Michael Kidd-Gilchrist, roi des poissards ou retour trop rapide

Michael Kidd-Gilchrist - Charlotte Hornets - Nicolas Batum - NBA
Crédit photo : Associated Press

L'ailier des Hornets avait fait un retour remarqué fin janvier en permettant à son équipe d'enchaîner les victoires et du même coup rejoindre le Top 8 de la Conférence Est.

Le dernier succès de Charlotte à Indiana mercredi doit être bien amer pour les supporters de la franchise. Symbole de la bonne série des Hornets (7 victoires sur les 10 derniers matchs), Michael Kidd-Gilchrist s'est de nouveau blessé à l'épaule droite. Les examens passés jeudi ont révélé une déchirure du labrum nécessitant une opération. A peine revenu de cette même blessure, l'ailier va sans doute connaître une saison quasi blanche.

 

 

En seulement sept matchs, son importance dans les systèmes du coach Steve Clifford est flagrante. Son impact a été immédiat dans les résultats de la franchise. Les Hornets surclassent leurs adversaires de 15,2 points sur 100 possessions quand il est sur le parquet, alors qu'ils sont dominés de 4,3 points quand MKG est sur le banc. Son influence est également énorme sur le plan défensif, il permet notamment à Nicolas Batum de se libérer de basses besognes pour se concentrer davantage en attaque. Avec Kidd-Gilchrist sur le terrain, les stats du frenchie détonnent : 17,8 points, 8,2 rebonds, 6,8 passes. Kidd-Gilchrist permettait de fluidifier l'attaque et de consolider la défense, chose que n'arrivera pas à faire son remplaçant dans le 5 majeur, PJ Hairston.

 

Cette deuxième blessure en 5 mois pose quand même question sur la responsabilité du staff médical de Charlotte. Opéré en octobre dernier de l'épaule suite à un choc contre Orlando en pré-saison, le joueur en avait pour six mois de rééducation. Devançant de près de deux mois son retour, Kidd-Gilchrist avait surpris tout le monde. Mais, en étant de nouveau sur le flanc après un contact avec Ian Mahinmi, beaucoup d'observateurs en Caroline du Nord se demandent si ce retour n'était pas un peu prématuré.

Ailleurs sur le web