44

online

Les Knicks décidés à trader coûte que coûte Carmelo Anthony ?...

Les Knicks décidés à trader coûte que coûte Carmelo Anthony ?

  

Après l'ouverture de la free agency, les rumeurs se sont emballées autour d'un éventuel trade de Carmelo Anthony. Si depuis les discussions semblaient s'être apaisées, elles devraient repartir de plus bel prochainement.

En effet, depuis la signature de Tim Hardaway Jr, les Knicks semblent avoir ré-ouvert les discussions concernant un trade de leur joueur star. Selon le consultant ESPN, Adrian Wojnarowski, les Knicks n'envisageraient pas de faire collaborer le nouvel arrivant et Carmelo Anthony.

 

Phil Jackson parti, on aurait pensé l'épisode Anthony clos, puisque l'ancien dirigeant avait exprimé publiquement que les Knicks auraient été bien meilleurs sans le numéro 7 la saison dernière, déclaration évoquant sans équivoque une volonté de trade. Selon les rumeurs, Carmelo Anthony aurait fait part de son accord de ne pas utiliser sa no trade clause, inscrit dans son contrat, uniquement s'il était transféré chez les Rockets ou les Cavaliers. Ces deux teams recherchent un renfort de poids depuis la fin de la saison afin de pouvoir concurrencer les Golden State Warriors.

 

Si les Rockets portent à présent toute leur attention sur Carmelo Anthony afin de former un Big 3 avec James Harden et Chris Paul, un trade à Houston semble se heurter à quelques obstacles. Le premier est qu' Anthony est bien d'accord pour rejoindre les Rockets, mais sa préférence est donnée aux Cavs de son ami LeBron James. De plus, les Rockets sont déjà bien au-dessus du salary cap. Pour résoudre cette situation, les Texans devraient donc lâcher plusieurs salaires comme Trevor Ariza, Eric Gordon ou Ryan Anderson. Ce dernier a bien été proposé aux Knicks mais les New Yorkais ne souhaiteraient pas l'accueillir en raison de son salaire peu avantageux sur les trois prochaines saisons et son profil trop similaire à Kristaps Porzingis.

 

Les Cavs, eux, n'ont guère davantage à proposer mis à part Kevin Love. La plupart de leurs contrats sont plutôt excessifs et les profils de joueur peu intéressants pour la reconstruction envisagée par l'organisation des Knicks.

 

Enfin, on peut aussi prévoir un buyout du contrat de Carmelo Anthony. Le joueur pourrait alors rejoindre n'importe quelle franchise même si ce serait sûrement les Cavaliers, préférés aux Rockets. Les rumeurs autour de Melo devraient donc continuer ces prochains jours voire semaines.

Ailleurs sur le web
Votre avis