DeAndre Jordan reste aux Los Angeles Clippers

DeAndre Jordan - Los Angeles Clippers - Dallas Mavericks - NBA
DeAndre Jordan a finalement changé d'avis

Une semaine après avoir donné son accord verbal aux Dallas Mavericks, DeAndre Jordan a décidé de changer d'avis et de finalement prolonger avec les Los Angeles Clippers.

C'est décidément une free agency pas comme les autres que nous offre la NBA cette année. Même en dehors des parquets, les joueurs nous font vivre des scénarios incroyable. Après avoir donné son accord de principe, pour signer avec la franchise de Mark Cuban contre un chèque de 80 millions de dollars, on apprend hier soir, que DeAndre Jordan, n'était alors plus très sûr de son choix et aurait des remords.

 

C'est alors une délégation cinq étoiles qui fait route en direction de Houston (lieu de vacances de Jordan): Doc Rivers, Steve Ballmer, Blake Griffin, Chris Paul ainsi que Paul Pierce, le néo-Clippers, se sont donc donnés pour mission de convaincre le pivot de revenir sur sa décision. Du côté des Mavericks, c'est Mark Cuban et son négociateur en chef, Chandler Parsons, qui sont en charge de persuader Jordan de maintenir sa décision. Mais cela n'aura pas suffit, DeAndre Jordan retourne sa veste et décide de finalement de prolonger avec les Clippers pour 88 millions sur quatre ans. De ce fait, l'intersaison des deux équipes se retrouve complètement bouleversée.

 

Pour les Clippers, c'est un gros soulagement. La franchise qui n'avait aucune solution pour remplacer son pivot, voir finalement sa free agency être un succès, ayant enregistré les arrivées de Lance Stephenson, Paul Pierce et Wesley Johnson . Des recrues qui comblent des postes qui avait franchement besoin de sang frais. Leur effectif étant de nouveaux très séduisant, ils se retrouvent ainsi en candidat crédible pour le titre.

 

Par contre, c'est un coup dur pour les Mavs. Le recrutement de Jordan ayant été une de leur priorité, ils avaient donc laisser partir Tyson Chandler du côté des Suns. Ils se retrouvent donc sans pivot pour l'année prochaine (même sur le banc). Il faut maintenant activer le plan B, mais cela risque d'être difficile. Du côté des free agents disponible, il ne reste plus grand monde. Des joueurs comme Jordan Hill, Kevin Séraphin voire Amare Stoudemire sont des alternatives crédibles, mais cela reste quand même faible comparer à "DeDe Jordan". Non, la vrai solution pour Mark Cuban, est peut être le tanking, lui qui annoncait la semaine dernière en rigolant que s'il ne signait pas DeAndre Jordan, sa seule alternative serait le tanking. Maintenant en est-il vraiment capable ?

Ailleurs sur le web