54

online

Les Celtics confirment, le Jazz envoie Paul Pierce à la retraite...

Les Celtics confirment, le Jazz envoie Paul Pierce à la retraite !

  
Utah Jazz - Gordon Hayward - Rudy Gobert - Boston Celtics - Isaiah Thomas - Paul Pierce
Boris Diaw (10 points, 3 passes) a été décisif pendant le troisième QT dans le Game 7 face aux Clippers.

Premier Game 7 de ces playoffs 2017, Utah n'a pas rougi au Staples Center. Les Celtics posent de bonnes bases face aux Wizards.

  •   Washington Wizards 111 - 123 Boston Celtics (0-1)

 

Premier match des demie-finales de Conférence, ce duel entre Wizards et Celtics promettait une belle bataille entre deux équipes très joueuses. Même si Boston est favori, leader à l'Est oblige, on savait que le jeu rapide des Wizards pouvaient leur poser quelques soucis. Le 16-0 initilal en faveur des hommes de Scott Brooks montre un premier avantage collectif. Mais le coeur des C's se met en branle sous l'impulsion du TD Garden tout entier. Le banc vert, de rage, surclasse Brandan Jennings et consort. Jae Crowder égalise en deuxième QT sur une flêche longue distance. Dans le troisième QT, Isaiah Thomas et ses hommes verts limitent les Wiz' à 16 points dans la période. En attaque, la percussion et la densité physique de la ligne arrière font la différence. Le money time est le théâtre d'un affrontement beaucoup plus équilibré. Bojan Bogdanovic prend feu mais Al Horford opère un réveil tonitruant pour terminer à 21 points, 9 rebonds et 10 passes. Thomas prend, lui aussi, l'ascendant sur John Wall. Le lutin score 33 points et distribue 9 passes au lendemain des funérailles de sa soeur. On ne peut que que respecter une telle performance. La blessure de Markieff Morris (cheville/genou) a précipité la chute de Washington. Hordford a enfin livré ce qu'on attend de lui. Wall (20 points, 16 passes) et Beal (27 points) se sont éteints en deuxième mi-temps, trop courts physiquement. 123-111, score final. Match 2 dans la nuit de mardi à mercredi, toujours à TD Garden.

 

  •   Utah Jazz 104 - 91 Los Angeles Clippers (4-3)

 

Il y a toujours de la tension dans un Game 7. Animé par le spectre de l'élimination, il faut se montrer lucide pour marquer des points. Les Clippers laissent la tétanie les gagner tôt dans le match et proposent un jeu apuvre en attaque. Les problèmes de fautes de Rudy Gobert (3 fautes en 5 minutes) amenaient pourtant les hommes de Doc Rivers sur une autoroute. Mais Derrick Favors (10 points en première mi-temps) revêtit la cape de héros et maintient le Jazz à distance des californiens (46-39 après deux QT).

La parodie de basket s'intensifie au retour des vestiaires. Los Angeles éprouve le plus grand mal à enchainer les systèmes. Chris Paul (13 points, 9 passes) maintient les siens en vie mais le coaching à la limite du compréhensible pénalise les Clipp's. Quand la principale menace offensive s'appelle Deandre Jordan (24 points et 17 rebonds), on imagine toutes les difficultés rencontrées. Nous disions plus haut que la gestion de la tension était primordiale dans un tel match. Les Clippers, pourtant plus expérimentés, ont failli malgré des possibilités (Match malchanceux de Gobert, Favors exclu pour 6 fautes à 5 minutes de la fin). Quin Snyder a remporté la bataille tactique dans cette série, Gordon Hayward (26 points) a prouvé que le Jazz pouvait compter sur lui dans les moements chauds. Les Warriors se dressent maintenant pour briser la douce mélodie de la patrie des Mormons. Match 1 dans la nuit de mardi à mercredi. 

Ce résultat engendre le dernier match de la carrière de Paul Pierce. Après Kevin Garnett et Ray Allen, le Big Three des Celtics tire sa révérence. Bravo et respect The Truth. 

Ailleurs sur le web
Votre avis