Le sacre de Cleveland en 5 images

LeBron James - Cleveland Cavaliers - Kyrie Irving - Kevin Love - NBA
Crédit photo : Zimbio.com
lectures
Avis

Après ces 7 derniers matchs de folies, la saison NBA est terminée et Cleveland est enfin au top de la ligue. Dans un dernier match au sommet, LeBron James et Kyrie Irving ont mis les champions au tapis. Inside Basket vous propose de revivre cette consécration en 5 images.

Les Finales NBA nous ont réservé de nombreux rebondissements, l’histoire du sport s’est inscrite sous nos yeux sans que nous puissions réaliser ce qui se passait. Mais quand la confrontation Golden State – Cleveland s’est achevée, on a compris, la beauté du sport a été illustrée à la perfection et on a pas fini d’en parler. Les américains ont le don de nous faire vivre des sensations fortes et nous faire comprendre que rien n’est jamais fini. Que d’émotions, les Cleveland Cavaliers prennent désormais une autre dimension et ont ôté définitivement le costume de loser qu’ils traînaient comme un boulet. Retour en cinq images sur le sacre des Cavs dans ces Finales de la grande Ligue.

 

  • 1/ The Block

 

 

89-89, aucune équipe n’arrive à trouver la solution pour inscrire le moindre panier. Draymond Green fonce en contre-attaque pour peut-être donner l’avantage aux Warriors et là : LeBron James surgit de nulle part et vient contrer contre la planche le double pas du Warrior. LBJ veut son titre et se donne corps et âme pour l’obtenir. Une détente époustouflante sur l’action avec un saut à 3m50 pour empêcher Golden State de voir son deuxième titre d’affilé lui tendre les bras. L’histoire entre Draymond Green et LeBron James aura été fournie en rebondissements lors des sept confrontations mais on retiendra la manière dont elle s’achève.

 

  • 2/ Merci Kyrie

 

 

Quand Kyrie Irving rentre un des tirs les plus clutch de l’histoire de la NBA ! Quasiment quatre minutes sans aucun point inscrit par les deux équipes et Uncle Drew change le cours de l’histoire. D’abord en un contre un avec Klay Thompson, Ivring se retrouve à la suite d’un écran en face à face avec Stephen Curry. La défense du double MVP de la saison régulière est sans bavure mais le numéro 2 des Cavs en avait décidé autrement. Un shoot à trois points magnifique et surtout celui qui donne l’avantage aux Cavaliers, un avantage que les Warriors ne combleront jamais. Kyrie Irving a bel et bien été une pièce maitresse dans la victoire finale des Cavs. Souvent dans l’ombre de LeBron James, le meneur a su prouver ses qualités de grand joueur  Rappelons que Cleveland a remporté le titre après avoir été mené 3-1, Kyrie en est pour beaucoup dans cette folle remontée. Ses stats sur l’ensemble des sept matchs sont toutes autant de qualités, 27 points, 3.9 rebonds et 3.9 passes décisives. Irving n’a pas les stats du King mais son rôle dans la saison 2015-2016 a été des plus influents.

 

  • 3/ La délivrance

 

 

Cette image a fait le tour du monde, le buzzer final retentit et Kevin Love se précipite dans les bras du héros. LeBron James en larmes pendant de longues minutes sans vraiment pouvoir réaliser qu’il l’avait fait. Originaire d’Akron dans l’Ohio et drafté en 2003 par les Cleveland Cavaliers, pour LeBron, Cleveland c’est chez lui. Avant la saison 2014-2015, il annonce son retour parmi les siens, là où il a grandi et construit ses débuts de basketteur de génie.

 

Le plus important pour moi c’est de ramener un trophée au Nord-Est de l’Ohio.

LeBron James, 11 juillet 2014.

 

 Voilà ce que le King a déclaré, en revenant, il y a maintenant deux ans, chez les Cavs. Pas besoin de vous faire un dessin, il l’a fait et on comprend toute l’émotion du champion à la fin du Game 7. MVP des Finales à l’unanimité, James a tout donné pour réussir, il y a cru jusqu’au bout. Même au fond du trou il s’est battu. 29.9 points, 11.3 rebonds, 8.9 passes décisives de moyennes sur l’ensemble des 7 matchs. Que dire… Deux matchs à 41 points pour revenir à 3-3, un Game 7 en mode légende avec un triple-double à 27 points, 11 rebonds et 11 passes. LeBron James sur les sept matchs, c’est le joueur qui a inscrit le plus de points (208), pris le plus de rebonds (79), délivré le plus de passes décisives (62), fait le plus d’interceptions (18) et effectué le plus de contres (16). Pas grand-chose à ajouter à part que LeBron a définitivement écrit son nom parmi les athlètes légendaires

 

  • 4/ Le sacre

 

 

Quelle image. Les Cleveland Cavaliers sont champions NBA 2016. La route fut longue et difficile mais le résultat est grandiose. LBJ a du mal à cacher son émotion au moment de soulever le trophée et on le comprend tellement. Les hommes de Tyronn Lue apportent un premier titre NBA à leur ville. Non, Cleveland ne sera plus cette équipe qui ne gagne jamais rien, un groupe uni jusqu’au bout achève de la plus belle des manières le travail de plusieurs années. Qui aurait cru à 3-1 que ce n’est pas les Warriors qu’on verrait soulever le trophée ? Qui aurait parié sur une revanche des Cavs ? Rien n’est impossible, LeBron et les siens vous le diront mieux que quiconque.

 

  • 5/ Back home

 

 

Plus d’un million de personnes s’était donné rendez-vous pour célébrer ses héros. Les Cavaliers de retour chez eux ont été accueillis par tout un peuple. Cleveland n’est pas une ville qui possède, au plus haut niveau, autre chose que ses Cavs qui leur ont bien rendu ce soutien inconditionnel. Ils n’espéraient plus mais LeBron James, Kyrie Ivring, Kevin Love, JR Smith et tous les autres ont délivré le peuple des Cavaliers. Des images époustouflantes et surréalistes d’une marée de supporters venus accueillir ses champions. James est venu en famille pour prouver qu’il était bien chez lui et qu’il avait tenu sa parole, le titre NBA est enfin en possession des Cleveland Cavaliers.

Bravo aux Cavs pour cet énorme moment de sport.

 

Photos : Getty Images, zimbio.com, AFP

Ailleurs sur le web