186

online

Miami Heat 2016-2017

Miami Heat 2016-2017

 

Voici le guide du Heat de Miami pour le saison 2016-2017.

  • La saison 2015-2016 

 

Le bilan du Heat de Miami de la saison est à lire/relire ici.

 

  • Le bilan de la saison 2015-2016

 

Bilan :  48 victoires - 34 défaites

Classement : 3ème de la conférence Est, 1er de la division Sud-Est

Attaque : 100 points marqués par match (23ème de NBA)

Défense : 98.4 points encaissés par match (5ème de NBA)

Meilleur Marqueur : Chris Bosh avec 19.1 points par match

Meilleur Passeur : Goran Dragic avec 5.8 passes par match

Meilleur Rebondeur : Hassan Whiteside avec 11.8 prises par match

Meilleur Intercepteur : Dwyane Wade avec 1.1 interception par match (Mario Chalmers en avait 1.3 mais n'a joué que 6 matchs)

Meilleur Contreur : Hassan Whiteside avec 3.7 crèpes par match

Meilleur Pourcentage : Hassan Whiteside avec 60.6% de réussite aux tirs.

 

  • L'effectif*

 

Meneurs : Goran Dragic, Beno Udrih, Briante Webber

Arrières : Dion Waiters, Josh Richardson, Tyler Johnson, Wayne Ellington, Rodney McGruder

Ailiers : Justise Winslow, Derrick Williams, James Johnson, Luke Babbitt

Ailiers-fort : Josh McRoberts, Stefan Jankovic, Willie Reed, Okaro White

Pivots : Hassan Whiteside, Udonis Haslem

*Effectif présent au début du Training Camp

 

  • Le 5 Majeur

 

PG : Goran Dragic SG : Tyler Johnson SF : Justise Winslow PF : Josh McRoberts C : Hassan Whiteside

 

Avec la blessure de Josh Richardson cet été, Tyler Johnson devrait commencer en tant que titulaire à l'arrière, aux côtés de Goran Dragic. Après le départ de Wade, le meneur slovène aura quand à lui beaucoup plus le ballon et bien plus de responsabilités en attaque. Son rôle va devenir primordial et il ne serait pas étonnant de voir le "dragon" retrouver son niveau de l'époque phoenix et tourner en 20/6. A l'aile et avec les départs conjugués de Luol Deng et Joe Johnson, Justise Winslow sera sans conteste le titulaire du poste (même si, avec la blessure de McRoberts, il devrait être décalé par séquence en 4) et aura largement l'occasion de prouver ce qu'il vaut. Sans grande concurrence à son poste, le sophomore va pouvoir prendre son temps dans cette année qui s'annonce compliquée, pour développer son jeu (et particulièrement son shoot), ainsi que sa prise de responsabilités. Dans la raquette, le titulaire au poste 4 est toujours indécis avec la blessure au pied de McRoberts. Cependant, le heat possède l'un des meilleurs pivots de la ligue. Le niveau de Hassan Whiteside, sa concentration, son sérieux et son implication défensive seront scrutés toute l'année et seront absolument indispensable pour que le Heat ne coule pas dans les catacombes de la conférence Est. Eric Spoelstra a lui déjà annoncé vouloir jouer beaucoup plus rapidement que l'an passé, où le jeu sur demi-terrain était la base de ce Heat. Sur le fond, et vu l'effectif, il a totalement raison. Avec Goran à la mène, des athlètes tels que Winslow, J-Rich et même Waiters à l'arrière en sortie de banc, et un pivot extrêmement mobile, développer le jeu rapide est logique et quasi indispensable dans la ligue d'aujourd'hui. La fin de carrière de Bosh officielle avec le Heat a confirmé ces rumeurs et le Heat devrait être bien plus spectaculaire cette saison. Le 5 Majeur est en tous les cas plutôt intéressant, à l'inverse du banc....

 

  • Le Banc

 

C'est probablement la plus grosse interrogation du Heat pour la saison à venir. Si le 5 majeur contient des joueurs plutôt solides, le banc s'est extrêmement affaibli, notamment à cause du départ de Wade et Deng, poussant Winslow et Tyler Johnson dans le 5. Haslem n'est plus le joueur qu'il était, Derrick Williams a remplacé un solide Joe Johnson, Josh McRoberts sera titulaire avec la retraite de Bosh, Dion Waiters est irrégulier et Rook2 sera absent pendant quelques temps après sa blessure au genou. Enormément de questions et de doutes subsistent donc. Cependant, cet effectif peut surprendre. Peu de monde attend les joueurs recrutés par Pat Riley, qui sont principalement des revanchards ou des joueurs n'ayant rien à perdre. De ce fait, il n'est pas impossible qu'on assiste à quelques cartons et pourquoi pas à des surprises au cours de saison, mais parfois aussi à des défaites inquiétantes. L'irrégularité est probablement le mot qui revient le plus lors de l'analyse de ce banc. Ce dernier sera donc l'interrogation principale de cette saison mais pour le moment, beaucoup d'incertitudes sont présentes et la faiblesse de celui-ci est inquiétante.

 

  • LES PLUS

 

- L'absence d'attentes. Il faut l'avouer, avec le départ de Wade, Deng et Bosh, personne n'attend rien du Heat cette année. Nombreux sont ceux qui voient le Heat dans les dernières places à l'Est et peu sont ceux qui les voient en playoffs (normal). De ce fait, pas de pression en floride.

 

- La prolongation de Hassan. Le retour du pivot n'était pas gagné mais Pat Riley l'a prolongé. A prix fort certes, mais son retour était indispensable vu les autres départs. Il va désormais falloir que le pivot confirme son potentiel et continue de s'imposer dans la raquette tout en gommant ses nombreux défauts. Mais sa présence rassure et est extrêmement importante pour la franchise. 

 

- La présence de Eric Spoelstra, qui reste un des très bons coachs de la ligue. Spo' s'adapte toujours parfaitement à ses effectifs et nul doute qu'il arrivera cette saison, qui plus est sans pression, à tirer le meilleur de ses joueurs. 

 

- La présence dans le conférence Est. Même si cette conférence s'est relativement améliorée cet été, le niveau reste plus faible qu'à l'ouest et le tableau est totalement ouvert. Bien chanceux sera celui qui arrivera à prédire le classement finale de la conf. 

 

- La possession du choix de draft 2017 (si vous voyez ce que je veux dire)

 

  • LES MOINS

 

- Les pertes de Wade, Johnson, Deng, Stoudemire et bien sûr Bosh. Ce sont 5 joueurs expérimentés et extrêmement important dans le vestiaire qui sont partis. De quoi être inquiet dans la gestion de l'équipe et du vestiaire, même si Haslem est toujours là. Cette perte d'expérience sera notamment préjudiciable pour le développement des Winslow, Richardson et Tyler Johnson. 

 

- Le manque de profondeur du banc

 

- L'effectif en partie injury-prone avec en tête McRoberts. 

 

  • L'avis de la rédaction

 

Ca sera une saison extrêmement compliquée. Qui plus est avec le problème Bosh, on ne voit pas le Heat jouer la post-season en avril 2017. L'Est s'est renforcé cet été et le Heat s'est affaibli. L'époque du Big Three est totalement révolue et Pat Riley veut clairement tourner la page afin de reconstruire. Les Cavs, Raptors, Pacers, Hawks, Hornets, Pistons, Celtics sont plus fort que les floridiens et donc une seule place resterai disponible. Avec le Magic qui s'est renforcé, les Knicks qui sont plus fort sur le papier et les Wizards qui ont enfin un coach et qui gardent un effectif solide, la lutte semble impossible pour le Heat. Quoi qu'il en soit, cela pourrait-être un mal pour un bien car avec une draft intéressante qui arrive, Miami pourrait récupérer un bon joueur. Si le tanking n'est pas le style de la maison, une non qualification en PO ne serait finalement pas une catastrophe en soit.

 

  • Bilan prévisionnel

 

Le Heat devrait se situer entre la 12ème et la 14ème place à l'Est. 

25 victoires -  57 défaites

Ailleurs sur le web
Votre avis ()