Gregg Popovich ne veut pas jouer en juillet

Gregg Popovich - San Antonio Spurs - Mark Cuban - Dallas Mavericks - Adam Silver - NBA
Crédit photo : Yahoo

Interrogé sur la possibilité d'un allongement de la saison jusqu'au mois de juillet, Popovich ne s'est pas montré convaincu.

La NBA et Adam Silver ont annoncé à plusieurs occasions vouloir rendre la saison régulière moins fatigante en supprimant beaucoup de back-to-back. En effet, avec 82 matchs à programmer d'octobre jusqu'à fin avril pour ensuite enchaîner sur les playoffs, la cadence est (trop ?) élevée et les matchs à répétition mettent les organismes à rude épreuve. Derrick Rose peut en témoigner ...

 

Pour résoudre ce problème de calendrier, Mark Cuban, le fantasque propriétaire des Mavs de Dallas, a proposé la semaine dernière d'élargir la saison NBA. Les finales de la Grande Ligue se disputeraient alors au mois de juillet au lieu de juin comme c'est le cas actuellement.

 

Dans une interview rapportée par Dan McCarneyGregg Popovich s'est montré plutôt sceptique concernant l'idée de Cuban et a une nouvelle fois prouvé qu'il était un bon client en conférence de presse : 

Je ne viendrai pas travailler en juillet. S'il y a des matchs en juillet, ne comptez pas sur moi.

 

Lorsque le journaliste lui a ensuite demandé s'il était prêt à coacher en juillet pour un éventuel Game 7 des Finales NBA, Coach Pop a répondu :

Ne comptez pas sur moi. La vie est trop courte pour jouer un Game 7 en juillet.

 

Pourtant maître dans l'art de reposer ses joueurs, Pop ne souhaite donc pas fondamentalement éviter les séries de trois matchs en quatre jours au risque de jouer jusqu'au mois de juillet. Avec 37 victoires et 23 défaites, les Spurs occupent en ce moment la septième place de la Conférence Ouest. Toujours en course pour défendre leur titre de champion NBA 2014. De toute façon, le temps que la réforme se mette en place si réforme il y a, Gregg Popovich sera peut-être déjà en retraite. Il y pense de plus en plus.

Ailleurs sur le web