19

online

Zach LaVine, pas de retour prévu avant janvier

Zach LaVine, pas de retour prévu avant janvier

  

Victime en février dernier d'une rupture des ligaments croisés, Zach LaVine aborde la dernière ligne droite de sa rééducation.

Arrivé cet été à Chicago dans l'échange contre Jimmy Butler, Zach LaVine voit enfin le bout du tunnel. En avance sur son programme, l'arrière participe désormais aux entraînements des Bulls mais ne devrait pas retrouver les parquets avant début janvier. Le staff médical ne souhaite prendre aucun risque avec lui pas un retour en forme optimale. La saison de Chicago s'oriente plus vers un lottery pick que vers les playoffs et dans ce contexte, il est compréhensible de ne pas brusquer les choses. Par ailleurs, LaVine étant restricted free agent cet été, la franchise de l'Illinois doit mettre toutes les chances de son côté pour garder son joueur en bonne santé, en vue d'une prolongation en juillet. Le coach Fred Hoiberg est revenu avec les journalistes K.C. Johnson du Chicago Tribune et Joe Cowley du Chicago Sun-Times, sur le planning médical de son joueur :

 

La chose principale, c’est qu’il doit enchaîner 10 grosses journées d’entraînement, alors qu’il ne vient pas tous les jours actuellement. Je dirais que ces 10 jours nécessaires avant la reprise ne sont pas pour toute de suite. Il reste avec nous sur le planning quotidien pour au moins deux semaines et à partir de là nous enchaînerons avec lui des séances d’entraînement consécutives. Ce n’est qu’alors qu’on programmera un retour en jeu.

 

Fred Hoiberg a ensuite parlé d’un retour progressif pour Zach LaVine. Revenir d’une rupture des ligaments croisés n’est jamais une chose simple. C’est pourquoi, le double vainqueur du Slam Dunk Contest aura une restriction au niveau de son temps de jeu, certainement entre 12 et 18 minutes pour débuter. Lors du prochain road trip de Chicago, LaVine restera en ville pour s’entraîner avec les Windy City Bulls, l’équipe de GLeague affiliée. Actuellement, les Bulls ont le bonnet d’âne de la Ligue avec seulement 3 succès. LaVine est considéré par le front office comme la pièce maîtresse de la reconstruction. Son retour n’inversera certainement pas la courbe de victoires de l’équipe, mais l’intéressé veut insuffler une mentalité positive dans le groupe :

 

Bien sûr que l’on ne devrait pas avoir le meilleur bilan de la Ligue actuellement. Mais, on n’a pas ce regard sur notre équipe. Nous sommes positifs, nous allons les uns vers les autres et nous cherchons à nous améliorer. Nous n’avons pas une mentalité de loosers. Je sais que je ne suis pas un perdant. Nous sommes dans le bon état d’esprit. La partie la plus difficile c’est d’être assis là à les regarder, sachant que je ne peux pas les aider. Je reçois les conseils tous les jours du coaching staff. Tout le monde reste positif, je commence à trouver mes repères, sentir comment je vais m’intégrer, où je pourrais démarrer mes actions et je pourrais shooter. Je ne connais pas la date exacte de mon retour, je sais juste que le timing est bon. J’essaie de répéter toutes les actions que je faisais. Je veux être le plus affûté possible sur le parquet. C’est toujours ce que j’ai fait durant ces trois ou quatre années en NBA.

Ailleurs sur le web
Votre avis