de l’Étoile Rouge de Belgrade, en Serbie. Le seul point noir de cet été est la grosse blessure de Sergio Llull, le meneur et joueur majeur de la formation. L’Espagnol, qui va manquer également l’EuroBasket, devrait être remplacé par une grosse arrivée prochainement. Au rayon des départs, des joueurs peu importants dans l’effectif sont partis, à l’image de Dontaye Draper (poste 1) et de la légende Andres Nocioni (retraite). Une victoire finale du Real est estimée à 5,00.

 

Fenerbahçe, qui faisait parti du Final 4 l’an passé, sera également un candidat à suivre, puisque le club turc dispose d’une cote de 3,50 sur Bwin. Suite aux départs de deux joueurs majeurs Bogdanovic et Ekpe Udoh en NBA, les Stambouliotes ont recruté Nicolo Melli de Bamberg (poste 3/4 italien) ou Marko Guduric (de l’Étoile Rouge de Belgrade). Ce dernier est un jeune joueur très prometteur, qui représente un grand espoir du basket européen. Enfin, Jason Thompson, un poste 5 très athlétique venant de Chine, remplace numériquement Udoh, au profil similaire.

 

Enfin, l’Olympiakos est l’ultime favori de l’Euroligue, avec déjà une cote à 9,00. Les Grecs, qui sortent d'une saison moyenne, devront rapidement laver l’affront d’avoir été devancés par le Panathinaïkos (l’ennemi héréditaire) en championnat. De plus, la grande majorité des américains ont quitté le club (Patrick YoungDaniel Hackett, Matt Lojeski, Eric Green, Dominic Waters...). Forcément, la longue liste des départs a poussé les dirigeants à recruter en conséquence : Kim Tillie de Baskonia, Strelnieks de Bamberg, Jamel McLean de Milan et deux joueurs venant de NBA : Roberts et Thompson. L’Olympiakos pourrait alors devenir un outsider important pour la compétition.

 

Courant de ce mois de reprise, vous pourrez bien entendu suivre la compétition sur le site internet de notre petit frère, Inside Basket Europe.

Ailleurs sur le web
Votre avis