Pour l’éternité, les Warriors plus forts que les Bulls

Golden State Warriors - Stephen Curry - Steve Kerr - Chicago Bulls - NBA
Crédit photo : Twitter @Warriors
402 tirs primés pour Stephen Curry, historique.
1084
lectures
Avis

Il n’y avait pas que Kobe cette nuit. Un record autant plus historique se dessinait au fil des minutes de la rencontre entre Golden State et Memphis.

Même après une saison entamée par 24 victoires et aucune défaite, un tel record paraissait inenvisageable, du propre aveu de Stephen Curry et consort. Mais ce jeudi 14 avril, l’Oracle Arena n’était plus une simple salle de basket. Une réalité parallèle s’installait quand, dès les premières secondes, la Majesté d'Oakland dégainait son bras pas vraiment humain. Les Grizzlies se préparaient à vivre un calvaire, à subir les foudres de la meilleure franchise de l'histoire sur une saison régulière. Curry marque 20 points, dont 6 paniers primés dès les douze minutes initiales. Le décor est planté. Avec tout le respect que Memphis mérite, seul le stress et la pression pouvaient empêcher les Warriors de mettre la main sur ce record. Mais de pression il n’y en a point. Les vingt points d’écart sont atteints à quatre minutes de la mi-temps. Les protégés de Steve Kerr récitent leur basket à la perfection, pour la 73ème fois cette saison. Les débats s’équilibrent dans les dernières minutes de la mi-temps. Zach Randolph (24 points) inscrit des points précieux alors que Curry part en quête des 400 bombes derrière l’arc. À 24 minutes de la fin de la saison, il ne lui reste plus qu’un triple à scorer pour atteindre cette barre ahurissante.

Une minute, c’est qu’il a fallu à ce Monsieur pour atteindre le Nirvana. Le bonhomme met tout le monde d’accord, si ce n’était pas déjà le cas. Le talent et le travail ont parlé. Steph Curry écrit en lettre d’or l’Histoire de son sport, comme l’ont fait Sa Majesté ou un certain Kobe qui se retire ce soir. La rencontre perd alors en intensité. Les Warriors déroule et malgré la relative agressivité défensive des joueurs de Dave Joerger, l’écart ne maigrit pas.

Un autre record se profile alors pour le psychopathe du shoot, celui du nombre de triples inscrits en une rencontre, qui lui résiste encore. Il dispose alors de douze minutes pour planter trois flèches de plus, largement dans les cordes du monstre.

Oui mais voilà Coach Kerr en décide autrement. Il fait la part belle à son banc à l’ouvrant et en laissant les hommes de l’ombre profiter de la fête sur l’intégralité du dernier quart temps. Ce n’est que partie remise pour Curry.

La faille de San Andreas a certainement dû s’élargir cette nuit tant la Californie a vibré. À Los Angeles, Kobe Bryant cassait le Staples Center et à Oakland c’est toute la Dub Nation qui a donné de la voix pour honorer et fêter 15 joueurs et un staff qui entrent dans l’Histoire du Sport.

Le record fabuleux des Bulls est éclipsé, les Warriors s’assoient sur le trône avec 73 victoires au compteur. Curry totalise 46 points à 15/24 aux tirs, à l’image de la saison de la franchise, incroyable.

 

Dans les autres rencontres de la conférence Ouest, parce que oui le monde de la NBA continue de tourner, Houston a rendu impossible la tâche de Utah en étrillant les Kings et validant ainsi son ticket pour les play offs, inespéré il y a une semaine. James Harden a encore été déterminant. 38 points, 4 rebonds et 4 passes pour The Beard.

Houston arrache ainsi la huitième place à Utah et sera opposé aux Warriors au premier tour.

Dallas, défait par l’équipe C des Spurs, bénéficie de la défaite de Memphis pour assurer la sixième place. Dans une rencontre où Boban Marjanovic s’est amusé, 22 points (7/9 aux tirs, 8/8 aux lancers) et 12 rebonds, Dallas a fait pâle figure malgré un roster complet. La franchise de Mark Cuban retrouvera OKC en play offs alors que San Antonio sera opposé aux Grizzlies.

Enfin Portland fera parler la poudre face aux Clippers dans une série qui s’annonce assez ouverte. Même si leur dernier match était sans enjeu, les hommes de Terry Stotts l’ont emporté face aux Nuggets. Damian Lilliard a répondu aux 25 points d’Emmanuel Mudiay avec 21 unités et 5 passes. Le banc a rapidement était ouvert pour reposer les cadres en vue de la post season qui les attend.

 

  •   Le premier tour des play offs à l’Ouest 

 

Golden State Warriors – Houston Rockets

San Antonio Spurs – Memphis Grizzlies

OKC Thunder – Dallas Mavericks

Portland Trail Blazers – Los Angeles Clippers

 

  •   Les résultats de la nuit

 

Miami Heat 88 – 98 Boston Celtics

Toronto Raptors 103 – 96 Brooklyn Nets

Orlando Magic 103 – 117 Charlotte Hornets

Detroit Pistons 112 – 110 Cleveland Cavaliers

Atlanta Hawks 98 – 109 Washington Wizards

Philadelphie Sixers 105 – 115 Chicago Bulls

San Antonio Spurs 96 – 91 Dallas Mavericks

Sacramento Kings 81 – 116 Houston Rockets

Indiana Pacers 97 – 92 Milwaukee Bucks

New Orleans Pelicans 109 – 144 Minnesota Timberwolves

Memphis Grizzlies 104 – 125 Golden State Warriors

Utah Jazz 96 – 101 Los Angeles Lakers

Los Angeles Clippers 105 – 114 Phoenix Suns

Denver Nuggets 99 – 107 Portland Trail Blazers

Ailleurs sur le web