Kevin Durant n'aime pas les médias

Kevin Durant - Oklahoma City Thunder - russell westbrook - scott brooks - NBA
Crédit photo : USA Today
Kevin Durant en guerre contre les médias ?

Les observateurs et les médias peuvent être élogieux comme assassins envers nos acteurs de la grande ligue. Mais Kevin Durant à son ressenti envers la presse en général.

A quelques heures du All-Star Game 2015, qui sera amputé de certaines stars et qui va vivre sous la polémique de la dernière présence pour la saison de Carmelo Anthony.

 

Les autres stars comme Kevin Durant, dernier MVP en titre et qui n'aura pas les armes et le temps de conserver son trophée, se prêtent volontiers au jeu des questions - réponses avant le match des étoiles. Mais l'ailier du Thunder avait un message particulier à faire passer auprès des journalistes comme on peut le lire sur The Score. Son propos est une réponse à une question de The Oklahoman sur la survie de Scott Brooks à la tête du Thunder : 

Les gars franchement, vous n'y connaissez rien. Pour être honnête avec vous, je ne suis ici que pour parler avec vous parce que je suis obligé de le faire. Donc au fond, j'en ai rien à faire. Vous n'êtes pas mes amis. Vous allez écrire ce que vous avez envie d'écrire. Vous allez nous aimer un jour, nous détester l'autre jour. Par conséquent, j'apprends simplement à savoir comment vivre avec ça.

Le Nice Guy qu'il a été est-il en train de partir ? Apparemment oui, si nous restons scotchés au terme brut de son propos, mais au fond, il règle aussi ses comptes avec certaines sources qui affirmaient que les tensions étaient vives entre lui et Russell Westbrook, et qui n'ont eu de cesse durant des mois voire des années, de mettre à mal ce duo. 

 

Si les médias s'arrêtent sur de simples statistiques ou encore sur un ou deux faits extra-sportifs pour en faire une vérité générale, il est évident que les concernés ne vont pas se laisser faire. De plus, quel est l'intérêt d'ouvrir une plaie ouverte, à un moment où tout le monde à les yeux rivés sur un match d'exhibition, un moment qui doit être une fête et sur rien d'autre ? Le fait de dire sa vérité va-t-il faire de Durant le futur bad guy de la ligue ? Espérons que non, mais un peu de sincérité dans les conférences de presse, aseptisées depuis trop longtemps, ne fait jamais de mal et Durantula nous fait du bien. 

Ailleurs sur le web