144

online

LeBron James gâche la belle soirée d'Andrew Wiggins !

LeBron James gâche la belle soirée d'Andrew Wiggins !

 

Trois rencontres seulement au programme... Andrew Wiggins a encore réalisé une très bonne performance contre l'équipe qui l'a drafté. Les Raptors ont rendu une copie catastrophique en attendant l'arrivée de Serge Ibaka et DeMarcus Cousins a marché sur les Lakers.

Privés de Kevin Love pour les six prochaines semaines, les Cavaliers se sont imposés contre les Timberwolves 116 à 108. Les jeunes loups, eux-mêmes privés de Zach LaVine, ont pu se reposer sur la nouvelle performance exceptionnelle de la part d'Andrew Wiggins (41 points) contre l'équipe qui l'a drafté, mais cela n'a pas suffi. Les joueurs de Tom Thibodeau débutent mieux la rencontre que les champions en titre. Avec un Wiggins sur un nuage, bien aidé par Karl-Anthony Towns (26 points/8 rebonds), ils n'ont de cesse d'agresser la défense adverse. Obligé de prendre un temps-mort, Tyronn Lue réveille ses troupes. LeBron James (25 points/14 passes/8 rebonds) revient sur le terrain avec la volonté de dicter le tempo de la rencontre. Résultat ? Les Cavaliers remontent au score. Durant le deuxième quart-temps, l'équipe de Cleveland fonctionne au diapason. L'intensité monte d'un cran autour d'un Tristan Thompson (14 points/11 rebonds) qui fait des dégâts dans la raquette. A ses côtés, Kyrie Irving (25 points/7 passes) ne trouve aucun joueur susceptible de l'arrêter alors qu'il enchaîne les paniers. Sur un énième rebond offensif de la part de Tristan Thompson, LeBron James dunke violemment avant de réitérer (seul cette fois) quelques secondes plus tard. Le score est de 69 à 61 en faveur des Cavs à la mi-temps. Malgré la belle résistance offerte par Andrew Wiggins ou Gorgui Dieng (12 points/10 rebonds), la défense des Wolves est trop irrégulière. Channing Frye (21 points/10 rebonds), lancé comme titulaire, réalise une prestation solide avec sa faculté à s'écarter du cercle... Mais quel fin de quart-temps de la part des Wolves, portés par un Andrew Wiggins auteur de 20 points dans le seul troisième quart-temps pour remettre les équipes à égalité à l'aune d'entamer l'ultime période (93/93). Durant le dernier quart-temps, les Cavaliers jouent plus juste que leurs adversaires. LeBron James guide les siens, à commencer par Derrick Williams (13 points/6 rebonds), tandis que les erreurs se multiplient pour leurs adversaires. Malgré quelques opportunités pour passer devant, ils n'y parviennent pas. Cela profite aux Cavaliers qui terminent sur un 14-1 pour écoeurer leurs jeunes adversaires.

 

Encore une défaite pour les Raptors qui continuent d'enchaîner les performances catastrophiques en 2017... Cette fois-ci, c'est face aux Bulls, pourtant en plein marasme, qu'ils s'inclinent 105 à 94. Il faut espérer que l'arrivée de Serge Ibaka va permettre à cette équipe de se remobiliser alors qu'elle a perdu son sixième homme dans ce transfert. Les joueurs de Chicago ont pu compter sur le retour d'un Jimmy Butler (19 points à 2/10 aux tirs/12 passes) décisif pour s'imposer. Pourtant, l'homme du début de rencontre se nomme Cristiano Felicio (10 points/6 rebonds). L'intérieur réalise plusieurs actions importantes dans la raquette canadienne et notamment deux claquettes dunk. Pour la première fois depuis leur road trip sur la côté Ouest, on sent des Bulls motivés, prêts à jouer ensemble. Le symbole ? Rajon Rondo (12 points/4 passes), le meneur de jeu tente et réussit plusieurs actions en ce début de rencontre. En phase avec son tir, il inscrit dix points dès le premier quart-temps. Il n'y a pas de match en première mi-temps. Les Raptors sont à côté. Kyle Lowry (22 points) est particulièrement maladroit. Bien qu'il ait servi Jonas Valanciunas (12 points/9 rebonds) en début de match, il ne le sert déjà plus durant le deuxième quart-temps. DeMar DeRozan (18 points à 5/19 aux tirs) est muselé par Jimmy Butler... L'ailier des Bulls ne laisse aucun répit à son adversaire direct qui se casse les dents sur lui... Le score est de 58 à 39 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Kyle Lowry retrouve un peu de son efficacité tandis que Doug McDermott (20 points) inscrit ses points en sortie de banc pour Chicago. Malgré leur retour au score progressif, les Raptors ne développent pas un jeu assez flamboyant collectivement pour passer devant leurs adversaires. Corey Joseph (10 points), puis Kyle Lowry, parviennent à ramener les leurs à 93/87 à quatre minutes du terme de la rencontre... Alors qu'ils ont l'occasion de revenir totalement dans le match, DeMar DeRozan prend une énième mauvaise décision... La fin de match est calamiteuse, entre fautes et approximations des deux côtés... DeRozan se fait même exclure de la rencontre.

 

DeMarcus Cousins (40 points/12 rebonds/8 passes) a marché sur les Lakers au terme d'une rencontre âpre et disputée remportée par les Kings dans les toutes dernières secondes (97/96)... Lou Williams (29 points/5 passes) a arraché l'égalisation à 96 partout à moins d'une minute du terme de la rencontre sur un trois points pour répondre à un tir mi-distance de DeMarcus Cousins. L'intérieur, seul joueur dominant de la rencontre est envoyé sur la ligne des lancers-francs... Malheureusement, il n'est pas dans un bon soir dans ce domaine et n'en réussit qu'un sur deux. Le score est alors de 97 à 96 en faveur de Sacramento... Alors qu'ils loupent un tir pour passer devant, les Lakers font faute à nouveau sur DeMarcus Cousins. Il loupe ses deux lancers-francs et laisse une opportunité à ses adversaires de marquer le panier de la gagne mais ils échouent à nouveau... Les Kings sont dans la course aux playoffs malgré un jeu catastrophique...

 

  • Résultats NBA

 

Chicago Bulls 105 - 94 Toronto Raptors

Minnesota Timberwolves 108 - 116 Cleveland Cavaliers

Los Angeles Lakers 96 - 97 Sacramento Kings

Ailleurs sur le web
Votre avis ()