41

online

San Antonio Spurs 2017-2018

San Antonio Spurs 2017-2018

  

Voici le guide des San Antonio Spurs pour la saison 2017-2018.

  • La saison 2016-2017

 

Rageante cette saison des Spurs. Comme à leur habitude, les hommes de Gregg Popovich déroulent leur basket collectif. L’effectif tourne bien et les victoires s’accumulent. Kawhi Leonard rayonne et alimente avec insistance les débats pour le titre de MVP. C’est en playoffs que la machine s’enraye à cause de blessures majeures. Tony Parker, face à Houston, se blesse au quadriceps et termine sa saison sur un bon élan stoppé brutalement. Les Spurs remportent alors une victoire autoritaire dans ces demis-finales de Conférence. La série face aux Warriors est anecdotique. La rapide blessure de Leonard anéantie tout débat et un sweep envoie en vacance une équipe qui est allée là où elle voulait, sans pouvoir se battre jusqu’à la fin.

 

 

  • Le bilan de la saison 2016-2017

 

Bilan : 61 victoires - 21 défaites

Classement : 2ème de la Conférence Ouest, 1er de la Division Southwest

Attaque : 105.3 points marqués en moyenne, 14ème de la NBA

Défense : 98.1 points encaissés en moyenne, 2ème de la NBA

Meilleur marqueur : Kawhi Leonard avec 25.5 points marqués (9ème NBA)

Meilleur passeur : Tony Parker avec 4.5 passes par match

Meilleur rebondeur : Pau Gasol avec 7.8 rebonds par match

Meilleur intercepteur : Kawhi Leonard avec 1.8 interceptions par match (8ème NBA)

Meilleur contreur : LaMarcus Aldridge avec 1.2 contres par match

Meilleur pourcentage : Dewayne Dedmon avec 62% de réussite aux tirs

 

  • L’effectif

 

Meneurs : Tony Parker, Patty Mills, Dejounte Murray, Bryn Forbes

Arrières : Danny Grenn, Manu Ginobili, Darrun Hilliard

Ailliers : Kawhi Leonard, Rudy Gay, Davis Bertrand

Ailliers-forts : Pau Gasol, David Lee, Kyle Anderson

Pivots : LaMarcus Aldridge, Joeffrey Lauvergne, Amida Brimah, Matt Costello

 

  • Le 5 majeur

 

PG : Patty Mills  SG : Danny Green  SF : Kawhi Leonard PF : Pau Gasol  C : LaMarcus Aldridge

 

En attendant un retour plus tôt que prévu de TiPi, les Spurs feront très certainement confiance à Patty Mills. Kawhi Leonard aura néanmoins davantage de ballons en main pour participer à l’organisation du jeu texan. Le double meilleur défenseur de l’année sera le franchise player de San Antonio, LaMarcus Aldridge devra augmenter son niveau de jeu pour résister à la jungle de l’Ouest.

  

  • Le banc

 

Dewayne Dedmon et Jonathon Simmons partis, remplacés par Rudy Gay et Joeffrey Lauvergne. De l’expérience supplémentaire sans perdre l’envie caractéristique des deux athlètes qui se sont respectivement exportés à Atlanta et Orlando. El Manu repart également alors que Dejounte Murray assurera un back-up intéressant et pourra prétendre très certainement à une place de titulaire durant la saison.

 

  • Les Plus

 

- L’organisation Spurs, qui assure une saison à 50 victoires minimum.

 

- Un Kawhi Leonard en pleine confiance et galvanisé par toutes les arrivées à l’Ouest 

 

- L’expérience supplémentaire. Les Spurs seront très difficile à prendre dans les moments chauds grâce à leurs joueurs aguerris et suffisamment clutchs pour garder le ballon sereinement quand le chrono vire au rouge clignotant.

 

  • Les Moins

 

- Les blessures. L’effectif est complet mais cette profondeur pourrait être ébranlée par une blessure d’un vétéran notamment.

 

- La Conférence Ouest. Même si les Spurs devraient rester au top de la NBA cette année, la longue saison va s’intensifier à cause de la Free Agency 2017 faisant de la Conférence Ouest un véritable parcours du combattant pour toute franchise, favorite ou non.

 

  • L’avis de la rédaction

 

Sauf gros pépin physique ou cataclysme texan, San Antonio jouera encore une fois les premiers rôles en NBA cette saison. Les deux monstres James Harden et Russell Westbrook verront leur rendement baisser, ce qui ouvrira la porte à Kawhi pour le titre de meilleur joueur. Le seul point sombre de l’été de l’organisation de RC Buford est véritablement le renforcement de la Conférence Ouest. Tous ces mouvements ébranleront l’ordre établi et le rythme sera encore plus intense et Coach Pop devra sans doute augmenter les minutes de ses titulaires en rapport aux dernières saison.

 

  • Bilan prévisionnel

 

57 victoires pour 25 défaites et une troisième place à l’Ouest.

Ailleurs sur le web
Votre avis