Derek Fisher ambitionne 63 victoires la saison prochaine !

Le coach des Knicks semble convaincu : en 2016, son équipe peut atteindre 63 victoires en saison régulière si elle le souhaite !

Certains doivent se demander si Derek Fisher n'a pas perdu la tête. L'ancien joueur des Lakers, reconverti cette saison en Head Coach des Knicks, a annoncé qu'il croyait en les chances de son équipe d'atteindre 63 victoires l'an prochain. Un comble quand on sait que le record de la franchise, cette saison, est justement de 63 défaites pour seulement 15 victoires!! Dès lors, comment interpréter cet élan d'optimisme qui semble monter à New York? Fisher a une explication toute trouvée : 

 

Je pense que c'est possible mais nous ne sommes pas là entrain de viser le minimum. Nous n'allons pas essayer de passer de 15 à 36 victoires. Ce n'est pas comme cela que nous sommes. Nous avons 6 victoires et 21 défaites sur des matchs à 6 points d'écart ou moins cette année. Donc nous ne devons pas passer de 15 à 36 victoires la saison prochaine. Nous pouvons passer de 15 à 63 victoires si nous le voulons réellement.

 

Et le coach new-yorkais a d'autres arguments pour se donner le droit de rêver, à commencer un choix probable en première position lors de la Draft 2015, en plus du quatrième choix garanti au premier tour, qui devraient lui donner deux des meilleurs joueurs universitaires en juin prochain. Ajoutons à cela un Carmelo Anthony qui pourrait revenir en très grande forme, après neuf mois passés hors des terrains. Enfin, argument non moins important, une capacité financière plus que favorable, puisque huit joueurs resteront sous contrat à la fin de la saison, dont seul Anthony a un salaire à plus de 10 millions (Il touchera quand même 22 875 000 dollars pour 2015-2016!); autrement dit, le recrutement peut être de grande qualité.

 

Alors, les Knicks seront-ils capables de réaliser un bon un avant de 48 victoires d'une saison à l'autre? Rappelons que les Celtics avaient réussi une saison 2007-2008 à 66 victoires contre 17 défaites, contre un 24-58 lors de l'exercice précédent, soit un record de 42 victoires, Alors, à coeur vaillant rien d'impossible...

Ailleurs sur le web