Le mensonge de Steve Kerr

Andre Iguodala - Steve Kerr - Golden State Warriors - NBA
Crédit photo : CSN Chicago
1527
lectures
Avis

Le coach des Warriors a effectué des ajustements au sein de son effectif mais il s'en est bien caché auprès de la presse.

Les Warriors ont remporté la quatrième manche des Finals cette nuit, ce qui leur permet désormais de revenir à égalité avec les Cavaliers. Contrairement aux précédents matchs où Andrew Bogut était présent dans le cinq majeur, Steve Kerr a décidé de titulariser Andre Iguodala. Cet ajustement a été bénéfique puisque l'ailier des Warriors a réalisé une belle performance qui a mené son équipe au succès.

 

Iguodala était titulaire à l'aile l'an passé mais depuis l'arrivée de Steve Kerr à la tête des Warriors, le joueur était devenu sixième homme. Un rôle très bien endossé par le joueur qui a eu une attitude très positive vis-à-vis des choix de son coach. Le message de l'ancien coéquipier de Michael Jordan semble compris par ses hommes quant on voit des joueurs du calibre de David Lee ou d'Iggy accepter des rôles moindres au sein de l'équipe.

 

Depuis le début de l'ultime série des ces Playoffs 2015, Iguodala est très bon en défense sur LeBron James et sait également porter son équipe en attaque lorsqu'il le faut. D'après Steve Kerr, il était logique de réaliser des changements :

 

Andre Iguodala a été notre meilleur joueur durant ces quatres matchs. C'est l'un des joueurs les plus intelligents que j'ai cotoyé. Il est brillant des deux côtés du terrain.

 

En effet, difficile de ne pas être d'accord avec les dires du coach de Golden State. Cependant, sa décision à quelques peu étonné la presse car ce dernier n'avait pas communiqué sa décision avant le match. Lors des conférences de presse d'avant match, il est commun que les coachs donnent leurs ajustements. Bien en a pris à Steve Kerr car ses changements au sein du cinq majeur ont permit de troubler Cleveland. C'est en jouant avec des joueurs plus petits que les Warriors ont réussi à imposer leur rythme et à fatiguer une équipe des Cavaliers déjà bien esseulée. Suite au match, Kerr a quand même tenu à s'expliquer :

 

J'ai menti. Désolé. Je ne pense pas qu'ils vous décernent le trophée en se basant sur la moralité. Ils vous le donnent si vous gagnez.

 

Grâce à cette victoire, les Warriors récupèrent l'avantage du terrain qu'il faudra tenter de garder à présent. Il faudra profiter de la fatigue générale des coéquipiers de LeBron James afin de prendre les deux prochains matchs et d'éviter de se retrouver dos au mur avec un match 7.

Ailleurs sur le web