15

online

Oklahoma City Thunder 2017-2018

Oklahoma City Thunder 2017-2018

  

Voici le guide du Thunder d'Oklahoma City pour la saison 2017-2018.

  • La saison 2016-2017

 

Seul contre tous, Russell Westrook a donné ses tripes tout au long de la saison pour emmener son équipe le plus loin possible, mais avec les départ de Kevin Durant il était difficile d'imaginer voir le Thunder passer le premier tour des playoffs. Ça n'a pas manqué, Billy Donovan et ses hommes s'inclinent 4-1 face à des Rockets bien mieux armés que leurs adversaires qui n'ont comme seule réelle arme offensive : Russell Westbrook. Donovan peut regretter de ne pas avoir responsabilisé ses jeunes pousses qui ne demandaient qu'à avoir un peu plus de ballons, mais cela aura au moins permis à sa superstar d'entrer dans l'histoire en écrasant tout sur son passage tel un bulldozer. La saison 2016-2017 s'annonçait compliquée suite au départ inattendu de KD, mais au vu des circonstances on peut affirmer que cet exercice est une réussite.

 

  • Le bilan de la saison 2016-2017

 

Bilan: 47 victoires - 35 défaites

Classement: 6ème de la conférence Est, 2ème de la division Nord-Ouest

Attaque: 10,6 points marqués par match, 11ème de NBA

Défense: 105,6 points encaissés par match, 16ème de NBA 

Meilleur marqueur: Russell Westbrook avec 20,3 points par match

Meilleur passeur: Russell Westbrook avec 10.4 passes par match

Meilleur rebondeur: Russell Wesbtrook avec 10,7 rebonds par match

Meilleur intercepteur: Russell Westbrook avec 1.6 interception par match

Meilleur contreur: Steven Adams et Andre Roberson avec 1 contre par match

Meilleur pourcentage: Steven Adams avec 57,1 % de réussite aux tirs 

 

 

  • L'effectif

 

Meneurs: Russell Westbrook, Raymond Felton, Semaj Christon, Trey Burke, Isaiah Canaan

Arrières: Andre Roberson, Alex Abrines, Terrance Ferguson

Ailiers: Paul George, Jerami Grant, Kyle Singler

Ailiers-forts: Carmelo Anthony, Patrick Patterson, Nick Collisson, Josh Huestis

Pivots: Steven Adams, Dakari Johnson

 

  • Le cinq majeur

 

Meneur : Russell Westbrook

Arrière: Andre Roberson 

Ailier: Paul George

Ailier-fort: Carmelo Anthony

Pivot: Steven Adams

 

Deux éléments ont changé dans le cinq majeur du Thunder comparé à la saison dernière avec les arrivées de Paul George et Carmelo Anthony. Cet été, transférer PG13 était la meilleure option rapport qualité/prix pour retrouver le plus haut niveau, mais Sam Presti ne s'est pas arrêté là, il a enchaîné un autre coup de maître pour ainsi récupérer Carmelo Anthony. Taj Gibson et Domantas Sabonis ayant rejoint respectivement Minnesota et Indianapolis, le Thunder a fait appel en première option à Patrick Patterson, un ailier fort mobile, bon shooteur et qui ne refuse jamais un combat. Cependant Melo a déclaré être prêt à faire l'impasse sur sa no trade clause en cas de trade au Thunder, c'est exactement ce qui s'est passé et il pique logiquement la place de titulaire à Patterson. Russell Westbrook est évidemment toujours présent dans le cinq du Thunder et forme avec Paul George et Melo un Big Three que beaucoup d'équipes redoutent d'ores et déjà. Après une année passée sur l'aile, Andre Roberson, qui vient de prolonger son contrat à OKC pour 3 ans, va retrouver un poste d'arrière qui lui convient mieux. Cependant son rôle ne change pas, il devra encore défendre sur le meilleur joueur extérieur de l'équipe adverse. 

 

Steven Adams sera une nouvelle fois le pivot titulaire du Thunder, mais cette fois-ci on attend de lui qu'il s'impose réellement sous le cercle. Pas assez responsabilisé la saison dernière, on espère que Billy Donovan lui donnera un rôle clair à respecter, car de son côté il n'attend que ça ! 

 

  • ​Le banc

 

Le banc était la grande faiblesse du Thunder la saison dernière et Sam Presti, leur general manager, n'a donc pas eu d'autres choix que de l'améliorer. Le Thunder a cependant perdu le meilleur élément de son banc : Enes Kanter, qui faisait régulièrement partie des discussions pour le trophée de meilleure sixième homme de l'année. Le Thunder avait à tout prix besoin d'un meneur vétéran derrière Westbrook et c'est ainsi que Raymond Felton a rejoint OKC pour devenir le back-up de Russ West. La team option de Jerami Grant a très logiquement été activée pour le conserver une année de plus à moindre coût. Sur le poste 2, Alex Abrines aura certainement un bon temps de jeu et pas mal de ballons à exploiter après les fixations de Russell Westbrook, Paul George et Carmelo Anthony. Attendre dans le corner et prendre ses shoots ouverts, voilà principalement en quoi consistera la saison 2017-2018 de l'espagnol de 24 ans. Terrance Ferguson va lui aussi hériter de quelques minutes sur les lignes arrières, reste à voir ce qu'il pourra réellement apporter à cet effectif déjà bien rôdé. Dakari Johnson a enfin réussi à intégrer le roster du Thunder après plusieurs années en D-League, et il risque d'avoir un peu de temps de jeu puisque pour le moment il est la première rotation au poste de pivot. Trey Burke et Isaiah Canaan sont les deux dernières recrues en date du Thunder, ils seront en concurrence pour devenir la troisième rotation à la mène.

 

  • LES PLUs

 

- La saison dernière Russell Westbrook était la seule réelle menace offensive de l'équipe, désormais il sera épaulé par Paul George et Carmelo Anthony, ce qui permettra au ballon de vivre un peu plus et à RW de se fatiguer moins vite.

 

- Le Thunder conserve sa marque de fabrique en ayant une équipe très athlétique, et dans la NBA actuelle c'est indispensable. 

 

  • ​les moins

 

- Le manque de profondeur sur le poste 4 pourrait devenir un problème au fil du temps puisque le Thunder va rapidement se retrouvé obligé à devoir jouer small ball une fois que Patterson sera sur le banc. Ce n'est pas un énorme handicap dans la NBA moderne mais sur certains matchs cela pourrait avoir son importance, surtout si Patterson connaît des pépins physiques en cours de saison.

 

​- Le manque de dureté dans la raquette quand Steven Adams souffle sur le banc est un problème qui n'a pas été résolu pendant l'été. Enes Kanter est une calamité en défense, et à moins qu'il se soit amélioré dans ce secteur de jeu durant l'inter-saison, le Thunder risque encore de souffrir à l'intérieur lorsque le Turc sera sur le terrain.

 

  • L'avis de la rédaction

 

Avec un Russell Westbrook bien mieux entouré que la saison passée et un banc revisité, le Thunder peut prétendre au titre de Champion NBA mais pour cela il faudra vaincre les extraterrestres de Golden State, une mission qui s'annonce compliquée.

Le Thunder se disputera les places 2, 3 et 4 avec les Rockets, les Spurs. A ce petit jeu le Thunder héritera, d'après nous, de la deuxième place.

 

  • Bilan prévisionnel

 

Selon nous, le Thunder terminera deuxième de la Conférence Ouest avec 60 victoires.

Ailleurs sur le web
Votre avis