223

online

Encore une défaite pour les Warriors, Denver prend une option pour...

Encore une défaite pour les Warriors, Denver prend une option pour les playoffs

  

Les Spurs infligent aux Warriors leur cinquième défaite en sept match et reviennent dans la course à la première place de la Conférence Ouest. Grâce à sa victoire contre Sacramento, Denver met un pied en playoffs.

Bon, on ne peut pas dire que celle ci on ne l'avait pas vue venir... En envoyant un cinq composé de Shaun Livingston-Patrick McCaw-Matt Barnes-Kevon Looney-Zaza Pachulia pour tenter de prendre Fort Alamo, Steve Kerr a clairement fait une croix sur le match, voir même sur la première place. Le choc de la nuit a donc accouché d'une souris, d'autant plus que, côté Spurs, Kawhi Leonard (commotion), Tony Parker et LaMarcus Aldrige (problème cardiaque) étaient aussi absents. Cela n'a pas destabilisé les éperons qui ont mené le match de bout en bout. Ian Clarck a eu beau prendre feu (36 points à 15/21), le collectif texan, mené par Patty Mills (21 points) était trop fort. Le résultat est sans appel (107 à 85) et le rendez-vous est pris pour le 30 mars, date de la revanche entre les deux équipes dans un match qui sera déterminant pour la première place : les joueurs de San Francisco n'ont plus qu'une petite victoire d'avance sur leurs poursuivants.

 

En parlant de classement, les Nuggets ont fait une bonne opération cette nuit. Menés par le duo Nikola Jokic/Jamal Murray (20 points et 14 rebonds pour le premier, 24 points pour les seconds), ils se sont facilement imposé contre des Kings à la dérive depuis le transfert de DeMarcus Cousins. Les joueurs des Rocheuses ont mené tout le match malgré la bonne performance du ''nouveau" Stephen CurryBuddy Hield (17 points à 6/8 aux tirs) et ont donc décroché une victoire logique. Malheureusement pour les Blazers, on s'en rappelera probablement comme celle qui a sonné le glas des espoirs de playoffs des coéquipiers de Damian Lillard. Alors qu'ils ont compté jusqu'à 21 points d'avance dans le troisième quart, ils se sont incliné sur un buzzer beater de Markieff Morris au bout de la prolongation (125 à 124). Problème, le joueur des Wizards pose clairement son pied en touche avant de déclencher son tir. On vous laisse juger des images.

 

 

Pourtant, les joueurs de l'Oregon avait tout fait pour s'imposer. Jusuf Nurkic est redescendu sur terre (7 points et 7 rebonds), mais on pouvait s'attendre à ce que le jeune pivot ne sorte pas des performances digne d'Hakeem Olajuwon tout les soirs. En revanche le duo Damian Lillard (33 points et 7 passes)/CJ McCollum (34 points 6 passes) est parvenu à jouer jeu égal avec le backcourt des Wizards (39 points et 9 passes pour John Wall, 26 et 6 pour Bradley Beal), clairement un des meilleurs de la NBA depuis quelques semaines. Mais les apports de Morris, Otto Porter et Marcin Gortat, tout les trois en double-double, ont été trop difficiles à gérer pour les Blazers. Résultat, les hommes de Terry Stotts ont maintenant trois victoires de retard sur le huitième spot (mais deux matchs de plus à jouer) et doivent espérer un choke des Nuggets pour espérer participer à la post-season.

 

Bien loin de la course aux playoffs, on a assisté cette nuit à une performance monumentale. Alors que DeMarcus Cousins, pas ridicule mais presque (11 points, 4 rebonds et 4 passes) est dans un mauvais soir, Anthony Davis se retrouve une nouvelle fois à devoir porter ses Pelicans tout seul contre les Hornets. Et il sort une nouvelle fois un match digne des plus grand pour s'imposer ! Avec 46 points et 21 rebonds, Davis s'est occupé de tout et ce jusqu'a bout de la prolongation puisqu'il y inscrit 9 points. Mais ce qui a fait la différence entre victoire et défaite, particulièrement ce soir n'est pas sa performance. On commence à être habitué que Unibrow sorte des matchs de mammouth et coche pourtant une case de plus dans la colonne défaite à l'arrivée. Non, ce soir, ce sont ses coéquipiers qui ont fait la différence, malgré un Cousins plus un boulet qu'un atout sur match, Jrue Holiday a sorti un gros double-double (15 points et 13 passes), Solomon Hill s'est montré en attaque (16 points) et le duo Dante Cunningham/Jordan Crawford (33 points à eux deux) a fait trmbler les filets en sortie de banc. Il fallait bien ça pour venir à bout du Big Three improbable de Charlotte : Marvin Williams, retrouvé depuis quelques matchs, sort sa meilleure performance de la saison (27 points et 10 rebonds) pendant que Nicolas Batum et Kemba Walker, bien que maladroits (18/45 en cumulés), se mettent en valeur (48 points, 14 rebonds et 20 passes) mais cela reste insuffisant et les Pelicans s'imposent dans ce match sur le score de 125 à 122.

 

A noter également que la soirée a vite été en alerte triple double : Russell Westbrook, dans la victoire du Thunder contre le Jazz (112 à 104) signe sa 32ème performance de la saison en triple double figure (33 points, 11 rebonds et 14 passes). Il dépasse ainsi le record de Wilt Chamberlain et se présente seul dauphin d'Oscar Robertson en la matière, encore loin devant avec 41 unités en une saison. Pour comprendre à quel point le monstre est en train de sortir une saison folle, il suffit de rappeler un chiffre. LeBron James a inscrit 24 points, pris 12 rebonds et délivré 13 passes dans la victoire de Cleveland contre le Magic (116 à 104) et vient ainsi de réaliser son 52ème triple double en carrière !

 

  • Résultats NBA

 

Utah 104 Oklahoma City 112

Philadelphia 100 L.A 112

New York 92 Detroit 112

New Orleans 125 Charlotte 122 - PR

Cleveland 116 Orlando 104

Minnesota 95 Milwaukee 102

Toronto 89 Miami 104

G.S 85 San Antonio 107

Atlanta 107 Memphis 90

Phoenix 100 Dallas 98

Washington 125 Portland 124 - PR

Ailleurs sur le web
Votre avis