Kobe Bryant : ''Le lockout de 2011 était un complot anti-Lakers''

Kobe Bryant - Los Angeles Lakers - NBA
Crédit photo : USA Today
1259
lectures
Avis

Kobe Bryant, connu pour sa franchise et son égo démesuré, est revenu sur le lockout qui a frappé la NBA en 2011.

Ce n'est pas un secret, l'un des objectifs de la NBA lors du lockout 2011 était de rendre le championnat plus équitable. De rééquilibrer le niveau de la ligue. Mais Kobe Bryant est allé un peu plus loin dans son interprétation. Et selon lui, le lockout a eu lieu surtout pour limiter le champ d'action des Los Angeles Lakers sur le marché des transferts et des agents libres. Suite au nouveau CBA, les taxes a payer pour les équipes dépassant le salary cap ont nettement augmenté et la flexibilité financière des franchises dépensant beaucoup d'argent dans les salaires de leurs joueurs est devenue plus limitée. Mais selon Bryant tout cela n'était qu'un camouflage :

 

Ce lockout a eu lieu pour limiter les Lakers, et rien d'autre. Je m'en fous de ce que disent les autres proprios. La raison principale était de limiter nos possibilités d'être actifs sur le marché.

 

Pour le Black Mamba toutes les conversations qui ont mené à cette grève sont issues d'une volonté de réduire les chances des Lakers de remporter un nouveau titre. Même si au vu du bilan actuel de l'équipe, il semblerait que cette stratégie de la ligue ait marché, Kobe Bryant ne voit pas les choses de cette façon. Il affirme que le front-office de la franchise travaille jour et nuit dans l'optique de mettre en place un roster capable de rentrer dans la course au titre dès la saison prochaine et que les Lakers, franchise emblématique de la NBA, ne vont pas tarder à redevenir l'une des équipes phares de la ligue.

 

Vino prend l'exemple du trade de Chris Paul pour illustrer ses propos. En effet, Chris Paul ayant annoncé qu'il ne désirait pas prolonger sa carrière avec les Hornets au terme de son contrat en 2012, New Orleans comptait bien monter un échange afin d'obtenir une compensation à son départ plutôt que de le laisser partir sans contrepartie. Un trade à trois équipe est donc finalisé avec les Lakers et les Rockets. Mais celui-ci est finalement annulé par la NBA, propriétaire des Hornets depuis décembre 2010, car certains propriétaires font pression sur David Stern afin d'éviter un nouveau regroupement de superstars.

 

Quelque chose de marrant est arrivé durant ce lockout. Malgré toutes ces nouvelles restrictions, les Lakers ont réussi a monter un trade pour récupérer Chris Paul. Grâce à cela on était de nouveau des prétendants au titre pour au moins une saison, et en plus sans dépenser d'argent. Mais la NBA a posé son véto. Ce que je retiens de ça c'est qu'on avait réussi à faire quelque chose que personne ne pensait possible, et cela a été annulé juste pour nous pénaliser. Tout comme le lockout. Mitch (ndlr : GM des Lakers) a été pénalisé parce qu'il a été plus intelligent que la ligue...

 

En tout cas cet été, les Lakers auront de nouveau un très bon choix de draft, vont récupérer Kobe Bryant et leur rookie Julius Randle, et auront énormément de cap space. Il y a donc de grandes chances pour que la situation s'améliore rapidement pour les Angelinos.

Ailleurs sur le web