Minnesota Timberwolves 2016-2017

1552
lectures
Avis

Voici le guide de la saison 2016-2017 des Minnesota Timberwolves.

Le bilan de la dernière saison est à relire ici.

 

  • L'EFFECTIF

 

Meneurs : Ricky Rubio, Kris Dunn, Tyus Jones

Arrières : Zach LaVine, Brandon Rush

Petit ailier : Andrew Wiggins, Shabazz Muhammad

Ailier fort : Karl-Anthony Towns, Nemanja Bjelica, Adreian, Payne

Pivot : Gorgui Dieng, Cole Aldrich, Nikola Pekovic (absent toute la saison et surement forcé de mettre un terme à sa carrière)

 

  • LE 5 MAJEUR

 

Meneur : Ricky Rubio

Arrière : Zach LaVine

Petit Ailier : Andrew Wiggins

Ailier fort : Karl-Anthony Towns

Pivot : Gorgui Dieng

 

Probablement une des équipes où les titulaires risquent le plus de bouger. A la mène, Ricky Rubio stagne depuis son arrivée dans la Grande Ligue il y 5 ans. Il reste un très bon meneur, plus qu'honnête en défense, très bon à la passe mais shooteur médiocre (37% dont 32% à trois points en carrière). Derrière, le rookie Kris Dunn va pousser très fort. Il est lui aussi très bon dans sa moitié de terrain mais il sait également se rendre utile en attaque, et pas qu'à la passe puisqu'il a posé plus de 16 points (à 44% dont 37% à trois points) en NCAA la saison dernière.

 

Sur le poste d'arrière, Zach LaVine a prouvé l'année dernière que le rôle de dynamiteur en sortie de banc lui convenait parfaitement. Seulement la rotation sur le poste arrière (Brandon Rush) n'offre pas beaucoup de garanties. A voir donc ce que le coach décidera.

 

A l'aile, Andrew Wiggins a encore prouvé pour sa deuxième saison qu'il pouvait scorer (pesque 21 points par match) et bien défendre.

 

La raquette est bien garnie avec le duo Karl-Anthony Towns/Gorgui Dieng. Le premier a montré la saison dernière tout son potentiel (18 points, 10 rebonds, presque 2 contres par match et un titre de ROY amplement mérité) tandis que le deuxième, à force de travail, s'est imposé comme un pivot solide.

 

  • LE BANC

 

C'est plus de ce côté là que le bât blesse. Les remplaçants auront probablement du mal à tenir le choc face à la second unit adverse chaque soir, d'autant plus si LaVine se retrouve titulaire. Brandon Rush est un bon joueur mais ne peut pas faire de miracles, Shabazz Muhammad est très irrégulier, Kris Dunn et Tyus Jones manquent d'expérience... La raquette est plus fournie mais cela reste léger face à la plupart des autres équipes. Cette faiblesse coutera sûrement pas mal de match à Minnesota.

 

  • LES PLUS

 

- Un groupe très jeune et talentueux

- Le nouveau coach Tom Thibodeau arrive dans une l'équipe parfaite pour mettre son jeu en place

- Kris Dunn est l'un des favoris pour le titre de rookie de l'année.

 

  • LES MOINS

 

- Un manque d'expérience qui va coûter cher dans les matchs importants

- Avec Thibodeau, personne n'est à l'abri d'une blessure

- Kevin Garnett, le papa de ces jeunes Wolves a pris sa retraite. Une légende qui s'en va, ce n'est jamais une bonne nouvelle.

 

 

  • L'AVIS DE LA REDACTION

 

Au final, la recrue phare de l'été n'est sûrement pas sur le terrain mais prendra place sur le banc de touche : Coach Thibodeau est dans la place. Il aura à sa disposition un groupe jeune, athlétique, volontaire et plein de potentiel. C'est largement plus que ce dont il a besoin pour appliquer ses principes. Les adversaires des Wolves le savent déjà, les affronter sera loin d'être facile. Ça va défendre, ça va sauter, ça va mettre de l'intensité. Il manquera toutefois aux joueurs de Minnesota un peu d’expérience et de vice pour se qualifier en playoffs mais la reconstruction avance. Attention toutefois aux blessures. Le coach a la réputation de beaucoup tirer sur la corde et de mettre en danger la santé de ses ouailles (coucou Derrick Rose). Ça serait dommage qu'un joueur aussi intrigant que Wiggins par exemple laisse un genou sur la parquet dès sa troisième saison NBA. 

 

  • BILAN PREVISIONNEL

 

35 victoires pour 47 défaites

Ailleurs sur le web